RSS

De leur faute et de celle de tous ceux qui ont tout fait pour qu’il en soit ainsi

30 Avr

j’en ai marre de vos pressions d’eunuques sur des gens qui ne voteront jamais pour le FN et ce tout simplement parce que vous êtes incapables de faire le vrai boulot qui est de convaincre ceux qui votent Marine Le Pen… . Vous qui pour éviter une fois de plus la question du Que faire êtes en train de nous jouer le music hall de âmes nobles sur la partition des socialistes ou des gauchistes… De quel droit prétendez vous en matière d’antifascisme vous déclarer mon directeur de conscience? Quelles sont vos références en la matière, entre légitimisme et groupuscule ?

je ne suis pas plus bête que vous: j’ai compris : Pour Marine le pen un bon patron est celui qui exploite seulement des ouvriers français… Pour Macron, un patron qui exploite les ouvriers a tous les droits parce qu’il est bon de toute façon…Il faut voter pour celui qui n’est pas raciste…

.
danielle Bleitrach

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le avril 30, 2017 dans Uncategorized

 

3 réponses à “De leur faute et de celle de tous ceux qui ont tout fait pour qu’il en soit ainsi

  1. Haoma

    avril 30, 2017 at 3:50

    NE PAS TOMBER DANS LE PIÈGE

    En fait ce qui est en jeu derrière l ‘injonction a voter Macron pour combattre Le Pen, c ‘est le nombre de votants . En effet le gagnant de la compétition, entre le candidat de l ‘extrême capitalisme et la candidate de l ‘extrême droite, si le nombre de votants est faible, sera en difficulté pour aborder les législatives. C est pourquoi le journal « le Monde » soutien à Macron dans son éditorial du Weekend s ‘en s’en prend encore une fois à Melenchon « Le périlleux « ni -ni » de M. Melenchon. Dramatiser la situation pour une forte mobilisation au 2 eme tour de la Présidentielle. qui profitera in fine au sieur Macron pour affronter l’élection législative. Ne pas tomber dans le piège ! Abstention maximum . Boycott des émissions TV de la campagne électorale.

     
    • Robert Lechêne

      avril 30, 2017 at 11:46

      Il y eut en France un leader communiste de grande intelligence qui s’appelait Jacques Duclos. Au second tour de la présidentielle où il était arrivé en troisième position, le mot d’ordre qu’il me chargea alors de populariser par l’Humanité était pour qualifier les deux candidats restés en lice BONNET BLANC ET BLANC BONNET. Simple souvenir de circonstance.

       
  2. Xuan

    avril 30, 2017 at 12:54

    juste une nuance. Pour le Pen il n’est pas question de se priver de la main d’oeuvre immigrée, mais de lui donner un statut inférieur en se mettant ses prestations sociales dans la poche : un bon patron exploite les ouvriers français et surexploite les immigrés.
    Ceci facilite les divisions et accroît la concurrence salariale (au prétexte de la supprimer).

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :