RSS

Ce que je voudrais dire maintenant que l’enquête avance sur l’attentat des champs Elysées c’est plusieurs choses:

23 Avr

– D’abord renouveler mes condoléances et ma solidarité aux familles et dire aux fezmmes de policiers qui ont défilé samedi  que nous comprenons leur colère.
– Dénoncer face à cette inquiétude  légitime les indécentes récupérations de madame le Pen et les élucubrations de monsieur Fillon. Par parenthèse ce dernier est décidément inquiétant un véritable spadassin pour imposer sa personne, ses intérêts sordides et sa vision étroite. Mais passons. Ces gens là et d’autres sont incapables de comprendre à quel point les Français ont besoin de paix, de sécurité, la vraie celle des enfants, du lendemain et pas d’attiser les peurs pour nous faire vivre plus mal demain que hier au profit du capital.

-De ce point de vue tous ceux qui portent la guerre, l’austérité sont à égalité. Tous ceux qui systématiquement tentent de diviser devraient penser la réalité et le fait que la victime parmi les forces de l’ordre soit un militant pour les droits des homosexuels qu’il soit marié témoigne à sa manière de la stupidité criminelle de certaines manifestations. La police peut et doit être autre chose que leur vision réactionnaire de notre France.
-SIje n’approuve pas l’aspect puéril de ceux qui poursuivent dans l’incompréhension générale leur dénonciation des policiers, pas de la police, non des policiers, je pense qu’il y a deux questions que nous pouvons légitimement nous poser y compris dans l’intérêt de ceux qui ont la mission de nous protéger.

1)La première est de demander si vraiment la politique menée par le gouvernement, ceux de monsieur Fillon comme celui de monsieur Macron ont bien fait tout ce qu’il fallait pas dans l’immédiat mais sur le long terme. Etait-il judicieux par exemple de faire s’affronter la masse des citoyens français, de la jeunesse avec la policie sur la loi Khomery, de l’imposer par la force et dans une situation d’état d’urgence d’envoyer la police contre les manifestants?

La police, l’armée doivent être au service de tous, de notre république et pas de factions agissant par ordonnance.
2)Il y a une autre question vu le profil de l’assaillant, est-ce que la prison est très adaptée pour ceux qui manifestement souffrent de déséquilibres mentaux, ils n’y sont pas soignés. l’école du crime dit-on. Ce n’est pas être laxiste que s’interroger sur les conditions actuelles de l’incarcération et le personnel pénitencier lui aussi n’en peut plus.De surcroît si tous les psychotiques, les gens fragiles  de France, tous ceux qui passent à l’acte par accident ou par délire deviennent l’instrument du fascisme nous n’en serons pas plus sécurisés et de ce point de vue il faut interroger la prison et tous les lieux de relégation.

 

3) Enfin il faudra bien interroger nos expéditions quasi-coloniales, celle menée en Libye, en Afrique, en Syrie.

Je crois que c’est ce que tentent de dire à leur manière Poutou et Arthaud, et ils n’ont pas tort de dire que l’état d’urgence n’est qu’une parade inutile à des problèmes qu’il faudra bien aborder sur le fond. mais ils oublient la tradition communiste, celle d’appeler à la police avec nous, d’aller distribuer des tracts dans les casernes, comme les CRS sont nés souvent de la résistance communiste. Ne jamais confondre l’institution et la mission des hommes qui sont pour la plupart issus du prolétariat. Par plaisanterie j’ai envie de leur dire que si Trotsky avait été comme ça, il n’aurait jamais créé l’armée rouge…
Sur tous ces plans, le candidat qui me semble avoir dit les choses les plus sensées est Melenchon… Là encore son propos est en rupture avec le sinistre trio de tête Fillon, le pen, Macron, qui poursuivent dans leur voie sans issue.

Personnellement je pense que le mal est trop profond pour se contenter du programme de Mélenchon,la situation est non seulement d’institutions de plus en plus inadaptées, et d’une exploitation capitaliste destructrice des hommes comme de l’environnement, mais aussi de la nécessité d’en finir avec la dérive individualiste, repenser le collectif, le faire revivre comme lieu d’épanouissement de la personnalité…  mais je n’ai rien d’autre en magasin pour tenter une réorientation de notre politique. Donc au premier comme au second tour je refuserai de choisir entre Macron, Fillon, Le pen et je voterai pour cette lueur d’espoir et de bon sens en pensant à ce policier qui ressemblait à un héros de plus belle la vie et qui a fait les frais de cette stupidité criminelle qui nous gouverne au nom de la finance et des marchands d’arme.

Danielle Bleitrach

 

 

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le avril 23, 2017 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Ce que je voudrais dire maintenant que l’enquête avance sur l’attentat des champs Elysées c’est plusieurs choses:

  1. etoile rouge

    avril 23, 2017 at 11:25

    Les candidats trotskistes ont été lamentables allant jusqu’à mettre en cause La MARSEILLAISE de la Révolution. Que ces clowns le veuillent ou non le peuple et la classe ouvrière ont une patrie et pour longtemps encore. Ce qui manque c’est un vrai parti communiste, de vrais militants communistes, le retour n’en déplaise à ces intellectuels d’institution qui ont montré leur incapacité totale à vaincre de quelque manière que ce soit l’impérialisme et qui n’ont que mépris pour la seule expérience, le seul mouvement qui a su vaincre le communisme, qu’une bande de vendus appelle stalinisme. Sans ce stalinisme il y a longtemps que des HITLER gouvernerait.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :