RSS

Le temps où le peuple n’est rien…

02 Mar

Résultat de recherche d'images pour

Je continue à fuir cette incroyable campagne électorale présidentielle française dont la vertu est peut-être de nous enseigner comment un peuple peut démocratiquement élire un Trump. La principale fuite en dehors de la réponse aux nombreux ennuis que la vie sème sur nos pas est de me plonger dans l’Histoire, celle de ces peuples soviétiques qui ont dirigé ma vie et mes engagements.

A la veille de la Révolution, le tsar ne veut rien entendre. Il y a cette énorme majorité (86%) mal libérée du servage, méprisée, oubliée du pouvoir ainsi que l’atteste ce dialogue du 22 novembre 1904 entre le tsar et son ministre de l’Intérieur, le comte Sviatopolk-Mirski, qui essaie d’éclairer la famille impériale sur la question paysanne : « Le peuple ne veut que la terre (…). Il n’a aucun droit (..). On ne peut pas faire des lois que les neuf dixièmes de la population ne peuvent utiliser ». Réponse du tsar. »Le Maître (Khozaïn) de la terre russe » selon sa propre désignation: « C’est seulement l’intelligentsia qui veut des changements. Le peuple lui ne veut rien ».

Autre temps, autres moeurs, pas si sûr, l’arrogance et la cécité sont restées les mêmes. Cette double légalité revendiquée, ce mépris pour les « édentés » ne cesse de grandir. L’affaire Fillon nous le dit tous les jours, mais il n’y a pas que lui. Tous ces gens ne parlent que pour eux, pour ceux qui partagent leurs préoccupations, les autres ne sont rien, ne veulent rien. Ou plutôt puisqu’il y a suffrage universel, il y a le leurre Marine Le Pen, l’épouvantail, le repoussoir et l’éclaireur de nos dérives vers l’extrême-droite. Si ce parti est fasciste qu’on l’interdise et qu’on arrête de l’utiliser pour canaliser le peuple français vers n’importe qui et n’importe quoi imposé par un capital qui a choisi de perdurer, une Europe qui nous dénie toute souveraineté.

Au titre de l’écoeurement ordinaire, il y a ces militants communistes qui m’expédient des dénonciations de Robert Hue dont ils découvrent qu’il est et a toujours été avec l’aile la plus droitière du PS, ceux qui ont commencé à s’apercevoir que Marie-Georges Buffet soutient avec Mélenchon la fin du PCF et le passage à Podemos, à Syriza… Ils ne se souviennent même plus que toute la haine qui s’est déversée sur moi, la réputation de stalinienne, les ignominies dont j’ai été accablée, les interdits que je subis depuis plus de vingt ans, viennent simplement du fait que je me suis opposée à ces liquidateurs et que j’ai toujours défendu le PCF, non pour lui même mais parce qu’il représentait à mes yeux le contraire de ce peuple dont parlait déjà le tsar: celui qui ne veut rien ».

Je ne les crois plus par expérience, je sais par expérience que demain ils se jetteront sur moi comme des chiens sur l’ordre du chef quel qu’il soit et ils déchireront mes vêtements, ils m’interdiront le droit à l’écriture, à la parole et ils rependront des rumeurs sans fondement. Ils joueront les chiens de garde de ceux qui les méprisent parce que le chef les aura lâché sur celui ou celle qui proteste… Ils utiliseront même la propagande contre ceux qui ont tenté d’abolir le tsar et la nazisme pour stigmatiser celui dont ils veulent se débarrasser. Hier j’ai vu sur Arte un film sur cette Révolution russe, on disait que pour une fois le documentaire était « objectif ». Mais qui s’est aperçu de l’incohérence du propos. Lénine est présenté comme un exilé qui ne veut pas l’union avec les autres courant révolutionnaires et à ce titre est lui même minoritaire au sein du parti bolchevique, n’ayant guère comme allié que Trotski. Selon ce documentaire, les divers courants révolutionnaires sont en pleine fraternisation et, selon un marxisme plus ou moins scolaire, donnent le pouvoir à la bourgeoisie (stade indispensable au sortir de la féodalité selon leur interprétation). Oui mais comme le montre le film la dite bourgeoisie ne veut que la guerre comme l’autocrate et suivant les mêmes intérêts. Alors c’est là que le film est incompréhensible: comment se fait-il que ce Lénine plus que minoritaire au sein de son propre camp et des autres prétendus socialistes devient le maître absolu? Parce qu’il est le seul à avoir tenu compte de ceux dont le tsar disait qu’ils ne voulaient rien sinon la terre… Il s’appuie sur une classe ouvrière encore embryonnaire et va imposer la paix, le communisme de guerre, puis la NEP comme des réponses aux urgences… Là où tous ces gens arrogants, plein d’un savoir illusoire ont prétendu mener une population trop longtemps méprisée.

Jusqu’où vont-ils mener 99% de la population mondiale, jusqu’à quand prétendront-ils imposer leur folie pour maintenir leur domination de classe, jusqu’à quand trouveront-ils des complices? Plus on recule plus le drame sera là… Dans le fond avec la Révolution bolchevique, l’ère de progrès et de libération qu’elle a inauguré pour le monde, la victoire sur le nazisme les luttes de libération coloniale, les acquis sociaux de peur de la contagion, elle a peut-être accordé au capitalisme un temps de survie en l’obligeant à modérer sa folie d’accumulation du profit, d’armes, son exploitation généralisée. La Chine ne renouvellera pas cette folle générosité… Nous en sommes à la caricature d’un pouvoir capitaliste devenu machine folle et sans perspective…

Ce sont des temps obscurs que ceux où les peuples sont considérés comme des riens et qui semblent avoir à coeur de le démontrer.

Danielle Bleitrach

Advertisements
 
4 Commentaires

Publié par le mars 2, 2017 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Le temps où le peuple n’est rien…

  1. f

    mars 2, 2017 at 8:11

    Bonjour chère danielle,
    Je partage tes analyses.
    En plus Hue appelle à voter….Macron !
    et par ailleurs,saches que les militants autour de toi,comme moi,nous avons une amitié épisolaire avec toi.Bravo pour tes écrits!Ils sont nécessaires pour la cohérence du PCF.Heureusement que tu nous écris sur ce blog.
    bises Frank

     
  2. Claude

    mars 2, 2017 at 9:56

    bonjour,
    vos analyses ne mériteraient-elles pas d’être publiées sur le site « Legrandsoir » ?
    humainement votre.

    Ps : je viens de finir vos 2 livres sur Cuba et je serai plus qu’honoré si vous pouviez m’instruire sur les moyens d’aller plus avant dans « l’aide-participation » à la Révolution cubaine

     
  3. Pedrito

    mars 2, 2017 at 2:24

    Chère Danielle, heureusement que je retrouve ici ce souffle d’air vivifiant qui me permet d’espérer, envers et contre tous les pourritures en qui j’ai eu à certaines époques l’immense tort de croire en l’honnêteté, mais qui se sont avérées de véritables traitres au seul service de leur carrière et de leur fric. Comment Hue peut-il encore se regarder dans une glace? Mais surtout, cette pseudo « campagne électorale » a atteint aujourd’hui un niveau de magouilles, de corruption, d’ententes et de complicités de malfaiteurs, ces caméras et micros tendus en permanence vers de misérables politiciens plus préoccupés de braver les lois- ils se mettent HORS LA LOI, ce sont des gangsters- au risque d’allumer une guerre civile, pour faire triompher leurs impostures…. A chaque jour qui passe ces immondes personnages confisquent l’info véritable, on ne voit que ces corrompus qui se vautrent dans le mensonge et le dans le mépris souverain qu’ils ont de nous, le peuple, nous sommes contraints de subir leurs mensonges, leurs outrances, eux qui veulent ni plus ni moins empêcher la justice de la République d’accomplir sereinement son travail.
    Les lois ne sont pas faites pour eux, même si souvent ce sont eux qui les ont promulguées.
    Nous atteignons aujourd’hui les sommets dans le domaine de la corruption: et il faudrait encore prendre part à ce pseudo débat démocratique, et leur faire croire qu’il nous reste encore quelques illusions pour les uns ou les autres?
    Macron, Fillon, Hamon, Le Pen, même Méluche: , entre la banque du premier, le flouze volé par le second, le fric du « socialiste » troisième, la quatrième, fille menteuse du milliardaire, le populiste émule de Mitterrand, ce tueur d’espoirs, où est le véritable candidat du vrai monde du travail, dans cet insupportable tintamarre qui ressemble souvent plus à une quintette de Médrano qu’à une campagne présidentielle?

     
  4. histoireetsociete

    mars 3, 2017 at 5:52

    merci à vous tous, quant à vous cher Claude il existe de nombreuses associations ayant des liens avec Cuba et jouant un rôle très actif. Elles sont très présentes en particulier à la fête de l’humanité. Il y a Cuba coopération, Cuba si et France Cuba. je vous conseille de vous mettre en relation avec elles et si vous allez à Cuba n’oubliez pas de me le signaler j’ai en effet des amis auxquels j’aimerais envoyer des messages.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :