RSS

Voici revenu le temps des Robert Ménard et de la gôche en croisade… pour la CIA et les marchands d’armes

16 Avr

Résultat de recherche d'images pour "Robert Ménard et la lutte contre castro"

Je dois dire que je commence à ne plus pouvoir supporter cette gôche qui croit détenir le monopole des droits de l’homme et qui périodiquement nous envoie en croisade derrière les Etats-Unis contre un « grand satan » soigneusement sélectionné par la CIA. Je ne les supporte plus parce qu’ils parlent de ce qu’ils ignorent, sont gavés de stéréotypes et sont de surcroît convaincus de leur universelle connaissance, arrogants autant qu’incultes… Leur conformisme capitaliste m’asphyxie… Outre leur dangerosité dans un temps où l’impérialiste en chef, Trump a été repris en main par le Pentagone et par le complexe industrialo militaire et paraît disposé à mettre à feu et à sang la planète, ils sont insupportables de niaiserie, de provincialisme mondialisé… Comme l’invraisemblable blondinette de chez Ruquier…  On les croyait presque assoupis tant le côté incapable et va-t-en guerre de Hollande, Fabius et Ayrault participait d’un bilan de débâcle générale… Mais il n’en était rien, ils n’avaient pas désarmé. Leur gauche: Macron et Hamon voient de la dictature en Amérique latine, mais sont de fait pour une « alliance saoudienne progressiste, au programme : coupage de la main pour les voleurs d’oeufs, la décapitation pour les femmes accusées d’adultère et coupage total ou partiel d’organes génitaux pour les homosexuels, les saoudiens sont des ordures mais ce sont NOS ordures… … .

Depuis des mois, la totalité de ces médias est mobilisée pour nous vendre Macron, le rempart contre Le Pen, c’est le dernier alibi pour être à la fois serviles face au puissants et de gauche tout de même… Et puis ça permet de faire élire celui qui mènera la politique la plus inégalitaire, la plus répressive et dont en faut personne ne veut (1)… . Mais voici que l’incertitude grandit sur un tel scénario alors on repart sur les fondamentaux. La grande peur des « partageux »…La droite c’est la droite, sordide comme Fillon mais au moins cyniques comme l’extrême-droite, alors que ceux-là se prennent pour des vertueux…

Avec la montée de Mélenchon dans les sondages on se croirait revenus aux temps pas si lointains où Robert Ménard organisait tout ce beau monde, les faisaient manifester aux cris de Cuba si Castro NO au théâtre des champs Elysées, tandis que Publicis offrait au futur maire FN de Beziers,  qui était alors le directeur inamovible de reporters sans frontières (financé selon son propre aveu par la NED c’est-à-dire la CIA) une campagne publicitaire d’affiches immenses représentant Fidel Castro avec la dénonciation de ses « crimes » supposés. A cette époque, l’invraisemblable Serge Raffy sortait le livre le plus nul sur Fidel, un tissu d’âneries… Il était impossible de faire entendre raison à ces gens-là, de leur dire qui était Robert Ménard… Le trublion anticommuniste ratissait large y compris jusque dans les rangs des communistes…

Nous voici revenus à ce temps là… On retrouve presque les mêmes, Hamon à la dérive emboîte le pas d’une manière écoeurante, on a pitié de lui… , on croit retrouver Fabius écrivant un article dans le Nouvel Observateur appelant à l’assaut de l’ambassade de Cuba à Paris derrière Robert Ménard… Au nom tenez vous bien d’Allende… Ces socialistes n’ont pas de limite dans la canaillerie…

Donc aujourd’hui ces minables tentent de mobiliser les réseaux habituels pour rassembler autour de leur Macron et tenter de faire la peau à Mélenchon que l’on accuse de vouloir remplacer l’UE par l’Alba… On croit rêver…  Robert Ménard ressuscité en Patrick Cohen et autres… médiacrates…  C’est le grand air de la calomnie… On refait bloc autour de Trump dont on vilipendait il y a peu la misogynie, l’homophobie, le racisme mais qui trouve grâce à leurs yeux à partir du moment où il balance des bombes sans le moindre respect du droit international, comme quoi la dénonciation du fascisme par ces individus a des limites, celle du respect des marchands d’arme et le mépris des ouvriers… A part ces bases du capitalisme qu’il faut préserver toutes les croisades sont autorisées surtout si elles ont les rebelles à l’hégémonie nord américaine – si peu que ce soit – dans la ligne de mire. Selon cette logique ils ont applaudi à l’installation de Daech en Libye et de l’extrême droite ouvertement néo-nazie en Ukraine et ailleurs.

Je voudrais terminer sur une anecdote qui expliquera pourquoi quels que soient mes choix fondamentaux (une candidature communiste), et les préventions que j’ai pour l’entourage de Mélenchon, je me suis toujours refusé à dire du mal de l’homme. Un jour Libération et d’autres titres ont lancé une campagne contre Chavez en l’accusant d’antisémitisme à partir d’un citation. Mes amis cubains m’ont envoyé le texte intégral de l’intervention de Chavez. J’ai tenté de la transmettre à l’Humanité, à la direction du PCF. Ils n’ont pas eu le courage de dire ce qu’il y avait à dire, de rectifier… Ce fut Mélenchon qui à l’époque était encore au PS et qui parle espagnol qui a affronté la presse et rectifié le tir. Je n’ai pas eu d’autres contacts avec lui, mais j’ai eu de l’estime pour le courage dont il a fait preuve, il ne connaissait ni Chavez, ni les Cubains, mais il a été honnête et courageux.

Je ne sais pas ce qu’il adviendra de Mélenchon, de la France insoumise, j’ai décidé de voter pour lui après son discours de Marseille sur la paix… Il faut beaucoup de courage pour s’opposer à ces gens-là, à leur volonté de guerre, à leur servilité, peut-être en aura-t-il, mais cela dépend de nous.

Danielle Bleitrach

(1) Voir l’interrogation des Echos: Macron dont personne ne veut de la politique mais qui est en tête des sondages…Plus de huit Français sur dix veulent une rupture avec le quinquennat Hollande en matière de politique économique, selon un sondage Odoxa-Guibor pour Les Echos et Radio Classique. Le leader d’En Marche est perçu comme le candidat qui est le plus dans la continuité mais aussi comme celui … qui a le meilleur programme économique. Rien d’étonnant quand jour après jour partout cela vous est répété et quand je défie n’importe qui de suivre sur le fond un discours de Macron en comprenant réellement où il veut en venir. Le meilleur programme économique devient un slogan publicitaire creux, alors que la politique de Hollande reste une réalité.
En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/elections/emmanuel-macron/0211960646190-sondage-le-grand-ecart-des-francais-vis-a-vis-de-macron-2078820.php#dlxJW6G7hZGZLkQj.99

 

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le avril 16, 2017 dans Uncategorized

 

2 réponses à “Voici revenu le temps des Robert Ménard et de la gôche en croisade… pour la CIA et les marchands d’armes

  1. fr

    avril 16, 2017 at 7:08

    Bonjour chère Danielle,
    Oui ça compte cette honnêteté intellectuelle,le tienne et celle de la séquence de JLM que tu racontes.Bien sûr,les pbs persistent mais Oui, ça compte cette honnêteté intellectuelle,plus que la politicaillerie,..Après,demain est un autre jour,là je vais aller au meeting de jlm à Toulouse et dans 7 jours s’ouvrira une autre période.
    Merci encore pour ton blog et tout ce que tu exprimes avec ton naturel,si proche du mien.Bises .Frank

     
  2. josephhokayem

    avril 16, 2017 at 6:19

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :