RSS

Noam Chomsky: les États-Unis qui ont passé leur temps à Renverser desGvts, sont risibles avec leur obsession sur le piratage russe

07 Avr

Ils sont non seulement risibles mais très dangereux… L’attitude des démocrates que dénonce ici Chomsky de s’obstiner sur cette question du piratage et de l’influence russe serait risible de la part d’un pays qui n’a cessé de traonquer les élections et renverser des gouvernements élus si cela n’était pas un prétexte qui favorise l’entente sur le fond des démocrates aux choix les plus contestables de Trump dont ils ne parlent pas. Ils attaquent simplement le seul aspect un peu raisonnable:de ce que proposait Trump, la détente des tensions avec la Russie. Mais avec l’intervention  guerrière de cette nuit en Syrie, les démocrates et leur équivalent chez nous, les « brellicistes » humanitaires, ils peivent être rassurés, Trump se rallié à leur folie. (note et traduction de fanielle Bleitrach pour Histoire et societe)

Depuis l’investiture  de Trump, sa présidence a été engloutie par un scandale médiatique et des enquêtes afin de déterminer si la campagne Trump avait des connivences avec la Russie pour influencer l’élection 2016. Mais l’obsession du Parti démocratique sur cette question est-elle une manière de distraire  le public contre les actions de l’administration de Trump? Et, compte tenu de la longue histoire des Etats-UNis dans leur manière d’influencer les élections   d’autres pays  et de renverser des dirigeants élus démocratiquement,  le scandale provoqué par l’ingérence présumée de la Russie est proprement  risible? C’est l’avis du linguiste de renommée mondiale, auteur et dissident politique Noam Chomsky. Pour en savoir plus, nous nous conversons avec Chomsky le jour de la publication de son nouveau livre est publié. Celui-ci  est intitulé « Requiem for the American Dream: Les 10 principes de la concentration de la richesse et de puissance. »

AMY GOODMAN : Notre invité en ce moment, Noam Chomsky, dissident politique de renommée mondiale, linguiste, auteur, professeur émérite à Institut du Massachusetts Institute of Technology. Son dernier livre est Requiem pour le rêve américain: Les 10 principes de la concentration de la richesse et de puissance .?

JUAN GONZÁLEZ: Noam Chomsky, je voudrais vous poser une questions sur quelque chose qui a beaucoup occupé  les nouvelles ces derniers temps. De toute évidence, toutes les chaînes du câble, ne parlent cex jours -ci que de l’intervention supposée de la Russie dans les élections américaines. Pour un pays qui est intervenu dans tant de gouvernements et tant d’élections dans le monde, c’est un  sujet étrange. Mais je sais que vous avez parlé de cela comme d’une plaisanterie. Pourriez-vous nous donner votre vision sur ce qui se passe et pourquoi il est accordé  tant d’importance à cette question?

NOAM CHOMSKY : C’est un fait assez remarquable que, tout d’abord, cela paraît une blague. La moitié du monde est train de craquer à force  de rire. Les Etats-Unis n’interviennent  pas seulement dans les  élections.  des gouvernements, il ne ne renverse pas  des ,dictatures militaires . Il suffit de considérer le  cas de la seule Russie-c’ est la moindre des choses, le gouvernement  des États-Unis, sous Clinton, est ntervenu tout à fait ouvertement et ouvertement, puis a tout fait pour imposer  leur homme Eltsine, dans toutes sortes de façons. Donc, si on considère cela, comme je le dis, ce qui est dit aux Etats-Unis, encore une fois, ne peut qu’être la  risée du monde.

Alors, pourquoi les démocrates se concentrent-ils  sur ce sujet? En fait, pourquoi  concentrent-ils  tant d’attention sur l’un des éléments des programmes de Trump qui est assez raisonnable, l’un des rares rayons de lumière dans cette obscurité: la tentative  de réduire les tensions avec la Russie? Alors que es tensions sur la frontière russe sont extrêmement graves. Ils pourraient dégénérer en une guerre ultime  majeure. Les efforts pour tenter de les réduire devraient être bien accueillis. Il y a quelques jours , l’ancien ambassadeur américain en Russie, Jack Matlock, est sorti de sa réserveet a dit qu’il ne peut pas croire que tant d’attention soit accordée aux efforts apparents de la nouvelle administration pour établir des liens avec la Russie. Il a dit: « Bien sûr, c’est exactement ce qu’ils doivent faire. »

Alors, quant à lui, cel sujet devient l’objet  principal des préoccupations et critiques, alors que, pendant ce temps, les politiques avancent étape par étape, extrêmement destructrices et nuisibles. Alors, vous savez, oui, peut-être que les Russes ont essayé d’intervenir dans l’élection. Ce n’est pas un problème majeur. Peut-être que les gens de la campagne Trump parlaient aux Russes. Eh bien, OK, ce n’est pas un point important, certainement moins que ce qui est fait en permanence. Et C’est une sorte de paradoxe, je pense que la seule question qui semble embraser l’opposition démocratique est la seule chose qui a des aspects justifiés et raisonnables .

AMY GOODMAN : Bien, bien sûr, parce que les démocrates estiment que c’est la raison pour laquelle,quelque sorte,’ils ont perdu l’élection. Intéressant que James Comey cette semaine ait dit que l’ enquête sur la collusion de la campagne Trump ave la cRussie, quand il était  lui même  êtr en partie responsable de la défaite de Hillary Clinton, quand il dit qu’il enquêtait, alors, nous avons maintenant appris, en même temps qu’il enquêtait sur Donald Trump, mais il n’a jamais dit cela.

NOAM CHOMSKY : Eh bien, vous pouvez comprendre pourquoi les dirigeants Parti démocrate veulent essayer de trouver un responsable  -pour la façon dont ils mal géré  l’élection et fait sauter une occasion parfaite pour gagner,. Mais c’est à peine une justification pour permettre aux politiques Trump  d’avancer  tranquillement, alors que la plupart de ces choix sont  non seulement nocifs pour la population, mais extrêmement destructeurs, comme les politiques de changement climatique, et en même temps ils se concentrent sur une chose qui pourrait devenir un pas en avant positif, si cela était réellement  conçu pour se diriger vers de sérieux efforts pour réduire les tensions croissantes et dangereuses à la frontière russe, où les manoeivres de . OTAN  ont lieu à des centaines de pas  de la frontière russe. Les avions à réaction russes bourdonnent avec les avions américains. Quelque chose pourrait exploser  demain très facilement. Les deux parties, , accumulent  leurs forces militaires, ajoutant- que les Russes sont très préoccupés  par l’ installation de missiles anti-balistiques que les ÉtatsUnis installent  prèsla frontière russe, pour prétendument protéger l’Europe contre des missiles iraniens inexistants. Personne ne croit sérieusement à cela . On entend une première menace de frappe  Ce sont des questions graves. Des gens comme William Perry, qui a une carrière distinguée et est un stratège nucléaire et n’est pas du tout alarmiste, dit que nous sommes de retour aujourd’hui à l’une des pires situations  de la guerre froide, sinon pire. C’est vraiment sérieux. Et les efforts pour tenter de calmer un tel danger  serai bienvenus. Et nous devons garder à l’esprit que  c’est la frontière russe. Ce n’est pas la frontière mexicaine. Il n’y a pas de manœuvres du type Pacte de Varsovie en cours au Mexique. Et c’est une frontière à laquelle  les Russes sont sensibles tou à tfait raisonnablement . Ils ont pratiquement été détruit plusieurs fois le siècle dernier à travers cette région.

Filed under: Russie , 2016 Élection , Donald Trump

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 7, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :