RSS

VIDEO, PHOTOS: Le jour où des milliers de nazis ont défilé dans Moscou

17 Juil

Publié le 16 Juillet, 2017 21:10 GMT

 

6K161

Moscou, il  y a 73 ans, a été témoin de l’opération Grande Valse, il s’agit d’un événement décidé par Staline dans le plus grand secret et qui a encadré  l’une de l’offensive clé de l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. En effet dans un article récent, nous avons montré comment les journaux de la collaboration en France faisaient tout pour minimiser l’importance de l’échec des armées nazies sur le Front de l’Est. Staline par ce défilé dans le centre de Moscou disait clairement aux Allemands qu’ils ne rentreraient dans Moscou que comme des vaincus. Mais il disait également aux alliés ce que Staline pensait, à savoir qu’il fallait compter avec le rapport des forces que l’armée soviétique avait créé en Europe. Notez que c’est la police politique et non l’armée qui organise cet étrange défilé et qu’elle veille à ce qu’il se passe dans le silence et sans le moindre débordement des moscovites. Cet épisode confirme ce que toutes les archives démontrent et y compris les mémoires de Joukov, à savoir le rôle déterminant de Staline dans la conduite de la guerre  (note de Danielle Bleitrach)

VIDEO, PHOTOS: Le jour où des milliers de nazis ont défilé dans Moscou

Le 17 Juillet 1944, dans le  centre-ville de Moscou a eu lieu l’un des épisodes les plus symboliques et les plus marquants de la Seconde Guerre mondiale ou Grande Guerre patriotique (comme on l’appelle dans les anciennes républiques soviétiques) : les soldats allemands ont défilé à la stupéfaction de beaucoup de moscovites, pas en conquérants, mais comme des vaincus.

Le ‘D-Day’ soviétique

À la mi-Juin 1944, l’armée soviétique a mené l’une des offensives les plus puissantes de la Seconde Guerre mondiale contre l’ armée nazie, baptisée Opération Bagration. A cette époque, la répartition des forces dans le front de la guerre était assez compliquée pour l’Armée rouge, les nazis avaient des renforts préparés et les troupes qui assuraient la sécurité à l’avant étaient préparées à mener la bataille contre une offensive soviétique.

Cependant, à la grande surprise de l’ennemi, Staline a décidé d’attaquer le centre de l’armée nazie en Biélorussie, en lançant à l’assaut la force la plus puissante de lutte contre les nazis, qui avaient non seulement un grand nombre de troupes d’élite, mais se trouvaient dans un lieu très privilégié pour leur défense.

Le 23 juin, a commencé l’offensive soviétique qui a été très réussie. L’Armée rouge a attaqué dans les villes de Minsk, Babruisk et Vitebsk, en réussissant à libérer ce territoire et à détruire la force nazie la plus opérationnelle, l’armée du Centre, la même qui lors de l’hiver 1941 devait  prendre Moscou. Lors de l’avance soviétique, plus de 150.000 soldats du Troisième Reich ont été fait prisonniers..

Opération Grande Valse

Le succès de l’opération militaire de l’Armée rouge contre les nazis a témoigné qu’il s’agissait d’un tournant dans le conflit et les dirigeants soviétiques voulaient montrer leur victoire, non seulement au peuple soviétique, mais aussi aux journalistes étrangers vivant à Moscou. Ce défilé massif de prisonniers a convaincu tout le monde, même ceux qui croyait le moins au succès de l’offensive soviétique.

Cet événement hautement symbolique a été organisé dans le plus grand secret par le NKVD (services secrets soviétiques) et a été nommé Opération Grande Valse.

Pour 16 juillet 1944, 19 généraux nazis prisonniers de guerre ont été transférés à Moscou à la tête pour être à la tête du défilé, annoncé à la radio le matin du 17 juillet. Dans le message délivré par le chef de la police de Moscou, il a été rapporté qu’à 11 heures dans le centre de la ville serait amenés en convoi 57.600 soldats et officiers du Troisième Reich et pour cette raison, les rues de la ville seraient fermées.

rarehistoricalphotos.com

le 17 juillet, le défilé, avec à sa tête des généraux et officiers supérieurs, suivis par le reste des troupes dans les grandes colonnes. La grande majorité de la population a reçu les nazis avec un silence assourdissant, rompu seulement par quelques personnes qui tentaient de jeter des pierres, mais étaient aussitôt arrêtées par les forces de sécurité.

Cette marche des vaincus était un événement qui non seulement a montré aux  alliés et à la communauté internationale le grand succès de l’opération Bagration, mais elle était un signal aux nazis que l’équilibre de la guerre n’était pas en leur faveur. Plusieurs des généraux qui ont pris part à cet événement ont fini par être des collaborateurs du Kremlin, d’autres ont été envoyés en prison.

rarehistoricalphotos.com

 

Publicités
 

7 réponses à “VIDEO, PHOTOS: Le jour où des milliers de nazis ont défilé dans Moscou

  1. etoile rouge

    juillet 17, 2017 at 2:27

    Bravo pour rappeler cela et il faut le dire la précision politique de STALINE, son intelligence , il faut le dire face aux révisionnistes

     
  2. Kirk

    juillet 23, 2017 at 6:38

    Personnellement comme communiste, l’humiliation des vaincus m’a toujours écoeuré surtout que dans cette foule de « nazis » il y avait des ouvriers, des prolétaires voire de communistes. Je me souviens aussi d’un film d’actualité où on voyait une femme en manteau de fourrure , certainement une femme sans problème invectiver et gifler un malheureux soldat. On remarquait dans ce film la désapprobation silencieuse de l’entourage des spectateurs. Des communistes, eux! Bien sûr je comprends très bien les raisons militaires de , cette exibition.

     
    • histoireetsociete

      juillet 23, 2017 at 7:41

      je pense que vous n’avez aucun sens politique et que vous vous gorgez de vos bons sentiments comme des tas de gens sans voir l’essentiel. Staline a besoin d’un second front et il doit convaincre « ses alliés », autant que de remonter le moral des russes; Il ne joue pas l’humiliation , il interdit que l’on crie, c’est le silence.Bref vous êtes une de ces personnes qui me font renoncer à l’action politique de ce blog parce que vous n’êtes que faux bons sentiments et ignorance d’une situation convrète. A l’inverse de vous Staline ne pense pas à son nombril , il ne joue pas les âmes nobles, il veut créer un rapport des forces. Trop compliqué!

      Vous êtes une insulte vivante à toute conception de l’histoire, vous êtes là avec bon sentiments, comme un social démocrate, vous gommez d’un trait toute l’horreur de ce que subissent les soviétiques, les ignominies de l’armée allemande et vous venez sauver le gentil aq anti-nazi égaré dans cette troupe pour mieux faire chorus avec ceux qui aujourd’hui déznoncent le brutal staline.. Et voilà où nous en sommes, voilà pourquoi il est inutle de se fatiguer à animer un blog sur l’histoire…

       
  3. Kirk

    juillet 23, 2017 at 5:00

    Vous avez sans doute raison mais c’est comme ça je n’aime pas ça. Ceci dit je n’ai ni bon sentiment social démocrate, je hais le nazisme, je pense que Staline et Youkov ont eu raison mais je n’y peux rien, je n’aime pas.Quant à vos insultes…

     
  4. Monika Karbowska

    juillet 23, 2017 at 9:18

    Impressionnant. Et il faut surtout souligner que contrairement à ce que les nazis faisaient des prisonniers soviétiques, ces prisonniers allemands n’ont pas été assassinés! Au contraire, après avoir purgé une peine bien mérité en Sibérie ils sont nombreux à être rentrés à la maison en 1956! Comme quoi, ce film montre à lui seul qu’on ne peut pas comparer le nazisme et le stalinisme! Le film de ce défilé est très étonnant aussi; inédit dans la propagande de guerre: il humanise les prisonniers allemands, on en finit par oublier que ce sont ceux qui sont des bourreaux et les envahisseurs de l’Europe entière… Ce film c’est comme un mouvement vers… le pardon et la rédemption… Il laisse présager que l’Allemagne vaincue ne sera pas détruite, mais justement « emprisonnée » – incroyable message.

     
  5. etoile rouge

    juillet 30, 2017 at 4:26

    Que KIRK douglas vienne exprimer sa soidisant largesse d’esprit prouve à contrario que votre blog gêne les révisionnistes et anticommunistes de tout calibre. Ce dégueulis de bons sentiments pendant que la France et ses élites collaboraient montre que le pétainisme est plus qu’un courant. D’ailleurs voir les français d’aujourd’hui parler angliche et se taper sur le ventre si l’on veut maintenir la culture et le passé de notre pays, les prénoms si souvent amerloque , la musique en anglais des représentants de la France à l’eurovision, quel autre pays et peuple montre mieux son esprit de collaboration? Votre réponse Mme BLEITRACH est excellente mais maintenez votre blog. Il m’aide à respirer.

     
  6. etoile rouge

    juillet 30, 2017 at 4:36

    Défilé face è un peuple silencieux que l’on a agressé alors que les surhommes sont battus par ceux qu’ils vomissaient, méprisaient et assassinaient par millions est salutaire comme faire face aux crimes que l’on commet. Le criminel est bien face au peuple au tribunal. Et STALINE interdit toute insulte, toute violence! Ce n’est pas une humiliation sauf pour ceux, allemands , qui continuent de haïr et regrettent leur défaite.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :