RSS

« Faire barrage à l’anti-soviétisme et à la russophobie ». Message du Président du Comité central du Parti communiste, Guénnadi Ziouganov.

06 Juil

en fait il s’agit d’un appel à la souscription mais cet appel donne bien le ton de la campagne actuelle des communistes par rapport à la célébration de la révolution d’octobre et la préparation des futures présidentielles (traduction de Marianne Dunlop et note de DB)

Résultat de recherche d'images pour "ziouganov staline"

Service de presse du Comité central du Parti communiste.
05/07/2017

https://kprf.ru/party-live/cknews/166762.html

 

Chers camarades!

Compatriotes!

Le 100e anniversaire de la Grande Révolution socialiste d’Octobre approche à grands pas. Et parallèlement se développent les accusations hystériques et éhontées contre les communistes russes de la part des propagandistes libéraux, qui se considèrent comme les porteurs des « valeurs universelles » et les défenseurs de la « démocratie véritable ».

Les communistes sont blâmés pour Lénine, le fondateur de l’Etat dans lequel nous vivons. Mais c’est son génie qui a tiré la Russie déchirée et humiliée de l’abîme de la guerre impérialiste et de la crise capitaliste mondiale, et jeté les bases de la grande puissance soviétique.

Ils sont blâmés pour Staline qui a rassemblé et mobilisé les peuples de notre pays multinational afin de construire un Etat fort et une société juste. Cela visiblement on ne peut le lui pardonner, ni la victoire sur le fascisme, ou la transformation de l’URSS en une superpuissance nucléaire.

On diffame notre histoire séculaire, ses hommes illustres et ses héros. Notre richesse multinationale et notre solidarité ouvrière-paysanne.

Rappelez-vous de quelle manière méprisable – par la tromperie et la trahison – ont opéré les démolisseurs de l’Union soviétique. Ils ont commencé par un appel à « revenir à Lénine » et promis au peuple « plus de socialisme ». Au total, ils ont pillé toute la richesse créée par le travail de générations de soviétiques et démoli les monuments aux héros et aux dirigeants de l’Union soviétique. Aujourd’hui, les libéraux sont passés ouvertement à une russophobie enragée et à un appel à des troubles civils.

Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais dans l’histoire de l’humanité une plus grande félonie et une plus grande trahison que celle commise par les ennemis internes de la Russie. Il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais de plus grande cupidité que celle qui leur a fait commettre des crimes inhumains, brisant le sort de millions de personnes innocentes se trouvant sur leur chemin.

Mais s’il leur arrive aujourd’hui de s’accuser, ce n’est pas de cela. Ils regrettent seulement de ne pas avoir réussi à tout chaparder et piller jusqu’au bout, de ne pas avoir tout détruit jusqu’aux fondations. Ils regrettent de ne pas avoir réussi à extirper la mémoire historique dans les esprits et dans les cœurs des héritiers d’Octobre rouge et de la Grande Victoire. De n’avoir pu empêcher les communistes de faire revivre le parti de Lénine et d’unir le mouvement patriotique du peuple.

Mais nous sommes vivants, nous grandissons et nous nous battons. Nous croyons en notre victoire, la victoire du bon sens! Les communistes russes ne vivent pas dans l’attente d’un miracle, mais comptent sur le soutien du peuple. En mai de cette année, nous avons tenu le dix-septième Congrès de notre Parti. Nous avons rendu compte du travail effectué. Nous avons lancé notre campagne pour les élections. Augmenté la représentation des jeunes dans les instances de prise de décision. Nous avons tracé un programme d’action. Nos « Dix étapes pour une vie décente » reçoivent le soutien de plus en plus large des travailleurs. Dans la perspective, il y a le passage de relai entre l’anniversaire de la Grande Révolution d’Octobre, le 100e anniversaire de l’Armée rouge et de la Marine, le 25e anniversaire de la reconstruction du Parti communiste et le 100e anniversaire du Komsomol.

Le temps a prouvé que détruire la mémoire historique signifie se priver d’avenir! Trahir ses héros implique de rester sans nouvelles victoires! Affaiblir la puissance de l’Etat russe, c’est abandonner aux outrages tout ce qu’il y a de plus sacré dans la vie.

Notre tâche la plus importante est de dresser une barrière à la russophobie, à l’antisoviétisme et l’anticommunisme. Cela exige non seulement une conviction profonde dans la justesse de notre cause, mais aussi le travail parmi les masses. Par nos paroles et par nos actes, par l’exemple et par notre efficacité nous devons prouver aux citoyens russes que nous avons raison. Cela implique la nécessité d’être présents au quotidien dans la société avec nos journaux et nos tracts, nos livres et brochures, nos sites et la chaîne de télévision « ligne rouge. »

Les communistes sont fermement convaincus – tout ce que nous avons réalisé au cours des dernières années, nous le devons à la confiance de nos partisans, au soutien des travailleurs. Toutes ces années vous avez été avec nous – vous nous avez apporté un soutien moral, une aide pratique et matérielle. Nous croyons que notre Union restera forte. Nous croyons en votre soutien et votre aide. Ensemble, nous célébrerons dignement le 100e anniversaire de la Grande Révolution d’Octobre. Nous continuerons notre immense combat pour la justice, la dignité et l’amitié entre les peuples.

Ensemble nous sommes forts!

Ensemble nous gagnerons!

La Russie sera grande et socialiste!

Le Président du Comité central du Parti communiste Guennadi Ziouganov.

 

Publicités
 

Une réponse à “« Faire barrage à l’anti-soviétisme et à la russophobie ». Message du Président du Comité central du Parti communiste, Guénnadi Ziouganov.

  1. pam

    juillet 6, 2017 at 6:40

    je note la référence aux « Dix étapes pour une vie décente »…je n’ai pas souvenir de les avoir lu…
    ce serait à l’occasion un article utile…
    amitiés
    pam

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :