RSS

Le Français est un touriste qui croit savoir, ce qui est un drame…

25 Juin

Au cours de notre voyage, un jeune journaliste tatar nous a dit qu’il était déjà difficile de se comprendre entre gens parlant la même langue, alors imaginons entre gens non seulement parlant des langues différentes mais vivant depuis toujours dans des univers profondément décalés. Le voyage tel que nous le pratiquons avec Marianne polyglotte émérite est l’acceptation de cette déstabilisation et mes compte-rendus une tentative parfois impossible de vous faire partager nos impressions. Il y a tant de conviction de « savoir » chez nos concitoyens, et quand par hasard, ils ont fait un voyage organisé de quelques jours, la barrière du stéréotype devient impossible à franchir, ils savent, d’ailleurs ils ont des photos d’eux-mêmes sur la place rouge. Moscou by my.,

Regardez la petite photo qui illustre cet article, il s’agit d’un pins que nous avons acheté. On y voit Poutine en bras de chemise, comme s’il était un travailleur, derrière lui l’URSS rouge avec faucille et marteau et le slogan : le plan est en voie de réalisation. Vous avez là une pensée russe quasi dominante. Après l’humiliation Gorbatchev et Eltsine, Poutine a un plan : restaurer la grandeur et le bonheur de l’Union soviétique.

Mais attention tout n’est pas aussi simple que vous l’imaginez, mes camarades communistes en particulier. Pour un Russe et même pour d’autres peuples d’Union soviétique la rouge Union Soviétique avec la faucille et le marteau ne signifie pas nécessairement le communisme, c’est une référence qui peut même se concilier avec un nationalisme anticommuniste. Lénine et Staline en sont les héros tutélaires mais Eltsine et Gorbatchev (communistes aussi) en sont de criminels fossoyeurs. Le contraire de ce que nous pensons en France, y compris jusqu’au plus haut niveau du PCF où nous attribuons à Staline des méfaits que la quasi totalité des Russes ne songent pas à lui reprocher. Le criminel ce n’est pas lui au contraire, pour la plupart il a fait ce qu’il fallait, même s’ils n’ont aucune envie de remettre ça. En revanche nos camarades du KPRF souffrent de la réputation désastreuse et de l’inefficacité meurtrière attribuée aux deux liquidateurs de l’Union soviétique.

En revanche, vous pouvez avoir ces sentiments communs qui tournent à la colère haineuse nationaliste comme chez les disciples de celui que beaucoup de Russes appellent le bouffon: Jirinovski, le leader d’extrême-droite qui a déjà commencé sa campagne et se paye partout des panneaux et même a des supporters chez les chauffeurs de taxi. Leurs voitures parfois exhibent son sigle assorti du ruban de Saint Georges sur le rétroviseur. Cette adhésion ne touche pas seulement les Russes. Nous avons eu droit à la mauvaise humeur d’un Moldave qui nous a désignées comme étrangères donc responsables du bordel qui régnait à Moscou, puisque tout était fait pour nous et rien pour les patriotes comme lui, à qui on refusait même le passeport russe alors qu’il aimait de toute son âme la sainte Russie et qu’il y avait fait enterrer sa mère à l’ombre d’un monastère. Qui paye la campagne de Jirinovski, les mauvaises langues prétendent que c’est le « Kremlin » pour qu’il y ait un abcès de fixation nationaliste face à des pulsions malsaines et brutales …

Plus complexe encore à décrypter ce jeune chauffeur tadjik qui dénonçait le racisme russe contre les peuples venus d’Asie centrale comme lui, l’obligeant à être un clandestin, menacé par des brutes racistes qui par deux fois l’avaient frappé. Il imaginait que les Etats-Unis et la France étaient des lieux de démocratie, d’égalité. Pour avoir connu le Tadjikistan et la sincérité des communistes de ce pays, j’étais indignée. Je lui ai dit si ton pays est devenu indépendant et a pu échapper à la féodalité ouzbek, celle de l’émir de Boukhara, tu le dois à Staline et à l’Union soviétique. Il a été étonné et m’a dit que lui aussi connaissait l’histoire, qu’il était Ouzbek, de ceux qui au Tadjikistan avaient combattu jusqu’au bout le pouvoir soviétique. Là je comprenais mieux, mais il n’y avait pas que cette histoire lointaine. Il y avait l’actualité. D’abord le fait que le Tadjiskistan de la fin de l’URSS à aujourd’hui a été déchiré par une guerre civile entre islamistes et communistes. Mais il y a aussi le fond de la géopolitique d’aujourd’hui, la manière dont la Chine et la Russie s’entendent pour équilibrer leur influence en Asie centrale. La Chine a des capitaux, elle investit massivement, mais la Russie joue doublement un rôle politique. D’abord en étant en capacité d’absorber la migration économique venue d’Asie centrale (Tadjikistan, Ouzbékistan et Kirghizstan). Grâce à l’argent envoyé au pays par ces migrants, elle est un facteur économique essentiel (et c’est vrai aussi de la Moldavie). Le Russie absorbe 4, 3 millions officiellement de ces travailleurs et si on tient compte des clandestins cela fait 8 millions. Il s’agit de travailleurs peu qualifiés en général qui  nourrissent une famille pauvre. Leur absence est même une garantie de paix pour leurs pays d’origine. C’est là qu’intervient le second rôle de la Russie, sur le plan sécuritaire. Les talibans d’Afghanistan ne sortaient pas de chez eux, mais Daech s’est lancé dans une déstabilisation à grande échelle et intervient de plus en plus dans ces pays. L’influence de Daech paraît parallèle à celle des nombreuses ONG occidentales, allemandes qui se sont abattues sur ces pays et aussi l’influence turque qui a développé des lieux d’éducation et des écoles coraniques, le Kirghizstan battant tous les records en la matière.

On ne comprend rien aux relations entre la Chine et la Russie si on ne tient pas compte de ce partage des rôles tout au long de la route de la soie. Mais on ne comprend rien non plus à la manière dont la Russie intervient en Syrie et face à l’Otan, si on ne tient pas compte de ces faits.

Mais revenons à notre jeune tadjik-ouzbek: son discours ressemblait étrangement à celui du Moldave: « Nos grands-pères ont combattu dans la grande guerre patriotique, ils ont donné leur sang, et pourtant aujourd’hui les Russes nous refusent la double nationalité ». Et là est intervenu une nouvelle dimension dans le discours du jeune homme venu d’Asie centrale alors que je lui objectais que jadis c’était le communisme, l’égalité entre les peuples et aujourd’hui le capitalisme, donc l’inégalité et le racisme. Il a prétendu qu’il y avait toujours eu un racisme caché. Et il m’a posé la question: « que pensez-vous des juifs? » Là apparaissait autre chose, la propagande de Daech à ces peuples: « on vous a raconté que la guerre patriotique contre Hitler était contre la haine raciale, la volonté de vous opprimer, mais en fait il s’agissait de défendre les juifs. Hitler n’en voulait qu’à eux et il avait raison, ils sont la cause de tout encore aujourd’hui ».

Ce jeune homme pourtant ignorait même le mot antisémitisme et sur le fond il était charmant, quand je lui ai fait un cours accéléré sur les riches et les pauvres, il a été stupéfait comme d’ailleurs d’apprendre ce qui se passait dans la jungle de Calais et les prisons américaines en matière de racisme. Nous étions pris dans un embouteillage mais quand au bout d’une heure il nous a laissées devant la statue de Karl Marx, il nous a remerciées de cette conversation passionnante. J’imagine que la diplomate Marianne dans sa traduction simultanée a été plus délicate que mes propos et qu’elle ne lui a pas traduit mon exclamation « ma parole tu as le cerveau comme un pois chiche! le racisme c’est un machin que les capitalistes utilisent pour mieux exploiter! »

Par parenthèse il n’y a pas que ce petit chauffeur pour avoir le cerveau comme un pois chiche… En attendant moi je suis quasiment aveugle et jusqu’à mon opération qui a lieu le 30 et le 7 juillet, je vais devoir plus ou moins interrompre ce blog et en tous les cas sûrement nos compte-rendu de voyage.

Danielle Bleitrach

voici le chat dont je vous ai parlé hier qui s’interroge: ils ont vendu notre gaz, nos ressources, nos bois, mais comment ont-ils pu vendre notre été? Hier il neigeait et grêlait à Kazan. Les Russes à l’image de ce chat n’en reviennent pas.

Publicités
 

4 réponses à “Le Français est un touriste qui croit savoir, ce qui est un drame…

  1. CASTAY

    juin 25, 2017 at 7:10

    Je vous souhaite une très bonne et rapide récupération après votre opération prochaine. J’apprends beaucoup en vous lisant et espère pouvoir continuer à vous lire longtemps.
    Je vous embrasse vous et Marianne très fort si je puis me permettre cette petite familiarité.
    Yves.

     
  2. etoile rouge

    juin 27, 2017 at 5:21

    Etonnant comme l’éloignement de la seconde GM fait oublier que les nazis niaient non seulement les juifs mais aussi les bolcheviks, et c’est bien la base politique du nazisme. Le terme SHOAH de LANZMANN a finalement effacé l’antibolchevisme et donc la volonté de colonisation capitaliste et terroriste de l’Urss. On en oublie aussi la haine de la Révolution française ( celle de Robespierre) aussi forte chez HITLER que me semble-t-il chez Bernard HENRI LEVY.? L’OR et le sang sont-ils oubliés ainsi que la magistrale réponse du philosophe communiste ?
    Finalement l’antisémitisme prospère mieux sur tous ces oublis majeurs sans oublier les Roms exterminés e tous ceux représentant la raison, le rationalisme politique ou scientifique, alors qu’HITLER et les SS sont des admirateurs de la religion catholique féodale et anti républicaine: GOTT MITTUNS

     
  3. Monika Karbowska

    juillet 3, 2017 at 9:47

    Merci Danielle, j’adore ce pins! J’en ai bien besoin, de cet espoir! Et dans la foulée nous allons restaurer l’Ukraine soviétique, la Pologne Populaire et aussi une nouvelle Yougoslavie!

     
    • histoireetsociete

      juillet 4, 2017 at 3:17

      chère Moniska ce serait une plaisir et un honneur pour nous si tu voulais t’associer à ce nouveau blog, en devenir rédactrice pour tout ce qui concerne justement ces « pays dits de l’est »…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :