RSS

La machine à perdre est enclenchée

17 Mai

On ne fait pas de la politique faut-il le rappeler avec la vindicte d’un ego blessé, mais en pensant à ce que l’on veut défendre et aux rapports de forces favorables et défavorables pour le mettre en œuvre. Quels que soient les griefs que Mélenchon a pu accumuler à tort ou à raison, il ne doit pas penser comme ça et ce SMS relayé par ses lieutenants est un constat de profonde carence. Enfin un autre conseil à donner est de ne pas envoyer de preuves écrites de ce que l’on va accomplir en matière de rupture quand on cherche à en faire porter le poids à l’allié devenu adversaire.

Mais le véritable problème est cette folie, cet assaut de médiocrités, on se croirait dans un divorce où tous les coups sont permis sans songer aux conséquences et qui va payer l’addition et à quel prix. C’est globalement écœurant et désespérant parce que la machine à perdre est enclenchée et cette machine à perdre va donner à Macron la majorité dont il a besoin pour réformer le code du travail par ordonnances, voire aggraver sa politique pour s’allier avec la droite restée la seule force d’opposition conséquente… Tout reste à reconstruire. Est-il possible d’espérer avoir des hommes politiques qui ont prétendu à notre direction et représentation penser comme Robespierre: « nos raisons d’exister valent mieux que notre existence. »

Cliquez sur l’image pour pouvoir lire cet article du canard enchaîné.

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le mai 17, 2017 dans Uncategorized

 

7 réponses à “La machine à perdre est enclenchée

  1. etoile rouge

    mai 17, 2017 at 10:17

    Voilà comment le politicard qui vota le traité de MAASTRICHT condamnant la République Française sociale tout autant qu’en 1938 le don au nazisme par le gouvernement français et britannique de la TCHECOSLOVAQUIE à HITLER, bref ce politicard d’avant hier veut avec l’aide de « comités » dont personne ne sait rien apparaître comme un homme nouveau. Le capital en fait recycle à gauche avec MELENCHON, à droite avec MACRON. Les communistes, les vrais, ceux de la lutte de classes peuvent inverser cette tendance désastreuse à la destruction de notre République. Cela nécessite un sérieux débat dès la fin des élections  » piège à cons ».

     
  2. etoile rouge

    mai 17, 2017 at 10:20

    Faut-il rappeler que les communistes et leurs députés s’opposèrent eux à MAASTRICHT, faut-il rappeler qu’aujourd’hui dans l’hémicyclique dont MELENCHON est absent ( il est européen) ils furent seuls à s’opposer à MACRON tête de con, EL KHOMRI la pourrie.

     
  3. etoile rouge

    mai 17, 2017 at 10:23

    Quant au jeunisme comme chantait BRASSENS:
    Le temps ne fait rien à l’affaire
    Quand on est MACRON on est MACRON
    Qu’on soit… qu’on soit grand père
    Quand on est MACRON on est MACRON
    Entre nous plus de controverse
    Con caduc ou CON DEBUTANT
    Petit con d’la dernière averse
    .Vieux con des neiges d’antan

     
  4. christian

    mai 17, 2017 at 2:06

    quand je lit cet article paru dans le Canard les bras m’en tombe, cet homme n’est pas capable de prendre de la distance, tant de talent gâché par la suffisance et l’arrogance.

     
  5. frank

    mai 17, 2017 at 4:29

    Bonjour,Merci pour cette info.
    Fondamentalement,ça ne change pas mes orientations de membre du pcf,mais ça confirme que j’ai eu raison de voter,à défaut d’un ocf audible, pour le porte voix politique Mélenchon.Le mégalo Mélenchon s’auto détruit médiatiquement par des attitudes aussi colériques..Bises à toi,Danielle et encore Merci Frank

     
    • lolodebordo

      mai 18, 2017 at 9:56

      C’est grâce à Mélenchon qu’ on entend encore parler du PCF. Merci à lui, mais à force de jouer les sectaires, les cadres du PCF finissent par dégoûter les Insoumis et salissent les valeurs du peuple de gauche . La mort du Parti pour moi date du jour où Sarkozy et Bruni se sont fait photographiés avec Mandela et j’ai cessé de porter le deuil quand le Parti n’a pas été capable de dénoncer l’arrivée au pouvoir des nazis à Kiev avec la complicité de UE, des libéraux, des socialistes et de l’OTAN.
      Si seulement le Parti mettait autant d’énergie à taper sur les libéraux que sur les Insoumis, il bénéficierait d’ un soupçon de dignité dans ce naufrage.
      A tous les camarades qui croient faire encore de la politique, relisez Vie et destin de V. Grossman.
      Ça vous évitera de voir dans le miroir des portraits de petits épiciers aigris et amnésiques.
      Laurent

       
  6. cloarec daniel

    mai 17, 2017 at 6:34

    avez-vous lu le livre de Michel CLOUSCARD: « lettre ouverte aux communistes » ?.
    ce n’est pas Jean-Luc MELENCHON qui a fait baisser le parti mais peut-être l’attitude aussi de nos élus, cumulards de mandats et d’indemnités, alliés avec le PS et les verts.
    il est plus difficile de militer au quotidien dans son entreprise que de se retrouver avec des patrons dans les départements et les régions.
    chers camarades, Jean-Luc à réveillé l’espérance d’un changement, combien d’élus du parti l’ont parrainé?. et ces derniers, pour beaucoup cumulards de mandats et plus très jeunes voudraient que « l’on se désiste » pour eux…le dégagisme ne concerne pas que les autres.
    quand à Maastricht, il a reconnu son erreur, qui ne s’est pas trompé un jour?.
    j’ai bien collé des affiches et distribué des tracts pour le camarade Robert HUE…
    salut et fraternité, merci chère Danielle pour ce blog.
    un communiste plus encarté mais aussi nostalgique, par respect pour ce qu’on fait nos anciens.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :