RSS

Des nouvelles du projet que nous vous avons annoncé et qui prend forme.

11 Juil

 

Le projet d’un site avance, un site qui recréerait une publication non pas pour les intellectuels communistes, mais qui offrirait à tous ce que la bourgeoisie prétendait jadis réserver à une élite intellectuelle. Aujourd’hui elle a même renoncé à une telle ambition et le médiacrate a remplacé le chercheur, l’artiste, le critique compétent… Une véritable censure s’exerce de ce fait sur tous les producteurs intellectuels, les créateurs, tandis que l’on tente de convaincre le petit peuple que tout cela n’est pas pour lui… Pas de lecture, pas d’exposition de peinture, pas de débat idéologique, pas de connaissances « inutiles », et on lui enseigne le corrollaire d’une telle dépossession : l’ouvriérisme, le mépris de l’intellectuel.

Donc nous voulons selon une expression consacrée être « élitaire pour tous » et refuser la censure, d’abord la plus impitoyable celle de l’argent, mais aussi celle du directeur de presse qui choisit, exclut comme cela se passe depuis des années y compris dans l’Humanité, ce journal auquel nous sommes tous attachés mais qui n’est plus le journal des communistes. Dans un contexte qui est celui où le parti communiste est menacé dans son existence, nous pensons que les lieux de débat sur l’actualité du communisme doivent se développer. Ici nous osons interroger notre histoire, parler de ce qui a été un véritable tabou et qui a donc subi le moule idéologique de la bourgeoisie, la fin de l’Union soviétique, la contre-révolution, ses causes et ses effets. Pour dire la vérité sur Cuba alors que la mode était à l’alignement sur un Robert Ménard, il a fallu qu’un certain nombre d’entre nous sacrifient y compris leur carrière et soient interdits de publication non seulement dans la presse bourgeoise mais dans l’Humanité. Et chaque tentative pour aller a contrario de la doxa établie a ainsi coûté à nombre d’entre nous des campagnes de diffamation, des injures qui ne venaient pas toutes de l’adversaire. Encore récemment quand nous avons dénoncé ce qui se passait réellement en Ukraine, nous nous sommes heurtées Marianne et moi aux mêmes interdits alors que désormais le voile se lève sur la réalité de la réhabilitation du nazisme dans ce pays et dans d’autres.

Heureusement ce blog et d’autres ont connu une audience telle que notre voix n’a pas été totalement étouffée, mais la stigmatisation n’a pas été levée et l’interdit s’est poursuivi. Désormais cette situation se double de graves préoccupations sur l’existence du parti communiste lui-même, son utilité pour faire face à la crise du mode de production capitaliste et quand la crise perdure à ce point ce n’est plus une crise mais la sénilité, le dépassement du système capitaliste lui-même qui est posé. Est-ce que dans un tel contexte on a encore besoin d’un parti communiste? D’une théorie marxiste, de formation idéologique? Nous le pensons comme nous croyons que la forme parti peut remplir des conditions que le « mouvement » ne peut pas affronter. Mais il est clair que plus la situation du capitalisme empirera, plus les formes du combat se durciront.

Nous voulons contribuer dans la mesure du possible à élargir le cercle de ceux qui sont prêts à mener ce combat. Notre site n’est pas n’importe quoi, l’absence de censure s’exerce entre des gens qui ont un combat et des valeurs communes. Ce qui exclut les sympathies fascistes, racistes, xénophobes et rassemble ceux qui sont convaincus que le socialisme, les luttes contre l’exploitation et pour la paix sont les conditions nécessaires à l’émancipation humaine. Le groupe de rédaction partage des valeurs et un projet.

Donc il est de plus en plus nécessaire que les communistes, les marxistes, les progressistes aient un lieu de débat. Internet nous offre des outils et déjà il y a de nombreux sites qui sont des lieux de vie idéologique, de connaissance. Plus il y en aura mieux cela vaudra. Nous relayons parfois des textes émanant de ces sites, il n’y a pas de concurrence mais des projets qui souvent méritent d’être connus et échangés.

Notre originalité est celle d’un projet qui a de nombreuses années, des lecteurs et des collaborateurs fidèles, celui de notre site Histoire et société. Nous avons proposé à un certain nombre d’entre eux de se charger de certaines rubriques et ils se sont mis au travail.

Pierre Alain Millet qui gère le site « Faire vivre le PCF » et qui est souvent présent sur celui-ci, malgré ses nombreuses charges a bien voulu répondre à mon appel et me proposera une nouvelle maquette, avec ses titres de rubrique en Une.

Déjà plusieurs auteurs ont accepté la formule existante et placent leurs articles comme nous le faisons Marianne et moi. C’est une garantie de l’absence de censure à partir du moment où nous sommes convaincus de la qualité de leur contribution. Gilbert Rodrigue, Béatrice Courraud, Frank Marsal, mais cela ne s’arrêtera pas là j’espère. J’ai sollicité d’autres contributeurs pour des compte-rendu de livres, pour une connaissance plus approfondie de ce qui se passe dans les ex-pays socialistes.

A ce propos je dois me rendre en Hongrie du 24 au 30 août pour y nouer des contacts à l’occasion d’un séminaire de communistes et de gens de gauche des ex pays de l’est. je vais y faire une contribution sur les arts de masse (architecture et cinéma) dans le « stalinisme ». Et j’ai déjà proposé à Monika, l’amie polonaise et Judith, l’amie hongroise d’alimenter notre site.

Danielle Bleitrach

 

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le juillet 11, 2017 dans textes importants

 

3 réponses à “Des nouvelles du projet que nous vous avons annoncé et qui prend forme.

  1. J-Antoine COLIN

    juillet 11, 2017 at 3:47

    Danièle,

    OK pr travailler sur l’archi mais surtout l’urba, cependant tt seul je ne sais comment démarrer.
    En effet, « Philippe le belge » avec j’ai pris contact est surbooké… Je lui ai proposé de réagir sur des objectifs sur un plan de travail, il m’a dit OK, mais seulement réagir.
    Voilà pour le moment, mais il faudrait d’autres « pros » et pas seulement un retraité de + de 3/4 de siècle kom moa…
    @+
    (mais il fait un peu chaud pr être productif en ce moment…)

    Antoine

     
    • fmarsalperso

      juillet 11, 2017 at 4:33

      Bonjour Danielle,
      C’est avec joie et aussi avec fierté que j’embarque dans ce projet. Le travail que vous avez déjà réalisé est très impressionnant, et pourtant il reste tant à faire. Moins à inventer, probablement qu’à redécouvrir ; rassembler ce qui a été dispersé ; remettre debout ce qui a été renversé, réouvrir ce qui a été fermé à double tour ; reprendre le chemin et le poursuivre …

       
  2. histoireetsociete

    juillet 11, 2017 at 4:43

    tout à fait d’accord Franck… Si l’on se pose la question sur ce que l’on peut faire ou si on attend de l’aide de dieu sait qui on ne fait rien… Ce qu’on a réalisé déjà avec Marianne est incroyable mais on va continuer et j’attends beaucoup des rencontres avec las militants des ex-pays socialistes. ils ont commencé à se rendre compte que nous ne leur apporterions aucune aide et, comme l’a dit Monika, ils n’ont jamais été coupé de nous durant « la guerre froide » mais c’est aujourd’hui que cette coupure est là et qu’ils se rendent compte de la nécessité de se mettre en train. A partir de leur expérience socialiste.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :