RSS

Etrange familiarité, familière étrangeté de la période

07 Mar

Résultat de recherche d'images pour

Unheimlichkeit : si, traduite canoniquement par « l’inquiétante étrangeté », l’expression ne date pas de Freud, c’est sans doute à partir de son bref essai de 1919 qu’elle connaît la fortune qui n’a cessé jusqu’à aujourd’hui. Nous savons ce qu’il en est de nos peurs désormais… et pourtant …

Quelquefois la guerre picrocholine éclaire l’impasse mondialisée: La nouvelle tombe: Nathalie Artaud exclut toute alliance avec Philippe Poutou… Voilà qui ne nuit pas à l’ensemble de cette présidentielle… Remarquez quand ils font l’unité c’est encore pire, voir la droite autour de Fillon… mais je ne veux pas hurler avec les loups et prétendre que la solution serait en quoi que ce soit dépendante d’une recomposition autour des programmes plutôt que de l’ego des candidats… programmes et candidats sont le miroir les uns des autres, du rafistolage qui s’effondre à chaque instant. Une amie hier m’a dit une de ces phrases auxquelles on ne prête pas attention sur le moment, mais qui peu à peu trouvent un écho en vous parce qu’elles permettent de rompre avec la banalité de « l’étrange familiarité ». Elle a dit: l’insoumission, la résistance sont de faux concepts, il faut passer à l’offensive… Mener une guerre de mouvement, celle de position dans des tranchées devenues de véritables ornières ne mènent plus nulle part… Si l’unité est effectivement le souci de toute Révolution, celle-ci se fonde sur la nécessité de l’offensive des masses et pas du statu quo des dirigeants.


dans ce clair obscur de l’immobilisme,  il y a ceux qui nous prennent pour des imbéciles, rient comme s’ils n’étaient pas couchés devant l’ouvrier Poutou… Ainsi le Nouvel Observateur semble déplorer le fait que la droite se suicide en suivant Fillon… Quelle bande de faux cul que ce journal… en fait ils sont ravis de l’espace que cela ouvre à leur téléévangéliste libéral, Emmanuel Macron… Tout ce bordel avec music hall des âmes nobles semble exprès choisi pour nous obliger à l’alternative du capital : Une « démocratie » européanisée ou de fait les peuples sont privés de toute décision et qui donc n’adopte que les solutions du capital mais qui brame ses états d’âme vertueux ou une ligue des factieux qui nous impose un régime autoritaire pour aboutir au même résultat.

Brecht avait bien raison de dire que la « démocratie » n’était pas le contraire du fascisme, mais celui-ci était simplement cette démocratie poussée à sa métamorphose ultime par temps de crise…
Une voix d’outre-tombe qui a espéré que cette leçon du fascisme ne serait pas inutile dit ce que je pense plus ou moins.
SI VOUS N’ÊTES PAS DEVENU PLUS JUSTE, PLUS PACIFIQUE, ET , D’UNE FAÇON PLUS GÉNÉRALE, PLUS RATIONNEL QUE CE QUE NOUS LE SOMMES ( OU L’ETIONS) , EH BIEN, QUE LE DIABLE VOUS EMPORTE. AYANT, AVEC RESPECT, ÉMIS CE VOEU PIEUX, JE SUIS ( OU J’ÉTAIS) VOTRE SERVITEUR !
ALBERT EINSTEIN

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 7, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :