RSS

TROP C’est trop!

06 Mai

J’en ai assez de vos messages dans lesquels vous relayez la campagne médiatique en faveur de Macron comme s’il y avait un danger quelconque et en vous prenant de surcroît pour le colonel Fabien, Guy Mocquet et Jean Moulin réunis quand vous avez crié houhou! la méchante Le Pen est là…

Tout cela ne sert qu’à préserver un rapport de forces aux législatives, un rapport de forces non pas dirigé contre un adversaire de classe mais contre le partenaire médiocre avec lequel c’est la foire d’empoigne, une convulsion généralisée de l’extrême-droite à l’extrême-gauche, tel est le spectre politique puisqu’il n’est même plus question des communistes sinon comme des groupuscules flirtant avec le gauchisme. La lutte des classes, l’internationale, c’est caricatural, pas moderne… Parce que Delannoe, Robert Hue, Madelin, Valls, Bayrou, BHL, Cohn-Bendit, Alain Minc, Attali, Christine Lagarde etc… c’est le visage vivant du renouveau et ce renouveau-là a encore besoin de vous pour compléter le tableau? Taisez-vous que diable, ne faites pas chorus… Préparez dans l’union une véritable force en pensant à tous ceux qui vont souffrir. Oserais-je vous avouer que j’ai atteint la limite du supportable avec le dernier épisode grotesque des démêlés entre la France insoumise et le PCF, non pas pour savoir la meilleure stratégie pour nous protéger de ce qu’il va advenir mais pour préserver le droit à l’image d’un candidat égocentrique auquel le PCF a accordé tout pouvoir en ne présentant pas de candidat. J’ai toujours pensé que la lutte contre le fascisme, la conquête des droits sociaux avait besoin d’un parti communiste, cela se vérifie par son absence aujourd’hui… tout cela est minable dérisoire et ne dépare pas le spectacle indécent que la France offre aujourd’hui…

Et vous qui me harcelez en criant au loup vous êtes simplement l’illustration de cette comédie tragique. Vous usurpez le combat de la résistance et vous le dévoyez en faveur de tous les clientélismes, vous tronquez l’Histoire et vous faites prospérer le fascisme au lieu de le vaincre… En effet pourquoi s’en priver quand la famille Le Pen est devenue la garantie que tout ce beau monde imposera une politique dont personne ne veut? Quand la politique est devenue de l’ordre du réflexe conditionné en faveur des puissants combien le communisme apparait hors de propos? Plus vous beuglez, plus ils se poussent du coude en disant « ça marche! » la prochaine fois on recommence et on fera monter, monter la petite bête du FN… Au moins taisez-vous agissez en votre âme et conscience et ne criez pas comme si vous jouissiez de ce viol programmé.

Vous ne risquez rien et en plus vous êtes ridicules. Vous m’avez décidée, je m’abstiens après une pression inqualifiable de votre part qui a frisé le harcèlement en faveur de celui qui va nous coller un maximum de fin des droits sociaux conquis par ceux qui ont fait réellement la résistance. Il a besoin d’un maximum de voix, il n’aura pas la mienne parce que votre troupe débile m’a écœurée et je n’irai même pas voter blanc parce que ce n’est pas comptabilisé et que le pourcentage triomphal de votre protégé n’en sera pas transformé. JE M’ABSTIENS et je vous dis bon week end…

Au point où j’en suis je me demande même s’il est très utile de poursuivre face à une telle dégénérescence de l’esprit public et surtout le droit d’ingérence dans mes opinions et l’insulte qui tient lieu d’arguments.

Danielle Bleitrach

Publicités
 
10 Commentaires

Publié par le mai 6, 2017 dans Uncategorized

 

10 réponses à “TROP C’est trop!

  1. J-Antoine COLIN

    mai 6, 2017 at 5:34

    Ne s’agirait-il pas plutôt de se préparer pour les législatives et rajeunir le PCF… ce qui en reste? Sinon, qu’envisager sinon un désastre historique ?
    (dur, dur quand comme moi on a 3/4 de siècle…!)

     
  2. histoireetsociete

    mai 6, 2017 at 5:38

    C’est aussi mon objectif mais tant que les communistes accepteront de suivre les pires des stratégies et d’insulter ceux qui les mettent en garde… Il ne reste plus qu’à faire comme moi, payer ma cotisation pour bien marquer que le parti ne leur appartient pas, n’adhérer à aucun groupuscule et attendre que chacun reprenne son bon sens… Jean Antoine, tu sais bien puisque nous avons partagé ce combat à quel point quand j’ai voulu mettre en garde les camarades puisque nous appartenons à la même section, le simple droit à la parole m’a été interdit… Et je sais que tel qu’ils sont ils ne tireront aucune leçon de l’expérience, la dizaine de militants qui reste est littéralement pétrifiée, prête à suivre n’importe quoi et n’importe qui… tout le monde fort heureusement dans le parti n’en est pas à ce stade, mais la force d’inertie d’un certain nombre nous entraîne et c’est la vie politique du pays qui est détruite.
    danielle Bleitrach

     
  3. Jakline Boyer

    mai 6, 2017 at 5:38

    D’accord avec votre colère et moi aussi je pense que cette référence sans cesse à la Résistance, la vraie, est une insulte à eux !

     
  4. Christian Reinkingen

    mai 6, 2017 at 7:08

    Il fallait que cela soit dit !
    Ils croient raisonner alors qu’ils résonnent du totalitarisme médiatique, garde avancée du macronisme.

     
  5. Jeanne Labaigt

    mai 6, 2017 at 7:09

    Matérialisme HISTORIQUE, matérialisme DIALECTIQUE.
    C’est aussi cela le communisme.
    Dans les prises de position du parti, manichéistes, mécaniques, purement boutiquières on oublie totalement la dialectique, on abandonne notre histoire à sa réécriture par appropriation mémorielle indécente.
    Sarkozy avait fait cela avec Guy Mocquet, Macron hochant du chef a montré cette indécence à Oradour.
    Nous sommes incapables d’avoir une attitude à la fois ferme et déterminée.
    Ce n’est pas difficile de dire :
    « Pas une voix pour le front national, pas une voix de TROP pour Macron »
    Et de dire POURQUOI Macron c’est non seulement la souffrance, mais c’est aussi un verrou de plus pour toute politique permettant « d’ouvrir la voie au socialisme » (c’est bien cela le rôle d’un parti communiste,non?)
    Ce n’est pas faire le jeu du FN. que de reprendre et analyser le « programme » à la fois violent et « plein » de Macron qui a la particularité de se présenter comme un « vide » de programme d’un jeune homme propre sur lui et si intelligent (sic!).
    Mais Macron est un ennemi de classe, dire, analyser son programme en terme de classe ce n’est pas apporter de l’eau au moulin lepéniste, c’est dialectiquement produire notre propre position communiste.
    Ce n’est pas renforcer le dévoiement social-démocrate de Mélenchon.
    Pas d’analyse, pas de réflexion, pas de position de classe, ce ralliement de Laurent est absolument inadmissible, comme sont inadmissibles les pressions des adhérents sur tous ceux qui réagissent.
    Un parti communiste n’a de sens que si il est toujours prêt à permettre « d’ouvrir la voie au socialisme », même si la situation n’est pas révolutionnaire dans l’immédiateté, de faire en sorte qu’elle puisse le devenir.
    Avoir des forces, une organisation (celle que nos camarades nous ont donnée) , conquérir et garder des positions cela n’a de sens que dans la perspective d’une conquête pour le renversement du mode de production.
    Sinon ce n’est que jeu d’appareils et on fait appel à la justice bourgeoise pour régler les problèmes politiques comme un vulgaire papa Le Pen pour se faire réintégrer.
    Ce n’est pas diviser que d’analyser et de propager ses analyses dialectiques.
    Le petit jeu des directives européennes, de la bourgeoisie hégémonique va continuer de s’imposer, sans espace pour se desserrer de l’étau de la dictature du capital.

     
  6. Victor

    mai 6, 2017 at 8:20

    Indignation partagée.

     
  7. Volodia

    mai 6, 2017 at 9:38

    VIA LES CHEMINS DE L’AIR

    Les voici donc en chœur
    la main sur la poitrine
    avec une sombre mine
    censée venir du cœur

    chantant au tralala
    pour exiger de nous
    qu’on offre à leur chouchou
    nos très précieuses voix.

    Danger fasciste, alerte !
    Crient-ils de leurs châteaux :
    craignez le brun drapeau
    gardez la France ouverte.

    Aux urnes sans traîner !
    Intiment-ils. Au vote
    pour garantir la côte
    de l’avenant Banquier.

    Je dis : la belle affaire !
    Pour repousser la blonde
    faudrait danser la ronde
    devant l’escroc d’affaires ?

    Faudrait céder presto
    à la pensée unique
    au choix catastrophique
    du Prince de l’Ego ?

    Faudrait livrer nos âmes
    aux Sires de la Cour
    qu’ont concocté ce tour
    d’un vieux truquage infâme ?

    Faudrait pour être ouvert
    mouton suivant mouton
    sauter à l’unisson
    de la falaise en mer ?

    Faudrait s’incinérer
    par auto combustion
    dans l’Urne – Crémation
    de notre liberté ?

    Ah non, grandieu, jamais !
    Notre riposte est claire
    via les chemins de l’air
    au joli mois de Mai.

     
    • leca

      mai 6, 2017 at 3:08

      Bravo !

       
  8. Titus

    mai 6, 2017 at 12:37

    Entièrement d’accord Danielle. Bravo. Pourquoi ne lancez vous pas un mouvement dans cette logique ? Je vous suis.

     
  9. etoile rouge

    mai 7, 2017 at 3:39

    Mouvement :Il existe PRCF lequel publie une position très argumentée du PCP

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :