RSS

Parti communiste italien : l’UE n’est pas une solution, mais un problème pour les travailleurs

27 Fév

Nos amis du Parti communiste Ukrainien ont participé samedi 25 février à Rome à une Conférence Internationale sur le thème : « Les communistes et l’union européenne – pour une critique radicale de la politique libérale et pour l’unité supranationale de la lutte communiste ».

http://www.kpu.ua/ru/86218/ytaljanskye_kommunysty_es__eto_ne_reshenye_a_problema_dlja_rabochyh

A cette conférence était présent le secrétaire national du PCI Mauro Alboresi.

Le leitmotiv de la majorité des interventions et des organisateurs de la rencontre est une critique acerbe de la politique de l’UE, avant tout dans le domaine social et économique.

Ainsi, FoscoGiannini, responsable du secteur international du Secrétariat national du Parti communiste italien, a déclaré que la politique de l’UE est particulièrement désastreuse pour les pays qui se trouvent à sa périphérie.

Selon lui, l’UE n’est pas une solution, mais un problème pour les travailleurs. Dans l’intérêt du grand capital a été opérée une privatisation totale, conduisant à l’aggravation des conditions de vie, la chute des salaires et la hausse du chômage.

Les communistes italiens s’indignent également de l’interdiction faite aux Etats de soutenir les exploitations agricoles et les entreprises du pays.

L’un des principaux économistes-marxistes italien, Emiliano Brancaccio a mis l’accent sur le fait que toutes les crises sont la conséquence du système eurocapitaliste, que seuls les communistes sont capables de briser.

« Beaucoup de gens disent qu’il faut abandonner le mot ‘communisme’, seuls les communistes peuvent sauver les sociétés en crise », a déclaré l’économiste.

Emiliano Brancaccio a mis en garde également contre le danger émanant des partis et organisations qui spéculent sur les idées de gauche, utilisent une rhétorique de gauche, mais soutiennent en fait le capitalisme et les oligarques.

http://www.kpu.ua/ru/86217/delegatsyja_tsk_kompartyy_ukrayny_prynymaet_uchastye_v_mezhdunarodnoj_konferentsyy_organyzovannoj_ytaljanskoj_kompartyej

À la conférence étaient présentes des délégations du Parti Progressiste des travailleurs de Chypre (AKEL), du Parti communiste portugais, du Parti communiste d’Espagne, aussi bien que les représentants d’organisations communistes italiennes, comme le Parti de la refondation communiste et « le réseau de Communistes ».

Le PCI organisait cette conférence sur la base de sa propre analyse politique des processus se déroulant dans l’Union européenne, de la ligne déterminée par l’Assemblée constituante du parti  en juin 2016, et des thèses politiques approuvées par le Comité Central le 11 janvier 2017.

S’appuyant sur ses propres documents politiques, la PCI exprime un rejet total et radical des projets politiques, économiques et sociaux de l’Union européenne, destinés à faire avancer les intérêts du capital au mépris des peuples, avec pour conséquence une offensive contre les droits des travailleurs, la destruction du bien-être commun, la destruction des mécanismes démocratiques et des constitutions anti-fascistes des pays membres de l’UE.

Le Parti Communiste Italien considère l’Union européenne comme irréformable. Compte tenu des attaques  contre la classe ouvrière menées  par UE ces dernières années, le PCI est convaincu que le temps est venu pour que tous les partis communistes d’Europe resserrent  leurs rangs et deviennent plus forts afin d’initier un processus d’unité supranationale de lutte anti-capitaliste au niveau de l’Union européenne.

Traduit par Marianne Dunlop pour Histoire et Société

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le février 27, 2017 dans Uncategorized

 

5 réponses à “Parti communiste italien : l’UE n’est pas une solution, mais un problème pour les travailleurs

  1. Jeanne Labaigt

    février 27, 2017 at 9:06

    Chère Danielle:
    Après avoir lu ton billet, j’ai voulu relire sur le site PCF bassin un article sur la refondation du PCI qu’ils avaient mis en ligne en Juin.
    Leur site m’est inaccessible des avertissements me disant : « l’accès à ce site risquant d’endommager votre ordinateur ». Es-tu au courant? Sont-ils au courant? Je pense que leur site risque d’être très infecté, comme on m’a mis des « pare-feu » importants je crois à l’annonce qui m’est faite. peut-être faudrait-il les avertir par ailleurs? Saurais -tu comment faire?

     
    • Marianne

      février 27, 2017 at 10:32

      J’ai vu aussi l’annonce. Elle ne concerne que PCF Bassin, et pas d’autres sites qui publient les mêmes choses. Il y a donc peut-être un virus, il faudrait qu’ils vérifient…

       
  2. histoireetsociete

    février 27, 2017 at 9:54

    chère Jeanne, je ne sais pas mais je crois que la mise en garde est idéologique… et que donc on ne risque pas d’être infesté par les virus…

     
  3. Durand

    mars 3, 2017 at 9:06

    « Le Parti Communiste Italien considère l’Union européenne comme irréformable. Compte tenu des attaques contre la classe ouvrière menées par UE ces dernières années, le PCI est convaincu que le temps est venu pour que tous les partis communistes d’Europe resserrent leurs rangs et deviennent plus forts afin d’initier un processus d’unité supranationale de lutte anti-capitaliste au niveau de l’Union européenne. »

    Après avoir dit que l’UE était irréformable ?!!!… Elle est où la logique, là ?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :