RSS

Le dernier président de l’URSS révèle la racine des problèmes entre la Russie et les Etats-Unis: étonnant!

04 Juil
A partir d’un article publié le 3 juillet, 2017 par RT espagnol. Cet homme jouit en Russie d’un mépris général qui n’a d’égal que celui que le peuple russe porte à Eltsine. Comme nous le disait un Russe: « j’ignore si ce type l’a fait exprès ou était un imbécile, Eltsine lui était un ivrogne ». Cette intervention est stupéfiante de ce qu’elle révèle du personnage, la manière dont peut-être croit-il réellement qu’il y a eu une victoire commune dans la manière dont il a livré son pays, comment il a confondu la manière dont il a été flatté avec une véritable négociation équilibrée et comment encore aujourd’hui il n’a toujours rien compris à ce qu’est l’impérialisme et son caractère impitoyable. Le véritable problème est celui de la manière dont de tels dirigeants peuvent accéder au pouvoir? C’est la question que l’on doit se poser par rapport au communisme, par quel mécanisme en arrive-t-on là?L ‘abandon de l’analyse marxiste-léniniste à l’époque de Khrouchtchev a conduit à une mauvaise estimation de « la coexistence pacifique », à la division du Mouvement Communiste International et à des illusions(dont celle de « l’édification du Communisme en 20 ans » est la plus farfelue). L’élection de Gorbatchev est l’aboutissement logique de ces illusions comme si en reculant sur tout sous la pression du « monde libre » pouvait permettre un nouveau départ de l’URSS. Son « incompréhension de l’impérialisme » et les illusions qu’il exprime de voir les USA gentiment partager « la fin de la Guerre Froide » sont symptomatiques!(note  et traduction de Danielle Bleitrach)

 Pour surmonter les différences entre Moscou et Washington il fallait la volonté politique des dirigeants des deux pays, a déclaré Mikhaïl Gorbatchev.

Le dernier président de l'URSS révèle la racine des problèmes entre la Russie et les Etats-Unis

L’ancien président de l’URSS Mikhaïl Gorbatchev
Grigory Sisoev / Spoutnik
Suivez-nous sur Facebook

Le  dernier président de l’Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a déclaré que les relations russo-américaines se sont aggravées lorsque Washington a déclaré unilatéralement sa victoire dans la guerre froide.

« Ce n’est pas notre faute si les États-Unis, au lieu de déclarer la victoire commune sur la guerre froide, ont décidé de déclarer la victoire dans la guerre froide, » at-il dit lors de la cérémonie d’ouverture de l’ « exposition » Gorbatchev et Reagan à Moscou.

« Ceci est la racine des erreurs et des échecs qui ont ruiné les bases de nouvelles relations entre nos pays», estime-t-il dans une déclaration intervenue sur le site Web du fonds qui porte son nom.

Selon l’ancien président, maintenant Moscou et Washington doivent « faire tout leur possible pour sortir de l’impasse ». « C’est déjà un moyen testé .. fondé sur le respect mutuel , le dialogue n’est pas une route facile parce qu’il accumule de nombreuses demandes réciproques», a rappelé Gorbatchev.

« Ce ne fut pas facile notre dialogue avec les États-Unis il y a trente ans . Il avait ses adversaires et ses détracteurs » a dit le président soviétique  qui a souligné que les relations bilatérales pour normaliser la volonté politique des dirigeants des deux pays est nécessaire.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :