RSS

EN BREF: la catastrophe imminente et les moyens de la conjurer…

26 Avr

Résultat de recherche d'images pour "les luttes des classes en France"

Donc, la question est que pouvons nous construire pour faire face à cela ? Si au lieu de s’invectiver entre ceux qui veulent faire barrage au fascisme et aller voter Macron et ceux qui préférent voter blanc, on s’entendait sur un slogan qui nous évitait ce déchirement inutilde « PAS UNE VOIX AU FRONT NATIONAL » et on voyait pour une fois un peu plus loin que le bout de son nez? Aussi étrange que cela puisse paraître pour une situation qui tient de la catastrophe imminente sans moyen de la conjurer dans laquelle nous nous retrouvons entre Trump et le candidat officiel du capital, le premier jouant la lutte des classes dont le second tel warren Buffet est convaincu que sa caste l’a déjà gagnée et le fête à la Rotonde, Bernie Sanders ayant été écarté,que reste-t-il à faire, pas seulement fairte barrage au Front National, mais aller attaquer le fascisme dans son ventre toujours fécvond…  la France n’est pas les Etats-Unis. Comme dirait Marx ce vieux pays de la lutte des classes ou « cette nation d’émeuties » peut encore réserver des suprises, encore faut-il que nos politiciens n’oublient pas  qu’ils ne sont pas proprétaires des votes et que nos vies ne tiennent pas dans leurs urnes. Que les couches populaires n’ont pas besoin de profs mais de camarades pour mener le combat ensemble. Celui qui à l' »instar de Macron croira par des manoeuvres d’appareil répondre à la situation se trompera lourdement, parce que tout reste à construire et qu’il faut mettre à profit ces 5 ans. Déjà chacun parait la proie de ses démons, Le PS cherche la grande coalition, la direction du PCF court derrière le PS pour tenter d’endiguer l’appétit des petits chefs des insoumis, c’est la route de l’échec.

« Dans les pays fascistes, le capitalisme n’existe plus que comme fascisme, et le fascisme ne peut être combattu que comme la forme la plus éhontée, la plus impudente, la plus oppressive, la plus menteuse du capitalisme » (1)

Avant que nous soyons contraints par les mêmes au fascisme peut-être faut-il songer à combattre le capitalisme. Et pour combattre fascisme et capitalisme, je ne connais rien de mieux qu’un parti communiste, mais le seul vrai problème est que nous ne l’avons pas (encore) à notre disposition. 

danielle Bleitrach

(1) Brecht repris de Dimitro, l’homme qui mena le procès contre Hitler… et lança une ligne de rassemblement antifasciste

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le avril 26, 2017 dans Uncategorized

 

3 réponses à “EN BREF: la catastrophe imminente et les moyens de la conjurer…

  1. Jeanne Labaigt

    avril 26, 2017 at 7:50

    Je souscris au mot d’ordre « Pas une voix pour le Front national » mais j’y ajoute « pas une voix pour Macron »
    Voir sur le site PCF bassin cet article éclairant à lire in extenso :
    http://www.pcfbassin.fr/187-politique-francaise/politique-francaise-2017/33937-macron-cible-par-la-cia

    Mon mot d’ordre donc :
    . »PAS UNE VOIX POUR LE FRONT NATIONAL, PAS UNE VOIX POUR MACRON »

     
  2. histoireetsociete

    avril 26, 2017 at 7:52

    jeanne je tente d’empêcher les divisions et tu les réintroduis… j’en ai réellement assez…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :