Un avion de combat F-16 a «récemment» largué, lors d’un test, un exemplaire inerte de la nouvelle version de la bombe nucléaire appelée à devenir la plus commune dans l’arsenal nucléaire américain, la B61-12, pour un coût de plusieurs milliards, a annoncé l’US Air Force.

Il s’agissait du premier test de ce nouvel engin mené avec un F-16. Il a été mené par un avion de la base aérienne Nellis (Nevada, ouest des Etats-Unis) sur un terrain d’exercice contigu à la base. Il visait à tester la capacité du chasseur de Lockheed Martin à larguer une telle bombe et le fonctionnement des composants non-nucléaires, comme le système d’armement et de tir, l’altimètre radar et l’ordinateur qui contrôle l’arme, a précisé jeudi la force aérienne américaine dans un communiqué, photo à l’appui, mais sans révéler la date du test.