RSS

La Chine conserve les stocks plus élevés de devises du monde

16 Mar

Face en particulier aux accusations de Trump et des États-Unis mais aussi aux bruits que ceux-ci feraient courir sur la baisse des réserves de devises, le gouverneur de la banque centrale de Chine est intervenu dans une conférence de presse pour souligner que premièrement la Chine était de loin le pays ayant la plus grosse réserve de devises, mais que le gouvernement ne devait pas trop tabler sur cette facilité. Ensuite face aux accusations portées contre la Chine sur sa non conformité aux lois du marché en particulier dans le maniement de sa politique monétaire, la Chine a insisté sur la restructuration des actifs, dans laquelle le gouvernement conserve 50%, ce qui est énorme, mais laisse le reste au marché ( Note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et societe)

 http://www.cubadebate.cu/noticias/2017/03/15/mantiene-china-las-reservas-de-divisas-mas-elevadas-del-mundo/#.WMofeG_hC71
15 mars 2017 | 11 |

drapeau chinoisLa Chine possède la réserve le plus élevée de monnaie du monde, a déclaré aujourd’hui le gouverneur de la Banque centrale de Chine, Zhou Xiaochuan, qui a conseillé cependant de «ne pas tabler de façon excessive » sur l’accumulation monétaire.

Parlant au Quotidien du Peuple, Zhou a déclaré que «la Chine a encore les plus grandes réserves de change dans le monde, beaucoup plus que le deuxième pays de la liste. »

Pourtant, a-t-il dit,  le pays ne doit pas tabler de façon excessive aux stocks importants de devises étrangères, lors de l’élaboration de ses politiques.

Lors d’une conférence de presse dans le cadre des « deux sessions », le gouverneur de la Banque centrale chinoise a déclaré que les réserves se sont élevées à trois trillions 500 milliards de dollars à la fin février, soit une augmentation de six mille 900 millions de dollars par rapport à janvier. La légère augmentation a également mis fin à sept mois d’affaiblissement.

Les dernières données publiées par l’Administration d’Etat des Devises étrangères de Chine insistent sur le fait  que le gouverneur a indiqué que ces réserves comprennent également des jeux de trésorerie inutiles, et a expliqué que les réserves de change de la Chine ont commencé une chute rapide depuis 2002.

Après la crise financière mondiale, le flux de capitaux des pays développés ont adopté une augmentation considérable de mesures quantitatives flexibles vers les marchés émergents.

Le Fonds monétaire international (FMI) estime que la liquidité créée par les pays développés atteint environ 4,2 milliards de dollars.

Zhou a ajouté qu’au moins un tiers de cet argent a coulé vers la Chine. Avec la reprise économique dans certains pays développés, ces capitaux avec une moindre affluence et la stabilité couleront à nouveau, dit-il.

« Par conséquent, la tendance à la baisse des réserves en devises de la Chine est un phénomène normal, » a-t-il soutenu.

À son tour, le vice-gouverneur de la Banque de Chine, Yi Gang, a déclaré que le RMB, la monnaie chinoise, est au premier niveau de monnaies internationales après qu’elle ait été inclue par le FMI dans le droit de tirage spécial (DTS) .

Pan Gongsheng, député à l’APN, lors de la même conférence de presse, a déclaré qu’il y a eu des changements structurels vers une meilleure distribution en matière de  détenteurs d’actifs.

« Il y a plusieurs années, autour de  70-80 % des stocks étaient détenus par des organismes gouvernementaux, alors qu’à la fin de l’année dernière, environ 50 % d’entre eux étaient dans les organes gouvernementaux et 50 % dans des entités liées au  marché « , a-t-il dit.

(Avec des informations de Notimex)

Le contexte de cette intervention du gouverneur de la banque centrale de Chine

Les réserves de devises étrangères de la Chine, les plus grandes du monde, se sont établies à 3 120 milliards de dollars en octobre dernier, en baisse de 45,7 milliards de dollars par rapport au mois de septembre, marquant le plus bas niveau depuis mars 2011, selon des statistiques de la Banque populaire de Chine. Après avoir baissé de 107,9 milliards de dollars (97 milliards d’euros) en décembre 2015 – un record –, ses réserves de change ont fondu de 99,5 milliards de dollars en janvier pour tomber à 3 230 milliards, soit leur plus bas niveau depuis mai 2012, a indiqué la PBoC dimanche 7 février. Aujourd’hui en mars 2017, le gouverneur de la banque centrale montre que la chute est non seulement freinée mais qu’il y a amorce de renversement de tendance.

En juin 2014, la banque centrale chinoise disposait encore de 4 000 milliards de dollars de réserves. Depuis cette date, elles ont fondu de 770 milliards de dollars, dont 207,4 milliards au cours des mois de décembre 2015 et de janvier 2016. La diminution des réserves de change en janvier 2017, a été inférieure de 8,4 milliards à ce qu’elle était le mois précédent. Les différentes mesures de contrôle des capitaux récemment arrêtées par Pékin commencent à porter leurs fruits, même si leur côté dirigiste peut heurter les investisseurs étrangers.

En fait dans un environnement international plus que problématique, la Chine opère une transformation accélérée de son économie, elle passe d’une économie basée sur les exportations avec un faible coût de la main d’oeuvre à une économie orientée par la demande intérieure et la capacité d’innovation, un total bouleversement non seulement par rapport à ses orientations antérieures mais par rapport à celles de la mondialisation capitaliste. Cette transition engendre normalement un ralentissement de l’économie que les experts envisageaient comme très brutal mais qui visiblement ne l’est pas. Les investisseurs étrangers, les Etats-Unis et leurs alliés n’ont cessé d’exercer des pressions à la baisse sur le yuan. Celui-ci est tombé à son plus bas niveau face au dollar américain depuis cinq ans. La PBoC a donc vendu des billets verts pour soutenir le cours de la devise chinoise, alors que le pays cherche à enrayer des fuites de capitaux massives hors de Chine, évaluées pour 2015, selon les sources, de 735 milliards de dollars à plus de 1 000 milliards.

Le yuan a chuté de plus de 4 % par rapport au dollar depuis le début de l’année, en raison des fortes perspectives d’augmentation du taux d’intérêt par la banque centrale américaine. Cependant, certains experts sont convaincus que la dépréciation brutale et continue du yuan est injustifiée, car elle n’est pas soutenue par des principes fondamentaux.

Malgré les difficultés pour passer à une économie guidée par la consommation et l’innovation, le PIB chinois a progressé de 6,7 % au troisième trimestre, maintenant un niveau stable par rapport au deuxième trimestre et dépassant beaucoup de grandes économies. Les réserves d’or de la Chine ont augmenté à 59,24 millions d’onces en octobre, correspondant à 75,35 milliards de dollars, selon des chiffres de la banque centrale. C’est-à-dire que la Chine a vendu du dollar pour soutenir mollement le yuan et qu’elle a de surcroit acheté à la place de l’or.

« Si les réserves [en devises] représentent un trésor de guerre non négligeable, le rythme auquel elles sont en train de fondre ces derniers mois est tout simplement intenable », a déclaré, dimanche 7 février, Rajiv Biswas, chef économiste pour l’Asie-Pacifique chez IHS Global Insight. Pendant que la PBoC essaie de stabiliser le cours de la monnaie chinoise, observe-t-il, les investisseurs privés domestiques, les traders et les fonds spéculatifs continuent de miser sur la poursuite de la baisse du yuan. Une dévaluation plus prononcée du yuan est considérée comme un des principaux risques baissiers pour l’économie mondiale en 2016, en raison des chocs qu’elle représenterait pour les marchés des changes.

La conjonction du ralentissement de la croissance de la Chine, des capacités excédentaires de son industrie, de la hausse des taux américains et d’une chute plus forte du yuan face au billet vert sont autant de sources de stress pour les entreprises chinoises qui sont très lourdement endettées – à hauteur de plus de 160 % du produit intérieur brut. Elle pourrait conduire à une hausse des défaillances en 2016.

C’est dans ce contexte que s’est développée une polémique par rapport aux réserves de la Chine, polémique à laque répond l’intervention du gouverneur de la banque centrale ci-dessus. Cette intervention calme le jeu en montrant que la Chine continue à maîtriser son économie et il est clair que le socialisme de marché, selon le terme consacré conserve les moyens « dirigistes ». Comme le souligne le site la Tribune sont mis en cause les investissements à l’étranger qui ne sont d’aucun rapport ni pour la Chine, ni pour le pays dans lequel on investit ( Et parmi eux sont particulièrement dénoncés les superproductions hoolywoodiennes type la grande muraille sont dénoncées. Tant mieux, il y a suffisamment de navets comme ça. ) « Certains ne sont pas conformes à nos exigences et nos politiques pour les investissements étrangers », comme la culture et le sport, assurait vendredi dernier, le gouverneur chinois Zhou, selon des propos rapportés par le Financial Times. Et d’ajouter : « Cela n’a pas apporté beaucoup de bénéfices à la Chine et a causé quelques plaintes à l’étranger. » C’est notamment le cas aux Etats-Unis, où la multiplication d’investissements chinois dans le cinéma inquiète Hollywood quant aux censures qu’ils pourraient entraîner.

Les restrictions imposées par Pékin sur les sorties d’argent hors du pays seraient à l’origine de l’échec du rachat des Golden Globes pour 1 milliard de dollars par le conglomérat chinois Wanda ce week-end, selon l’agence Bloomberg. Il avait déjà mis la main sur la chaîne américaine de cinémas AMC en 2012 et le studio Legendary (producteur de « Jurassic World », « Batman »…) pour 3,5 milliards de dollars en 2016.

Donc on voit que la Chine a décidé d’opérer un contrôle plus grand et de garder bien en main les manettes de son économie sans pour autant renoncer à la mondialisation, ni au « socialisme de marché »).

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le mars 16, 2017 dans Uncategorized

 

Une réponse à “La Chine conserve les stocks plus élevés de devises du monde

  1. josephhokayem

    mars 16, 2017 at 6:54

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :