RSS

The Independant : Un officier de l’Armée chinoise déclare que la guerre avec les États-Unis sous la domination de Donald Trump « devient une  réalité pratique »

29 Jan

Selon ce journal britannique, les relations sino-américaines sont de plus en plus tendues sous la nouvelle administration américaine, mais on peut également se demander si les deux parties ne jouent pas le même jeu: faire peur à l’autre comme introduction à des négociations essentiellement commerciales. Enfin, on peut l’espérer, le discours de Xi a Davos dont nous avons fait état dans ce blog, appelle à la destruction des armes nucléaires et garantit les conditions de la mondialisation quitte à en prendre le leadership si l’Amérique se met en retrait (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société).

The Independent Online

La guerre avec les Etats-Unis sous le règne de Donald Trump n’est « pas seulement un slogan » mais devient une « réalité pratique », a déclaré un haut responsable militaire chinois.

Les remarques ont été publiées sur le site Web de l’Armée populaire de libération, apparemment en réponse à la rhétorique agressive envers la Chine du nouveau gouvernement américain.

Les Chinois ont communiqué une opinion de l’intérieur de la Commission militaire centrale, qui a l’autorité globale des forces armées de la Chine.

Cité dans le South China Morning Post, le responsable de la Commission du  Département  de la Défense a écrit: «Une guerre dans le mandat du président» ou «la guerre qui éclate ce soir» ne sont pas que des slogans, ils deviennent une réalité pratique.

Le fonctionnaire a également appelé à des déploiements militaires face aux  tensions Sud et Est de la Chine maritime et à la mise en place d’un système de défense antimissile pour protéger la péninsule coréenne, un autre point chaud régional, a rapporté le post.

Les Etats-Unis devraient également reconsidérer leur stratégie dans la région Asie-Pacifique, a écrit le responsable.

M. Trump a également ignoré la politique de longue date des Etats-Unis «une seule Chine», s’engageant publiquement avec le président taiwanais, Tsai Ing-wen, dans un acte qui était extrêmement hostile à Pékin.

La Chine considère fermement Taiwan comme faisant partie de son territoire et les États-Unis l’ont tacitement respecté pendant des décennies, mais M. Trump a signalé une rupture avec cette politique.

Le secrétaire d’Etat Rex Tillerson a également préconisé le blocus naval américain des îles artificielles chinoises en mer de Chine méridionale – ce que Pékin pourrait interpréter comme un acte de guerre.

D’autres faits suggérant que la Chine se prépare à un conflit sont apparus cette semaine, avec des rapports non confirmés que l’armée a déplacé des missiles de longue portée près de la frontière nord –est, dans la province du Heilongjiang – à portée de tir des États-Unis.

Les médias sociaux chinois ont publié des images sur le Dongfeng-41  système de missiles balistiques intercontinentaux  près de la frontière russe.

Un tabloïd d’État Le Global Times a suggéré que l’Armée populaire de libération aurait pu laisser filtrer les photos sur les médias sociaux comme un avertissement à M. Trump.

Toutefois, le président chinois Xi Jinping a récemment appelé à la réduction des armes nucléaires.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 29, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :