RSS

ÉQUATEUR : Élections présidentielles de février 2017 : Lenin Moreno pourrait succéder à Rafaël Correa.

27 Jan

Merci à Michel Taupin pour la traduction du sujet. Remarquez avec le prénom de Lénine on peut être rassuré… encore que un des responsable syndical trotskyste au Vénézuela répond au doux prénom de Staline (note de Danielle Bleitraach)

Rafaël Correa ne sollicitera pas un 4ème mandat. C’est Lenin Moreno son ancien vice-président (2007-2013) qui présente Alianza Pais, le mouvement de gauche socialiste au pouvoir depuis 2007.

Lenin Moreno, handicapé lui-même, a beaucoup agi pour les droits et le bien-être des personnes handicapées. Grâce à lui, l’Équateur est devenu l’un des pays les plus avancés d’Amérique du Sud dans ce domaine.
Depuis 2004, il dirige la Fondation Eventa qui s’intéresse à l’intelligence émotionnelle et à la promotion de l’humour sous toutes ses formes.

Lenin Moreno, accompagné de son vice-président potentiel Jorge Glas, a exhorté les jeunes à être des entrepreneurs et non seulement des salariés.

« Pour développer l’esprit d’entreprise, chers jeunes, ne pensez pas toujours à rester des employés » a souhaité le candidat de Pays Alliance pour la présidence de l’Équateur.

Le candidat a exhorté mercredi les jeunes Équatoriens à proposer de l’innovation et à acquérir l’esprit d’entreprise et de laisser derrière eux les vieux concepts.

« Notre Constitution reconnaît les jeunes comme acteurs stratégiques dans le développement. Alors osez développer votre esprit d’entreprise, chers jeunes. » a-t-il dit lors de la réunion nationale de la jeunesse 2017.

Moreno a annoncé que s’il gagnait la présidence le 19 février prochain, il accorderait des prêts et des bourses à la jeunesse pour encourager l’innovation et la volonté d’entreprendre. « Je n’ai jamais manqué à mon pays, je ne manquerai pas à la jeunesse ».

Selon le CNE, environ 13,2 millions d’électeurs seront appelés aux urnes pour élire le nouveau président, le vice-président et les 137 députés de l’Assemblée nationale, actuellement dominée par les partisans de Rafaël Correa.

Ce scrutin sera crucial pour la majorité présidentielle car ce sera la première fois depuis 2006 que M. Correa, porteur du projet « révolution citoyenne » socialiste, ne se représentera pas.

Ce pays producteur de pétrole et « dollarisé » est fortement affecté depuis plusieurs mois par la chute des cours du brut, la hausse du billet vert et la dévaluation des monnaies du Pérou et de la Colombie, ses voisins.

C’est Rafaël Correa, dont l’épouse est belge et qui, à la fin de son mandat, envisage de s’installer en Europe pour des raisons familiales, qui a suggéré le nom de ses remplaçants : son ex vice-président Lenin Moreno et l’actuel vice-président Jorge Glas.

A ce jour, seuls deux opposants ont annoncé leurs candidatures: l’ancien banquier Guillermo Lasso, du parti libéral Créer des Opportunités (CREO) et l’ex parlementaire Dalo Bucaram, de Force Équateur.

Photo : Lenin Moreno

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes assises
Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 27, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :