RSS

Les conditions de l’union et un important interview de Philippe Martinez

10 Juil

l
Martinez dit qu’il n’ira pas à la manifestation de Mélenchon. je le comprends, y compris dans le contexte où Macron et son gouvernement fait fi de la concertation avec les syndicats.
C’est pourquoi je voudrais que chacun réflechisse aux conditions de l’unité indispensable. Le respect des alliés, à commencer par le rôle des syndicats et celui de la CGT est une condition du rassemblement. Le côté brouillon, cherchant à imposer son leadership à n’importe quel prix n’est pas la solution. Il faut très vite que la france insoumise mesure les dangers de sa volonté d’imposer sa présence selon la logique médiatique qui est déjà celle d’un gouvernement connecté sur le patronat et qui table sur l’adhésion de ces mêmes médias…

Nous ne pouvons pas nous permettre de rater la rentrée face aux menaces qui se profilent.

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le juillet 10, 2017 dans SYNDICATS et LUTTES SOCIALES

 

6 réponses à “Les conditions de l’union et un important interview de Philippe Martinez

  1. cloarec daniel

    juillet 10, 2017 at 12:04

    le camarade MARTINEZ à oublié son stage de base, ne jamais aller seul devant la direction.
    MACRON c’est le chef du personnel chez qui tu vas demander une augmentation et en sortant du bureau ton salaire à baissé, en étant content…
    il n’a pas du voir une caisse à outil depuis longtemps, le dégagisme doit aussi toucher les dirigeants syndicaux.
    les députés de la France insoumise proposent une manif pour défendre le code du travail, et il faut réfléchir, « on » va voir à la rentrée éventuellement, mais camarade, tout sera entériné par ordonnances.
    et le méchant c’est toujours MELENCHON, quoiqu’il dise ou fasse, ce n’est jamais bien.
    il me semble que c’est mal parti, il vaut mieux attendre le congrès du parti communiste, une bonne langue de bois, et ne jamais se remettre en question.
    salut et fraternité à tous.

     
  2. histoireetsociete

    juillet 10, 2017 at 1:11

    cloarec, je suis polie par rapport à ce que je pense de Mélenchon et sa bande, ce sont des gens qui ne pensent qu’à eux et à leurs intérêts… le « dégagisme » devrait les toucher au premier lieu eux qui ont fait comme Corbier tous les groupes gauchistes sans parler des couloirs de Solférino… Trop c’est trop, je demande simpklement le respect un mot dont Cloarec et les autres mélenchoniens anticommunistes semblent ne pas savoir le sens…

     
    • cloarec daniel

      juillet 10, 2017 at 3:39

      chère camarade, j’ai été adhérent du parti pendant prêt de 30ans, et suis resté communiste non encarté. il faut lire la lettre ouverte au communistes de Michel CLOUSCARD, un livre prémonitoire aux éditions DELGA. j’ai aussi été délégué CGT pendant 21 ans.
      en retraite j’écoute les conférences de Jean-Luc MELENCHON, et n’ai jamais entendu de propos anticommunistes, qu’il y ait des mots entre dirigeants cela est normal.
      mais la campagne présidentielle a réveillé chez de nombreux travailleurs ce désir de changement, et je pense que si les camarades avaient tous voté pour la France insoumise, nous aurions été au second tour.
      la division est mortelle pour les intérêts des salariés.
      mélenchonien est un mot que je trouve déplacé, nous ne sommes pas au PS et ses « courants ».
      et mon prénom est daniel, adepte de Rousseau, Hegel, Marx, Lénine et Clouscard, Pagani.
      salut et fraternité.

       
  3. histoireetsociete

    juillet 10, 2017 at 3:56

    cher camarade, j’ai adhéré au PCf toute jeunette en 1956, je dois énormément à ce parti. Avec l’arrivée de Robert Hue et de la mutation, mon désaccord a été plein et entier. Je suis en désaccord avec la stratégie (si on peut dire) de MGB et celle de Pierre Laurent. Se donner à un disciple des lambertistes et de François Mitterrand est irresponsable, parce que c’est bien là le but de Mélenchon et il ne s’en cache pas, en finir non seulement avec le PS mais avec le PCF (les insultes adressées à Pierre Laurent sont une réalit, comme l’exigence de soumission (forcer les communistes à signer la charte des insoumis… présenter partout des candidats contre les communistes)… J’ai voté pour Mélenchon à la présidentielle, mais je ne recommencerai pas tant qu’il se montrera lui et ses lieutenants aussi dominateur… Au lieu d’attribuer aux autres son échec il ferait mieux de considérer son propre rôle dans celui-ci, son isolement, son refus des alliances, sa mégalomanie… En revanche comme je suis dans les Bouches du Rhône quand j’ai vu la manière dont il se conduisait envers les communistes, Coppola en particulier, je n’ai pas voté pour le candidat insoumis, ni au premier ni au second tour. Donc si vous voulez continuer sur cette lancée, continuez et ce sera la catastrophe…

     
  4. pedrito

    juillet 10, 2017 at 6:21

    …. »je pense que si tous les camarades avaient voté pour la France insoumise »…..(cloarec)

    Mais j’hallucine! Et pourquoi « tous les camarades » – mais au fait, les camarades de qui? – auraient voté pour Mélenchon? Oui: Pourquoi? En quoi ce type serait-il ce nouveau prophète attendu par les délaissés du système pourri qui leur est imposé depuis des décennies par la droite et les socialistes? Par ses seules qualités de tribun? Insufffisant! Très insuffisant pour me redonner confiance au premier boni-menteur venu. A ce que je sache, aucun troskyste n’a failli à la règle, voir Jospin et les autres, et Mélenchon ne fait pas dans la dentelle pour parachever l’oeuvre la Mitte: couler définitivement le PC. Que tout çà se fasse sans nous, les vieux cocos comme je le suis avec ou sans carte, qui comme moi mourront avant tout communistes, c’est-à-dire fidèles à leurs convictions! J’en ai tant vu de ces « camarades » avides d’occuper les strapontins des pouvoirs accordés par le « parti frère », grâce à ses multiples réseaux, et qui sont devenus des pros de la politique, adeptes par milliers du retournement de veste et de la trahison, ils ont fait du Parti un champ de ruines , un parti pour lequel je n’ose plus voter, tellement je suis si peu sûr de ne plus pouvoir jamais élire un militant comme je l’ai été, au seul service du communisme.
    Adhésion: 1967. Jusqu’aux années 2010.
    Insoumis? Nous l’étions spontanément et bien avant ce tintouin médiatique mélenchonique, quand, dans la décennie 80, le trésorier fédéral de la HG appelait notre section: Le « PC indépendant du Lauragais »

     
  5. etoile rouge

    juillet 10, 2017 at 9:40

    Dans des entreprises bancaires des propositions patronales visant à noter les délégués syndicaux en fonction de critères négociés avec le patronat », par la hiérarchie sous contrôle patronal, additionné aux accords mettant en cause à chaque élection professionnelles la représentativité syndicale ( Sarkozy) est une manière très habile de mettre en œuvre le contrôle de l’activité syndicale et de ses objectifs et ont été proposés à la  » négociation ». Le syndicat devient alors un rouage que le patronat manœuvre. De plus tenons compte qu’en FRANCE de nombreux syndicats n’ont aucune indépendance vis à vis du patronat ( CFDT, autonomes). A l’échelle européenne se pose une question grave puisque la CES est solidaire de l’Union Européenne et encaisse des financements . Hors tout le monde évite de poser la question essentielle de la nature de l’Union Européenne? Celle ci est avant tout une organisation bridant les démocraties à l’avantage des classes capitalistes et patronales. Je remarque à ce sujet que le programme du fascisme français contient des éléments visant à cadrer de la même façon que proposée par le patronat bancaire » français » les OS et leurs délégués élus ou non. Etrange et révélateur. L’attitude MCRON autoritaire et anti républicaine puisque notre constitution de puis 1946 est une constitution républicaine et sociale, attaque fortement le socle social de la République qui sont les libertés concrètes et réelles des salariés. MACRON n’est pas plus que HINDENBURG le barrage au fascisme mais l’un de ses éléments.
    Sans une lecture de classe nous serons mis dans l’impossibilité de réagir.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :