RSS

Bravo camarades, les vainqueurs mais tous ont combattu… Il faut poursuivre…

19 Juin

c’est pym qui est derrière l’appareil.

Nous avons passé la soirée, tous les trois, PYM (Patrick Masson) Marianne et moi dans un restaurant azerbaïdjanais de Kazan où il y avait au rez-de-chaussée des enfants faisant la fête tandis que nous au balcon tentions d’apercevoir les résultats sur la télévision russe. Marianne revenait d’un trajet en car (8 heures) à Samara, et nous ne pensions qu’à vous les Français, vous mes camarades.

En rentrant notre soulagement fut grand de découvrir qu’il y avait 10 ou 11 députés. Notre chère Jeanne ce matin nous avait laissé ceci et nous en avons été ravies.

Ce soir 11 député-e-s communistes sont élus à l’Assemblée nationale Dimanche 18 Juin 2017
Il ne restait que 7 député.e.s communistes élus en 2012 (10 en incluant les député.e.s apparentés du Front de gauche). Voici la liste des député.e.s communistes élus en 2017

Ce soir 11 député-e-s communistes sont élus à l’Assemblée nationale
3 circonscriptions perdues en 2012 ont été reprises
3 circonscriptions nouvelles ont été conquises par le PCF
2 circonscriptions ont été perdues (1 dans l’Oise au premier tour et 1 dans le Cher au second tour)
5 circonscriptions ont été conservées par le PCF (avec 3 renouvellements)

La liste des 11 député.e.s PCF élu.e.s :

Stéphane Peu (PCF) élu député de la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis (reconquête)
Marie-George Buffet (PCF) réélue députée de la 4ème circonscription de Seine-Saint-Denis
Elsa Faucillon (PCF) élue députée de la 1ère circonscription des Hauts-de-Seine (reconquête)
Jean-Paul Dufrègne (PCF) élu député de la 1ère circonscription de l’Allier (conquête)
Alain Bruneel (PCF) élu député de la 16ème circonscription du Nord
Fabien Roussel (PCF) élu député de la 20ème circonscription du Nord
Hubert Wulfranc (PCF) élu député de la 3ème circonscription de la Seine-Maritime (conquête)
Sébastien Jumel (PCF) élu député de la 6ème circonscription de la Seine-Maritime (conquête)
Jean-Paul Lecoq (PCF) retrouve son siège de député de la 8ème circonscription de Seine-Maritime (reconquête)
André Chassaigne (PCF) réélu député de la 5ème circonscription du Puy-de-Dôme
Pierre Dharréville (PCF) élu député de la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône

Chez les apparentés et les candidat.e.s soutenus par le PCF :

1 circonscription reprise (celle de Ruffin qui fut aussi celle de Maxime Gremetz)
1 circonscription perdue au 1er tour (Nanterre-Surennes)
2 circonscriptions conservées (avec un renouvellement)

Huguette Bello (PLR) réélue députée de la 2ème circonscription de La Réunion
François Ruffin élu député dans 1ère circonscription de la Somme (reconquête)
Clémentine Autain (Ensemble!) élue députée de 11ème circonscription de Seine-Saint-Denis

J’ajouterai les 16 candidats de la France insoumise dont J.L.Mélenchon a déjà annoncé – c’est bien de lui – qu’il formeraient un groupe autonome.

Cela dit une législature c’est long il y a des combats et il est probable qu’une grande recomposition à gauche va être mise en route. Mais surtout il y a l’urgence y compris celle de l’été où ce gouvernement va probablement commencer son sale travail contre nos droits et nos acquis. On peut espérer que dans le pays comme dans l’assemblée les forces s’uniront pour le combattre.

Le fait est que cette majorité présidentielle ne correspond pas à ce que veulent les Français, on ne parle pas d’abstention dans ce cas mais de véritable grève des urnes. Et je suis sur ce plan d’accord avec Mélenchon, c’est un grand potentiel pour ceux qui veulent combattre ce gouvernement, mais cette entente ne doit pas être une union des chefs mais bien être portée à la base. C’est pour cela que les communistes doivent avoir un débat au fond sur l’utilité du parti, pas seulement à l’assemblée nationale où leur rôle a toujours été exemplaire en particulier dans la loi sur le code du travail. Ce que reconnait ce résultat.

Les militants communistes doivent se réorganiser et le parti doit avoir un grand débat sur la manière dont il pourra être utile à ces combats, au rassemblement des Français partout sur les lieux de travail, dans les cités populaires et pas seulement dans un contexte électoral. C’est ce que nous disent ces résultats, à la fois l’élection de nos camarades, ceux de la FI et certains autres socialistes qui auront sans doute beaucoup de mal à cohabiter avec d’autres qui se considèrent déjà dans la majorité présidentielle. Mais l’abstention massive, le rejet dont elle témoigne des conditions de ces élections, l’urgence face aux mauvis coups qu se préparent montre à quel point nous avons besoin d’un Parti communiste uni et conscient de son rôle irremplaçable dans le rassemblement de l’unité populaire.

Félicitations aux élus et à tous ceux qui se sont battus et bien battus quel qu’en soit le résultats ils n’ont pas démérité, rien n’était joué, ils ont fait face. Ils ont sauvé l’existence d’un parti communiste, il reste à poursuivre leur œuvre, non pour nous mais pour le combat contre cette oligarchie minoritaire, qui prétend s’emparer de tous les leviers pour nous rendre la vie impossible.

Danielle et Marianne

De Kazan mais nous rentrons le 23 après un bref séjour à Moscou.

La principale idée que nous retirons de ce voyage (mais il y en a bien d’autres) c’est que ceux qui souffrent et n’en peuvent plus de cette société injuste ne nous demandent pas d’être beaux, avec de grands sentiments, et des proclamations généreuses, ils réclament notre efficacité pour les sortir des problèmes auxquels ils sont confrontés. Ce qui n’exclut pas au contraire les valeurs auxquelles nous tenons et sont effectivement humanistes.

 

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le juin 19, 2017 dans actualités

 

3 réponses à “Bravo camarades, les vainqueurs mais tous ont combattu… Il faut poursuivre…

  1. Jeanne Labaigt

    juin 19, 2017 at 5:22

    Il y a un député pas du tout communiste, mais dont j’apprécie la personnalité honnête homme et bon chanteur , qui a battu le macroniste local : Jean Lassalle , j’en suis contente aussi.

     
  2. leca

    juin 19, 2017 at 8:04

    En Corse le renouveau a été symbolisé par trois victoires nationalistes et un macroniste pour les 4 circonscriptions de l Ile. La défaite du dernier des chefs de clan, Rocca-Serra est tout un symbole ici, signifiant qu ‘une page se tournait..
    L’ idéologie des nationalistes est parfois détestable, parfois étonnamment progressiste. Une sorte de guevarisme identitaire. Un de leur chef de file Talamoni s’est adressé aux musulmans vivants en Corse en leur disant ‘vous êtes aussi corses que nous’ et rappelle souvent l ‘attitude fraternelle des corses à l’ égard des juifs durant l’ Occupation. Il est le neveu d un député communiste décédé de la banlieue parisienne qui a si bien accueilli les immigrés portugais que l’ ambassadeur du Portugal est venu inaugurer une statue érigée en son honneur. C ‘est un mouvement transclassiste travaillé par des contradictions fortes.

     
  3. histoireetsociete

    juin 19, 2017 at 11:17

    oui je sais comme les Corses sont des gens complexes, antifascistes, antiracistes et jaloux de leur indépendanc. L’un d’eux fut mon époux pendant plus de 25 ans…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :