RSS

La violation du droit international, la défense de la paix et l’exercice de notre citoyenneté

08 Avr

L’intervention américaine et la manière dont elle a été accueillie par certains politiciens français doit contribuer à éclairer nos choix citoyens parce qu’il y a là un acte dont la gravité exige la prise en compte de la dangerosité du monde qui est le nôtre.

Que Macron, Hamon, Hollande et sa clique,  puissent de fait approuver l’intervention de Trump alors que celle-ci s’exerce en violation du droit international ou des Nations Unies témoigne du degré de déchéance politique, intellectuelle et morale à laquelle ces échappés d’un PS en décomposition sont parvenus. Que la quasi totalité des médias qui depuis des mois nous bassine avec la dénonciation de la folie de Trump ait les mêmes coupables indulgences à l’égard d’un tel acte prouve l’état de décomposition de ce milieu journalistique dominé par la propriété des marchands d’arme. Cette pseudo gauche apparaît pour ce qu’elle est : la poursuite d’une vision colonialiste dans laquelle on accorde tous les droits au shérif du capital, les Etats-Unis, garantie de nos propres pillage ou plutôt celle de notre classe domnante à laquelle nous sommes inféodés. . Que l’on retrouve sans la moindre preuve, avant tout enquête, le langage de ceux qui ont appuyé les expéditions en Yougoslavie, en irak, en Libye, etc… pour soutenir un acte de l’administration Trump, un acte d’agression internationale contre un autre Etat souverain au Moyen – Orient. Cette gauche là est celle des néo – conservateurs et ils se réjouissent que ces dernier réaffirment leur domination sur la politique étrangère américaine à Washington. Comment attribuer à Moscou l’origine d’un tel acte pour justifier la politique d’agression en Europe derrière l’OTAN.

Oui Mélenchon a raison Hollande et Merkel portent l’entière responsabilité du droit dictatoral des Etats-Unis à faire fi de tout droit international et à empêcher toute détente entre la Russie et les Etats-Unis dont notre continent fera les frais autant que le malheureux Moyen orient.
Une fois de plus des images horribles en provenance d’ Idlib après une présupmée attaque au gaz sarin sont sciemment utilisées non pour châtier ceux que l’on décrit alors comme  coupables alors que selon toute vraisemblance il s’agit de désigner ceux que l’empire et ses néoconservateurs veulent abattre. On se croirait dans un remake de l’invasion de L’Irak en 2003 et les bébés en couveuse débranchés lors de l’invasion du Koweit par Saddam Hussein. Tous les précédents jouant sur l’émotion pour nous entraîner dans des catastrophes pour les peuples que l’on prétend sauver devraient pourtant nous inspirer de la défiance devant ces utilisations qui sont pain béni pour les fascistes terroristes qui se nourrissent du chaos et paraissent protégés plutôt que contenus par de telles interventions. Aujourd’hui nous ne savons pas réellement ce qui s’est passé à Idlib, et le savoir serait la base de toute sanction conforme au droit international.

De qui se moque-t-on ? Les souffrances des enfants servent de pretexte poyur justifier l’injustifiable, mais on se souvient de la manière dont la démocrate Madeleine Albright parlait du « prix à payer » pour les morts massives d’enfants en irak et aussi la manière dont on ferme aujourd’hui les yeux sur ce qui se passe au yemen. sans parler de la différence de traitement concernant Alep (sur lequel le silence se fait) et Mossoul. Avec toute cette expérience qui peut légitimement comme un Macron , Hmaont et Hoiollande justifier un tel viol du droit international pris « au nom des intérêts vitaux américains » (lesquel?), quelle faiblesse et quel mépris du peuple français les pousse à confondre cet acte avec une volonté de justice ?

Tpit maisse à penser que Trump qui ouvrait des négociation avec le président chinois le même jour a trouvé là l’argument frappant pour inaugurer celles-ci dans de bonnes conditions pour lui sur le plan commercial, sur celui de l’allié coréen du nord et sur celui des îles de la mer de Chine.Comme cet acte a été utilisé pour dépasser une situation bloquée au sein du Congrès y compris dans son propre camp républi cain. Les photos desenfants victimes des bombardements agitées à l’ONU non seulement font songer à l’intervention de Collin Powells agitant les preuves de l’existence d’ames de destruction massive en Irak, mais il est ignoble d’utiliser un tel drame, les sentiments du public pour des raisons purement de voyou se disputant avec d’autres voyous. C’est de la pornographie pédophile qui écoeure quand on voit qu’elles ne sont que des pretextes.

Je n’ai pas plus confiance en Bachar El Assad qu’en Saddam Hussein, mais la parole d’un président des etats-Unis ou d’un président français ne représente aucune garantie de leur culpabilité.  Pourquoi Bachar El Assad dont les forces étaient victorieuses sur le terrain aurait-il pris ce risque, lui dont l’arsenal chimique a été démantelé sous contrôle international, ce qui n’est pas le cas d’autres forces de la région et y compris des groupements terroristes qui agissent avec l’accord des alliés des occidentaux. Nul ne peut répondre à cette question et si Bachar El Assad doit rendre des comptes, une telle frappe sans la moindre enquête préalable interroge sur ce qu’elle cherche à masquer sous couvert d’indignation vertueuse. Comment considérer que de simples photos émanant d’une « rébellion » dont on sait à quel point elle est orfèvre dans les fausses nouvelles et témoignages fabriqués puisse justifier cela. On peut ne pas approuver la politique des Russes mais celle-ci avait réussi avec d’infinies prudences à créer les conditions de négociation entre des parties qui a priori n » vaient aucun point commun. Cette intervention vise à frapper non pas le ré&gime syrien mais les possibilités réelle d’une diplomatie active y compris avec les Turcs, les Iraniens, les rebelles dits modérés et même les Israéliens et les palestiniens. C’est la politique de force, les extrémismes belliciste que cette intervention encourage.

Les Etats-UNis montrent un visage impudent dans lequel le prétexte humanitaire, la croisade démocratique devient de plus en plus risible et le droit du sherif un néo-colonialisme sans vergogne.

Le PS tel qu’il est aujourd’hui s’est un temps plongé dans le bain de jouvence de mai 68, de tous les gauchismes, mais il demeure bien l’héritier du colonialisme de la vieille SFIO, de son allégeance aux Etats-Unis et à son impérialisme sous couvert d’anti-totalitarisme soviétique et il en fait la preuve en soutenant cette intervention inimaginable sinon dans une periode hoistorique de décin impérialiste avec une vocation fascisante.

Les conséquences d’une telle intervention sont incomensurables et nous devons prendre conscience de la nécessité de mettre désormais la lutte pour la paix et pour le respect des souverainetés et du droit international au centre de nos préoccupations.

C’est à la lumière de cette situation que nous devons exercer nos droits de citoyens, voter mais aussi et surtout nous impliquer dans le renouveau des combats poir un monde de paix.

Danielle Bleitrach

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le avril 8, 2017 dans Uncategorized

 

2 réponses à “La violation du droit international, la défense de la paix et l’exercice de notre citoyenneté

  1. jean

    avril 8, 2017 at 12:58

    Merci Madame Danielle ,c´est un excellent article ,qui est le reflet des faits actuels .Les usa epoumonnes veulent a toutes fins enflammer le monde ,mais ils vont mourrir dans les abimes .
    Et vont recevoire la monais des souffrances qu´ils auront cree dans le monde .
    Encore une fois Merci pour cet excellente article

     
  2. jehaislescookies

    avril 8, 2017 at 2:23

    En effet !
    Heureusement que dans la campagne présidentielle il y en a un pour sauver l’honneur du bon sens, du calme, et pour commencer du droit international ! https://www.youtube.com/watch?v=4GlM_hszZYE

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :