RSS

La Corse Insoumise et le PCF confirment leur volonté d’aller unis à l’élection territoriale des 10 et 17 décembre 2017

13 Sep

 

Communiqué de la CI et du PCF

Ce mardi 12 septembre les délégations mandatées par la CI et le PCF se sont rencontrées une quatrième fois depuis le 17 juillet.

Ce cycle de discussions, débuté à l’invitation de la CI, à laquelle le PCF a répondu favorablement le 3 juillet, a toujours eu pour objectif de dégager un accord et un contenu partagé politiques en vue de la prochaine élection territoriale des 10 et 17 décembre.

Au cours de ces échanges, et au-delà d’approche différentes sur certaines questions spécifiques, il s’est exprimé de part et d’autre, une volonté commune de construire un projet antilibéral, contre les politiques d’austérité, pour la Corse et de constituer une liste commune pour le porter aux prochaines territoriales.

A l’issue de cette quatrième réunion les délégations de la CI et du PCF confirment publiquement cette volonté commune d’aller unis à la bataille pour offrir une perspective de progrès répondant aux attentes sociales et populaires de la Corse.

Cet élan unitaire nous permettra de formaliser notre projet politique antilibéral et la liste pour le porter : la voie pour y parvenir a été dégagée. Il s’agit désormais de finaliser dans la première quinzaine d’octobre l’une et l’autre.

Affirmer ensemble, aujourd’hui, cet engagement commun suscitera, nous en sommes sûrs, un grand espoir à gauche. Nous sommes au travail pour la Corse et pour la gauche. Nous allons réussir.

Chaque délégation retournera devant ses adhérents ou ses militants pour les informer du contenu de la réunion et décider en connaissance de cause.

Le 12 septembre 2017

Signataires :

·        pour la CI : P.OLLANDINI, C.FRANCESCHI, F.PERETTI, X.BERNARDINI, B.BOUQUET

·        pour le PCF         : MJ FEDI, G LARNAUD, M NORDEE, P ROSSI, M STEFANI

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le septembre 13, 2017 dans actualités, POLITIQUE

 

4 réponses à “La Corse Insoumise et le PCF confirment leur volonté d’aller unis à l’élection territoriale des 10 et 17 décembre 2017

  1. leca

    septembre 14, 2017 at 6:12

    Cette Corse Insoumise malgré son nom ronflant n’ est que le collectif local de soutien à la candidature de JLM.
    Le mouvement qui est en pointe dans l’ ile chez les jeunes et les travailleurs est le mouvement nationaliste-autonomiste ( qu’ on le déplore ou non) qui a raflé trois députés sur quatre et préside également aujourd’hui la Région.
    Contrairement aux Partis Communistes réunionnais, guadeloupéeens etc le PCF n a pas voulu entendre ni comprendre cette revendication là, se crispant sur la défense de l unité française et devenant de moins en moins audible dans l Ile malgré un passé glorieux. Laissant ainsi à des droitiers le leadership de la lutte indépendantiste au point que le groupe communiste à l assemblée s’il a pu obtenir le ralliement des élus ultra-marins n’a pas eu celui des 3 députés corses qui n ont rien de commun avec nos camarades.

     
  2. leca

    septembre 14, 2017 at 6:26

    .. bien que dirigé historiquement par des gens de droite voire d extrême droite avec le langage et le comportement qui va avec, le nationalisme corse a su utiliser au mieux auprès des masses toute la symbolique anti-impérialiste : hommage au FLN algérien, à l IRA, omniprésence de la figure du Che, bienveillance (parfois affairiste) à l égard de Cuba etc
    C’ est cette ambiguité qui est à la base de sons succès car il a su parler au patronat local avide d’independance fiscale et pénale comme au chômeur rebelle ou à la classe ouvrière avec un syndicat corsiste.

     
  3. etoile rouge

    septembre 14, 2017 at 8:13

    La revendication autonoimiste mène à l’éclatement de la République nécessaire au renforcement de l’Union européenne. Ces mouvements sont anti français et anti Républicains.

     
  4. leca

    septembre 15, 2017 at 12:59

    certains disent que les communistes aussi sont anti français et anti républicains et ça ne date pas d’hier . . restent que les catalans les irlandais et les antillais mènent des combats que les communistes soutiennent . pas en corse je le constate, c est tout. On a donc la bas comme en Ecosse par exemple un mouvement séparatiste libéral-identitaire et pro-européen

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :