RSS

Une autre Amérique : La Virginie devient le seizième Etat fédéral à rejoindre « Engage Cuba »

31 Jan

 Aujourd’hui j’avais le choix entre des informations sur la montée du klux klux klan, qui désormais recrute au grand jour aux Etats-Unis, et les conséquences du décret anti-immigration. J’ai préféré traduire cet article qui décrit un travail qui depuis des années se mène entre Américains du nord et Cubains pour inscrire dans les faits la levée du blocus. Dans ces temps incertains, on peut se demander si les vagues lueurs que l’on voit sont celles du crépuscule ou celle de l’aube. Pour que se lève cette dernière il faut une résistance digne de celle des Cubains, une certitude et une confiance en l’avenir qui les caractérise. Que l’on ne se fasse pas d’illusion une telle résistance n’est pas verbale, elle doit pénétrer les esprits et chaque organisation collective. Les Cubains ne sont pas les seuls, simplement ils ont un parti, des dirigeants pour donner sens à cette volonté de vivre, parce que c’est bien de cela qu’il s’agit. La révolution est d’abord choix de la vie face au fascisme qui tente de l’imiter mais qui est choix de la mort (note et traduction de Danielle Bleitrach).

Terry McAuliffe, le gouverneur de la Virginie, a dit qu'il est honoré de servir comme président d'honneur du conseil a récemment annoncé une étape importante dans les efforts visant à lever les restrictions étape. Photo prise de politico.com.

Les dirigeants du territoire américain de Virginie ont lancé un conseil bipartite de l’Etat pour la promotion des relations avec Cuba et exhorter le Congrès à lever le blocus contre l’île.

L’initiative, nommée Conseil d’Etat de Virginia-Engage Cuba, est dirigé par le gouverneur Terry McAuliffe et cherche à éliminer les restrictions commerciales avec la nation des Caraïbes pour ouvrir des opportunités bilatérales.

Avec la loi promulguée ce lundi, la Virginie devient le seizième Etat à se joindre à engager Cuba, une organisation basée dans cette capitale qui se consacre à la promotion de mesures législatives pour mettre fin au blocus économique, commercial et financier.

Selon ce qu’a dit McAuliffe, il se sent honoré de servir comme président d’honneur du conseil qui a été récemment créé, une étape importante dans les efforts visant à lever les restrictions et à promouvoir des relations mutuellement bénéfiques entre le Commonwealth de Virginie et le pays des Antilles.

Il a souligné que l’Etat a une relation économique exceptionnellement positive avec Cuba, notamment en étant le territoire avec le plus grand volume des exportations agricoles vers l’île en 2015.

Cependant, notre activité est entravée par plus de 50 ans de politiques ratées d’isolement économique et politique, a-t-il dit.

Selon  le gouverneur démocrate, il est temps pour le  Congrès de lever les restrictions, financières commerciales et des voyages qui empêchent l’échange normal de marchandises entre les deux pays, et de permettre aux entreprises de forger de nouvelles alliances.

Le titulaire  d’engager Cuba, James Williams, a applaudi McAuliffe et le sénateurs Mark Warner et Tim Kaine pour le soutien apporté à l’amélioration des relations avec Cuba et pour mettre fin au blocus, il a publié une note de l’organisation.Pour Warner, lever l’encerclement permettrait à la Virginie de vendre au pays des Caraïbes des produits depuis les  technologies de l’information jusqu’à l’équipement lourd, tout en contribuant à la croissance économique de l’île et à une augmentation du pouvoir d’achat.

En 2002, quand il était gouverneur de l’Etat, l’homme politique démocrate a signé un accord sur les exportations agricoles vers Cuba pour la première fois en 40 ans, et une fois élu au Congrès, il a soutenu avec Keine plusieurs initiatives de lois concernant l’île.

À son tour, le secrétaire de l’Agriculture et des forêts de Virginie, Basil I. Gooden a déclaré que la première de ces industries a grandement bénéficié de la relation commerciale forte, mais a reconnu qu’on  ne peut en tirer le plein potentiel alors que les limites sont conservés à échange.

Lors de la présentation du Conseil d’Etat, étaient présents lundi une délégation de chefs d’entreprise cubains qui font une tournée de plusieurs villes américaines jusqu’au 3 février.

(Con información de Prensa Latina)

Groupe à but non lucratif qui fait pression sur le Congrès américain en faveur de la suppression de l’interdiction de faire des affaires ou de voyager à Cuba, un vestige de la guerre froide établi depuis 1960. Le groupe comprend des responsables politiques des partis démocrate et républicain et a des liens étroits avec les dirigeants du Congrès et le secteur des entreprises. Le mouvement intervient auprès de grands groupes d’affaires et non-gouvernementaux pour exiger la fin de blocus que, pour plus de la moitié d’un siècle Washington a imposé sur le peuple cubain.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le janvier 31, 2017 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Une autre Amérique : La Virginie devient le seizième Etat fédéral à rejoindre « Engage Cuba »

  1. josephhokayem

    janvier 31, 2017 at 6:35

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :