RSS

Hokusai : dans la tempête, le courage des humbles égale la majesté de la montagne…

12 Mai

Dans la tempête le courage des simples égale la majesté de la montagne. Splendide Hokusai

Je suis rarement d’accord ces derniers temps – et même un peu avant – avec Pierre Laurent et la manière dont il a géré le Congrès, les élections, mais je dois dire que pour une fois je n’ai rien à reprocher à sa gestion de la relation avec la France insoumise ou plutôt ses leaders nationaux… Comme il l’a dit – quel que soit l’état vers lequel les dirigeants du PCF nous ont menés – il était impossible d’accepter la mise en tutelle qu’impliquait l’alignement sur la charte de ce mouvement. Plus encore qu’un principe, il s’agit je l’espère d’un choix fondamental, stratégique, face au projet de Mélenchon, tel qu’il l’a exprimé: se mettre à la place du PS. Nous ne pouvons pas accepter de cautionner une illusoire destruction-reconstruction dont les sociaux-démocrates ont le secret pour mieux renaître de leurs cendres en nous détruisant ou en nous transformant en parti croupion, nous avons à peine survécu à près de quarante ans de ce régime et la vie politique française en ressort en l’état où elle est aujourd’hui. Personnellement sans faire le moindre procès d’intention à Mélenchon c’est ce que j’ai toujours subodoré et qui m’a conduite à refuser de le laisser gérer le destin des communistes. Je pense que notre pays a besoin d’un Parti communiste et je le dis sans aucune agressivité face aux autres partis et sensibilités de gauche. Il faudra bien apprendre à coexister, à nous rassembler.

J’ajouterai que malgré les apparences un besoin urgent d’un parti de classe se fait sentir comme facteur de ce rassemblement. Les partis français semblent en pleine déroute et les petits derniers derrière leurs leaders, qu’il s’agisse de la FI ou de la France en marche (ils fonctionnent avec de nombreuses similitudes) semblent avoir oublié que chacun fait moins du quart des votes et encore en tenant compte des forces qu’ils prétendent mépriser. Le spectacle n’est pas de celui qui provoque l’enthousiasme en particulier face aux politiques que le président élu veut nous imposer. Cela veut dire que la décomposition de surface risque de se heurter au socle fondamental des opinions, ils ne veulent pas de cette politique.

Donc j’approuve pour une fois la position de Pierre Laurent qui n’a pas voulu accepter la mise en tutelle, je ne regrette que le caractère tardif de la position. Mais passons, il y a un autre point, celui-là est tactique mais il a le mérite d’être en concordance avec l’option précédente, à savoir préserver les chances d’un maximum de députés communistes et j’ajouterai de la FI et même d’une partie du PS, à savoir laisser les instances locales gérer des accords qui partent du terrain. Au point où nous en sommes c’est le simple bon sens.

Cette belle estampe d’Hokusai et son sujet dit ce qui me semble être ce sur quoi les communistes doivent tabler et tant qu’ils auront conscience de cette force là, ils pourront se battre.

Donc pour revenir à la position de Pierre Laurent, je la considère comme la seule possible dans l’état où une gestion erratique et au jour le jour nous a conduits, mais je crois qu’il faut absolument que l’on n’en reste pas là et que l’on se donne enfin les moyens de penser une stratégie et celle-ci devra partir d’une véritable analyse du mouvement du monde et de la situation de notre pays et de ses couches populaires pour construire enfin un parti communiste vraiment utile, cette utilité doit être la base de notre reconstruction face au spectacle dérisoire des appétits individuels et des ambitions déchaînées.le parti ne retrouvera sa place que si il est capable d’être comme celui qui a imposé la sécurité sociale, le statut du mineur, et tant d’autres conquêtes, y compris le droit de vote des femmes…

Danielle Bleitrach

Publicités
 
11 Commentaires

Publié par le mai 12, 2017 dans Uncategorized

 

11 réponses à “Hokusai : dans la tempête, le courage des humbles égale la majesté de la montagne…

  1. leca

    mai 12, 2017 at 8:56

    Personnellement j aurais choisi pour illustrer un article sur le PC une autre allégorie maritime, le Radeau de la Méduse par exemple ( le Titanic est de trop gros tonnage pour représenter ce qu’il reste de notre parti. )
    L’ estampe d’Hokusai très belle ne montre pas ce qu’ on croit y voir : des gens courageux affrontant debout la tempête. De près on réalise qu ‘il s’agit en réalité d’un vieil homme ( chauve et courbé) qui pêche au filet sur un rocher en surplomb du ressac, dans un bras de mer . C ‘est si peu risqué qu’ il y a emmené sa petit fille qui ravaude les filets ou lit un ouvrage de Danielle Bleitrach. La mer au loin (en haut du tableau) est étale, comme un miroir. En face d eux ce n est pas le large mais une colline de sable.
    Qu’ y voir donc ? Le Parti resté à quai (le bateau des Insoumis est parti sans lui ) tente d ‘attraper un ou deux députés dans son marigot électoral. A ses coté Benoit Hamon ( la petite fille) tisse une hypothétique union de la gauche. En face le château de sable (En marche !) leur bouche à tous deux l’ horizon.

     
  2. Christian Reinkingen

    mai 12, 2017 at 9:16

    1/ « Et à présent, le PCF tente le coup d’utiliser sur ses affiches pour les législatives la photo de Jean-Luc Mélenchon. Malgré plusieurs demandes de la France Insoumise, le PCF n’a pas mis fin à cette escroquerie et la FI a dû se résoudre à porter l’affaire devant les tribunaux avant qu’elle ne se généralise et ne se crée une confusion terrible comme cela advint aux élections régionales avec l’utilisation par le PCF du logo Front de Gauche pour des accords avec le PS. »

    https://www.legrandsoir.info/la-photo-supposee-de-melenchon-sur-des-affiches-du-suppose-pcf.html

    2/ « Les seuls candidats qui ont ce soutien sont ceux validés par la France Insoumise »

    https://lafranceinsoumise.fr/2017/05/04/legislatives-mise-point-de-france-insoumise

    3/ Et surtout !

    « Le supplément « Communistes » de l’Humanité du 11 janvier publiait un extrait d’une intervention du secrétaire général du PCF à ce sujet : « Il n’y a pas d’accord avec la France insoumise et il n’y en aura pas ».

    D’où réponse du berger à la bergère:

    – Communiqué de Manuel Bompard, directeur de campagne de JLM en date du 9 mai.

     » Ainsi donc, tour à tour, la direction du PCF a rejeté tout accord national, puis a demandé 50% des circonscriptions (ainsi que le renouvellement de ses députés sortants), puis un échange de 20 circonscriptions, puis de 13, puis a rompu. Dans le même temps, elle a conclu des accords départementaux avec le PS et EELV comme dans la Somme et le Jura. »

    « La cour est pleine, n’en jetons plus » selon la formule.

    En 2012 je n’ai pas voté JLM. Ni cette fois ci. Il aime trop l’UE, il n’est pas un adversaire du capitalisme. Mais après tout n’est-il pas en accord avec toute sa vie militante, depuis sa jeunesse. .. comme l’a été F. Mitterrand, par exemple. Vouloir le voir parfois autrement est au moins mal, se bercer d’illusions.
    Ce n’est pas en rejetant sur les autres leur incapacité à faire vivre un PCF apte à apréhender la mondialisation capitaliste, donc à lutter pour la souveraineté nationale et populaire, que les membres du P « c »F feront revivre l’idéal communiste.

     
  3. histoireetsociete

    mai 12, 2017 at 9:25

    Leca je n’interviendrai pas sur tes ronchonnements habituels, mais je ne suis pas d’accord avec ton interprétation de cette superbe estampe qui fait partie de 46 estampes composant l’ensemble des trente six vues du mont Fuji. Hokusai qui unit l’art japonais à la perspective occidentale, outre l’utilisation du bleu de prusse, cherche à introduire des formes géométriques dans un rapport revisité de l’homme à la nature, dans cette estampe, l’homme est chauve mais dans la force de l’âge, sa courbure n’est pas rhumatismale mais joue sur l’identification de deux triangles : le triangle du Mont Fuji se retrouve dans le triangle formé par le rocher, le pêcheur et ses lignes… Donc le travail de cet humble pêcheur est bien égal à la majesté du mont.

     
    • leca

      mai 12, 2017 at 1:40

      Eh bé…

       
  4. Frédéric Jarre

    mai 12, 2017 at 10:05

    Nous apprenons que la direction de la Fédération des Bouches du Rhône du PCF vient de proposer de s’effacer (une nouvelle fois) et de laisser la place à la France Insoumise dans 4 ou 5 circonscriptions du département dont celle où se présente Melenchon au prétéxte du danger FN.

     
    • ALAIN EUGENE VICTOR

      mai 13, 2017 at 5:58

      Quelle surprise ! La direction du PCF des BDR soumise précedemment au PS (désormais moribond) assume le choix lui permettant de prolonger sa logique destructrice du PCF !

       
      • Frédéric Jarre

        mai 13, 2017 at 10:42

        PS moribond dans le BDR ? Mais leurs réseaux mafieux sont toujours là.

         
  5. LAURENT

    mai 12, 2017 at 10:38

    L’attitude de JLM est un scandale, quand à la création du PG il m’a demandé de le soutenir, je lui ai répondu qu’étant marxiste je souhaitais attendre et voir.
    Depuis quelque temps certaines parties de son discours me dérangeait…
    Je pense que son attitude envers le parti est une erreur de ça part, cependant, je pense que le Trotskiste est ressorti.
    De toute façon s’il persiste dans quelques mois il n’y aura plus de FI et il faudra trouver une solution constructive pour que le PC redevienne un parti de lutte de classe, mais peut-être qu’il faudra la mort dans l’âme changer son nom.
    Le nom n’est pas l’essentiel, il faudra se poser des questions sur le contenu du terme prolétaire car beaucoup de ceux qu’il faudra intégrer dans la lutte de classe ne peuvent pas se reconnaitre dans la définition de Marx.
    Pendant ma vie de syndicaliste certains me disaient : Tu voudrais être un prolétaire mais tu ne le sera jamais. Pour eux avoir un bac même « Math et Tech » accompagné d’un CAP d’ajusteur me rendait impropre à la lutte de classe.
    C’est vrais au sens marxiste du terme, je n’ai jamais été dans la production. Je crois qu’il faut que nous nous posions la questions : qui fait parti des exploités dans la société actuelle.
    Je crois que nous devons faire comprendre conscience que ce n’est plus de « la lutte de classe » mais de la « lutte des classes » dont nous avons besoin.

    Excuse moi Danielle d’avoir été si long et si maladroit mais je sais que tu comprendra ma position, ce n’est que par la discution que nous pourrons recontruire un parti de lutte de classes adapté a la société actuelle.

     
  6. Pedrito

    mai 12, 2017 at 4:15

    L’opportunisme sous toutes ses formes – TOUTES – a tué l’espoir que portaient le Parti et les communistes qui lui étaient fidèles, dévoués….
    Changer de nom ? Une nouvelle forme d’opportunisme, de combine politicienne, au service de professionnels, qui ne pourrait s’avérer que négative.

    Sans ma carte, je reste et j’affirme partout et toujours, hasta la muerte, que je reste communiste, le seul combat qui vaille.

     
  7. Christian Reinkingen

    mai 13, 2017 at 4:52

    Pourquoi la censure ?

    Où se nichait l’insupportable ?
    Dans le rappel des faits ?
    Dans le bercement des illusions ?
    Peut être et surtout dans l’affirmation de garder son entre -soi , de vouloir ignorer comme les 3 singes, qu’il existe une , et une seule, proposition de mettre fin aux effets désastreux de la mondialisation capitaliste sur notre pays. Qu’il serait sans nul doute performant pour les forces politiques qui restent attachées à un horizon socialiste pour la société française, d’en débattre tranquillement et simultanément proposer des objectifs de luttes en découlant.

    Qui à peur d’être mis dans l’ombre ?
    Il n’est qu’en même pas de la responsabilité du Pardem de constater qu’il est seul à porter, en particuliers avec son programme, le potentiel de changement radical. Quelle catastrophe pour les classes populaires de voir un président de la République élu sur des discours slogans, car jamais réllement remis en cause au cours de la campagne électorale. Et il faudrait rester l’arme au pied ou gesticuler en paroles et en écrits, estimer que faute de connaître le marxisme les français-e-s ne peuvent changer la situation.

    Bien dommage, car il existait, il existe ce document indispensable pour mener une lutte idéologique de haute intensité. Faut-il rapeller Gramsci et la notion de « Bloc historique ».
    http://www.pardem.org/programme/programme-complet-du-pardem/sommaire pour en finir.

    Etonnante coïncidence, ironie, une mesure de censure alors que l’autrice vient de publier un texte sur la déstalinisation en perspective d’un colloque en Russie, et que je viens juste de terminer le lecture forte intéressante « Les Russes » de Marc Ferro (Me donnant 40 ans plus tard des certitudes sur des observations faites au cours de séjour en URSS)

    Promis, je ne viendrai plus vous déranger. J’avais bien compris que je n’étais pas du cercle, mais que voulez-vous, peu adepte des-espoirs en recherche de, de…de quoi au fait ? J’ai osé penser (quelle prétention, je vous l’accorde chère ex-camarade ) qu‘évoquer un peu plus concrètement la chose, les moyens de la faire, la Révolution, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, pouvait être d’un peu d’intérêt.
    C’est là mon grand défaut, certes il s’atténue avec l’âge, je suis d’un optimisme raisonné et j’éprouve au gré des circonstances, l’envie de le faire partager. Ca passe, ça casse, ainsi va la vie.
    A… plus jamais.
    Ce qui ne m’empêchera pas de vous lire parfois, mais plus quotidiennement. Question de lassitude.

     
  8. leca

    mai 14, 2017 at 12:59

    Estamper :verbe transitif: Escroquer
    Estampes Japonaises: fallacieux prétexte pour attirer chez soi: ‘viens voir mes estampes japonaises ‘équivaut à ‘viens voir mon compteur bleu’ qui se disait plutôt sous Pompidou.
    Ronchonnements habituels : privilège exclusif de ceux qui possèdent un blog.
    Absence d’humour: fréquent chez les communistes depuis Martigues.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :