RSS

Albert Einstein : « Si Dieu a créé le monde, sa préoccupation principale n’a certainement pas été de faciliter sa compréhension

15 Juin

je suis tout à fait d’accord avec sa conception des motivations « divines », d’ailleurs je suis à deux doigts de renoncer à lui trouver la moindre logique (note de danielle Bleitrach)

La mise aux enchère de quelques textes rédigés par le scientifique dans les premières années de la décennie de 1950 aura lieu à Jérusalem mardi prochain. On estime que celle-ci risque de dépasser les  20.000 dollars pour l’ensemble.

 

Les lettres, déjà jaunies, ont été écrites entre 1951 et 1954 et leur destinataire était le physicien quantique David Bohm, qui avait fui des Etats-Unis. en direction au Brésil en 1951 après avoir refuser de témoigner sur ses liens avec le Parti communiste devant le Comité d’Activités Antiaméricaines.

« Si  Dieu a créé le monde, sa préoccupation principale n’a  certainement pas été de faciliter sa compréhension »,  lui a écrit Einstein, en février 1954, un an avant sa mort, il(elle) publie le site The Times of Israel.

Dans un autre des textes envoyés à Bohm, avec qui il  avait travaillé dans l’Université de Princeton, il parle d’ Israël, qu’il définit comme « intellectuellement actif et intéressant », mais avec des « possibilités très minces ».

Alors que dans une missive envoyée en février 1953, Einstein compare un « état d’âme actuel  » des Etats-Unis. sous l’anticommunisme macartiste, avec la paranoïa existant en Allemagne au début du XXe siècle.

 

L’épouse de Bohm s’est installée en Israël après la mort de son mari et, après son propre décès, en avril 2016, les missives ont été mises sous scéllée par  la maison d’enchères Winner de Jérusalem.

« Il y a un intérêt formidable pour toutes les choses qui touchent à Einstein. Ses documents, des lettres, des brouillons sont à la vente tout le temps. Il ne passe pas un mois sans que des documents d’Einstein soient présentés dans des enchères ou dans une vente », affirme Roni Grosz, curateur du Centre de Archives Einstein de l’Université Juive de Jérusalem.

 

 

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le juin 15, 2017 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Albert Einstein : « Si Dieu a créé le monde, sa préoccupation principale n’a certainement pas été de faciliter sa compréhension

  1. Xuan

    juin 15, 2017 at 11:59

    Einstein parlait de Dieu, souvent avec ironie d’ailleurs, mais sa physique était profondément matérialiste et il était très réticent envers la dérive positiviste de l’école de Copenhague, et sa tendance à remplacer la compréhension des lois physiques par l’idolâtrie des statistiques : ne cherchons pas à comprendre puisque ça marche…

    Et il avait une compréhension très dialectique de la progression de la connaissance scientifique et des théories en général, c’est-à-dire par négation puis négation de la négation :

    « Comme les adversaires de la Théorie de la relativité ont souvent affirmé que la Théorie de la relativité restreinte est renversée par la Théorie de la relativité générale, je vais faire mieux comprendre le véritable état des choses par une comparaison. Avant l’édification de l’électrodynamique, les lois de l’électrostatique étaient tout simplement considérées comme les lois de l’électricité. Nous savons aujourd’hui que l’électrostatique ne représente correctement les actions électriques que dans le cas où les masses électriques sont au repos par rapport au système d’inertie. L’électrostatique a-t-elle été pour cela renversée par les équations du champ de Maxwell dans l’électrodynamique ? Point du tout. L’électrostatique est contenue dans l’électrodynamique comme un cas limite; les lois de cette dernière conduisent directement à celles de la première dans le cas où les champs sont invariables dans le temps. C’est le plus beau sort d’une théorie physique que d’ouvrir la voie à une théorie plus vaste dans laquelle elle continue à vivre comme cas particulier ». [Albert Einstein – la relativité– quelques conséquences du principe de relativité générale]

     
  2. histoireetsociete

    juin 15, 2017 at 12:14

    je signale si vous lisez bien le texte qu’il s’adresse à Bohm, un autre physicien, juif comme lui, et qui a du s’enfuir parce qu’on l’accuse d’être communiste. Je ne dirai pas qu’il est matérialiste, il se prétendait lui-même spinoziste.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :