RSS

Dimanche d’élection vu par la camarade Eleanor…

11 Juin

Dimanche d’élection… en attendant les résultats de vos votes, souvenirs souvenirs … collectifs et historiques cette fois, mais toujours aussi importants à mes yeux. Il y a 72 ans, plus de 2 fois ma vie entière, les femmes en France votaient pour la première fois (grâce aux efforts du PCF en particulier). 33 femmes ont été élues.
Portrait de groupe grâce au site de l’Assemblée Nationale : mention spéciale pour la communiste Émilienne Galicier, nordiste et ouvrière de l’alimentation, qui nous a quitté il y a 10 ans en 2007)
http://www2.assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/histoire/le-suffrage-universel/la-conquete-de-la-citoyennete-politique-des-femmes/les-33-femmes-elues-deputees-en-1945#prettyPhoto

Et pour les vrais aficionados de la question, un authentique ‘Ginette, comment voteras-tu?’ particulièrement savoureux, courtesy of la BNF :
http://gallica.bnf.fr/m/ark:/12148/bpt6k408010b/f1.image
(Colonne du milieu)

Eleanor Mody

J’ajouterai que c’est sur proposition du communiste Fernand grenier que le gouvernement du général De gaulle, issu de la Résistance avec des communistes en son sein qu’a été promulgué le vote des femmes. Les communistes s’étaient battus avant la guerre pour le droit des votes des femmes, les faisant voter dans leur municipalité et comme les élections menaçaient d’être invalidées, ils avaient organisé des urnes séparées. Ce fut une grande tristesse pour les femmes de cette époque qui prirent  une grande part dans les grèves de l’époque de ne pas pouvoir voter pour le Front populaire, ma mère me l’a raconté et son bonheur de pouvoir enfin voter, elle n’a jamais raté un scrutin y compris à la veille de sa mort à 98ans, elle a voulu aller voter communiste comme d’habitude, elle n’a pris qu’un seul butin et est entrée dns l’isoloir le poing levé pendant que nous rions tous y compris les adversaires politiques du bureau de vote. On sait ou on devrait savoir le rôle que ces mêmes femmes, les communiste en particulier mais pas seulement, prirent dans la résistance. (note de Danielle Bleitrach)

c:liquez pour lire mieux..

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le juin 11, 2017 dans femmes, histoire

 

Une réponse à “Dimanche d’élection vu par la camarade Eleanor…

  1. Jeanne Labaigt

    juin 11, 2017 at 6:17

    Je trouve aussi formidable que l’on avertisse Ginette du fait que Paris allait « bénéficier » de 20 Maires d’arrondissements nommés et pas élus.
    J’ai voté à Paris de 1969 (21 ans) à 1972 (quand j’ai quitté Paris et que mon député était Georges Marchais) et je n’ai pu élire le maire: il était toujours nommé dans les arrondissements, comme ce que raconte l’article, jusqu’à Chirac en 1977, trente-trois ans plus tard !
    Ma mère née en 1917, ma grand-mère née en 1884 parisiennes l’une et l’autre, ont toujours voté,quand je les tarabustais pour savoir pour qui, je m’entendais répondre « le vote c’est secret, mais on vote ouvrier ! » Mon autre grand-mère Arcachonaise venue des Landes comme domestique dans les villas de la ville d’hiver me parlais aussi de ses votes toujours aussi « ouvriers ».
    Merci pour l’article c’est drôlement sympa, ces souvenirs si actuels: le combat continue …

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :