RSS

Présidentielle : quand Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon

20 Avr

Les deux acteurs et le professeur américain appellent à s’unir derrière, selon eux, le candidat de gauche le mieux placé pour l’élection présidentielle française.

L\'acteur Mark Ruffalo à New-York (Etats-Unis), le 19 janvier 2017.
L’acteur Mark Ruffalo à New-York (Etats-Unis), le 19 janvier 2017. (D DIPASUPIL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Tandis qu’en France, Alain Juppé la première moutire médiatique de Macron, ne trouve pas d’autres arguments pour appeler à voter pour Fillon que d’éviter un cauchemardesque Le Pen Melenchon, sans se piser le mons du monde de ce que serait un duel Fillon-Le Pen, aux Etats-Unis les partisans de Bernie Sanders se passionnent pour les élections françaises. Ils affirment non sans raison que Bernie sander aurait pu éviter le cauchemar d’avoir Trump pour président. Est-ce que ke programme modéré de Sanders aurait pu changer les choses en profondeur? Aucun de ceux qui l’ont soutenu parmi ces gens et qui nous invitent à souvenir mélenchon ne se font d’illusion et ce qui les motive c’est premièrement la paux dans le mode, deuxièmement la possibilité offerte à partir de ce choix d’aller vers une radicalité qui nécessite une union entre les jeunes « insoumis » et la classe ouvrière qui s’est dévoyée vers Trimp. Un pari qui est celui de bien des électeurs communistes de melenchon et qui suppose de voir au-delà des élections dont personnellement je n’attends pas grand chose. (note de danielle Bleitrach)

La dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon prend une ampleur internationale. Aux Etats-Unis, les acteurs Mark Ruffalo, Danny Glover et le professeur de linguistique Noam Chomsky ont lancé une pétition pour appeler à voter en faveur du candidat de la France insoumise à l’élection présidentielle. L’objectif ? Ne pas répéter la « tragédie » du choix Clinton/Trump.

L’acteur qui interprète Hulk dans Avengers et celui qui incarne Roger Murtaugh dans L’Arme fatale refusent que l’élection présidentielle française ne se limite à un choix entre le candidat « de l’establishment libéral » et « le populisme de la droite xénophobe ». Une critique à peine voilée d‘Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen. « C’est le scénario qui a entraîné l’élection du président Donald Trump aux Etats-Unis », expliquent les célébrités américaines. Elles appellent donc à soutenir le candidat de gauche le mieux placé dans les sondages : Jean-Luc Mélenchon.

« Les soutiens de Bernie Sanders veulent la victoire cette fois »

L’initiative a récolté plus de 4 000 signatures, mercredi 19 avril, en début d’après-midi. De quoi ravir le candidat de la France insoumise, qui a remercié Danny Glover dans un tweet bilingue : « Merci pour votre soutien ! ». Même enthousiasme de la part de sa porte-parole Raquel Garrido, qui salue « une initiative très heureuse ».

Je confirme qu’il y a un fort intérêt et enthousiasme pro-Mélenchon aux USA. Les soutiens de Bernie Sanders veulent la victoire cette fois.

Raquel Garrido, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon

à franceinfo

Pour sa porte-parole, Jean-Luc Mélenchon peut gagner, car il n’a pas été « englué dans le piège des primaires », comme Bernie Sanders aux Etats-Unis. Une vision que semblent partager certains observateurs de la vie politique internationale, comme l’explique cet article du magazine anglophone The Intercept.

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le avril 20, 2017 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Présidentielle : quand Mark Ruffalo, Danny Glover et Noam Chomsky appellent à voter pour Jean-Luc Mélenchon

  1. etoile rouge

    avril 20, 2017 at 5:34

    Ce qui filtre les candidatures aux USA c’est l’institution antidémocratique des primaires. Une véritable perversion qui permet aux puissants et aux riches de filtrer les candidats tout en donnant l’apparence du choix. Mais c’est un choix comme au supermarché, tu achètes toujours moins cher, étonnant non?

     
  2. prototypekblog

    avril 21, 2017 at 10:58

    C’est le moment Mélenchon, comme il y a eu un moment Obama (rattrapé ensuite par les événements) et un moment Sanders (écrasé par l’establishment du Parti Démocrate).
    https://prototypekblog.wordpress.com/2017/04/20/le-moment-melenchon/

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :