RSS

Personne ne «vole» votre travail, vous dépensez trop en guerres : le fondateur d’Alibaba aux USA

22 Jan

 Arrêtez d’accuser les autres et faites votre auto-critique, les remarques d’un milliardaire chinois à un autre milliardaire qui a pris les affaires de son pays en main. Si vous aviez dépensé pour votre pays l’argent des 13 guerres que vous venez de livrer à l’humanité, vous n’en seriez pas là. Le dialogue qui s’établit actuellement au sein d’un monde multipolaire prend des aspects réjouissants. (note de Danielle Bleitrach)

Personne ne «vole» votre travail, vous dépensez trop en guerres : le fondateur d’Alibaba aux USA© Ruben Sprich / Reuters

Le milliardaire chinois Jack Ma, fondateur du site de commerce en ligne, a accusé les Etats-Unis d’être responsables de leur propre déclin économique en raison d’une mauvaise gestion de leur budget et de dépenses militaires exorbitantes.

«Dans le passé, les Américains ont eu 13 guerres qui ont coûté 40,2 trillions de dollars […] Que se serait-il passé s’ils avaient dépensé une partie de cet argent pour développer les infrastructures, pour aider les fonctionnaires et les ouvriers ? Peu importe si cela était ou non bien stratégiquement, vous êtes supposés utiliser l’argent pour votre propre peuple», a lancé Jack Ma lors du Forum économique, qui se déroulé à Davos, en Suisse.

Il a ensuite poursuivi sur sa lancée : «Quand j’étais jeune, tout ce dont j’entendais parler sur l’Amérique c’était Ford et Boeing et toutes ces entreprises de fabrication. Les dix à 20 dernières années, tout ce dont j’entends parler c’est la Silicon Valley et Wall Street […] Que s’est-il passé ? [Durant] l’année 2008, la crise financière a balayé 19,2 trillions de dollars rien qu’aux Etats-Unis et a détruit 34 millions d’emplois dans le monde. Donc que se passerait-il si les dépenses pour Wall Street et le Moyen-Orient avaient été réservées au Midwest des Etats-Unis, pour développer l’industrie là-bas ? Cela aurait pu changer beaucoup.»

 

Voir l'image sur Twitter

«Donc ce n’est pas que les autres pays volent vos emplois, les gars, c’est votre stratégie !», a-t-il conclu.

En 1999, Jack Ma a fondé Alibaba, l’une des plus grandes plateformes de e-commerce au monde. Selon le magazine économique américain Forbes, la fortune nette du Chinois s’élèverait à environ 27,7 milliards de dollars, ce qui ferait de lui le deuxième homme le plus riche de son pays.

Auteur: Ruptly TV

En janvier 2017, il avait rencontré le président élu américain Donald Trump, qui a souvent blâmé des pays comme le Mexique et la Chine d’être responsables de délocalisations qui causeraient la perte d’industries et d’emplois outre-Atlantique. Jack Ma avait fait part de sa volonté d’investir aux Etats-Unis.

Lire aussi : Jack Ma, le patron d’Alibaba : «Ne vous inquiétez pas à propos de la Chine»

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le janvier 22, 2017 dans Asie, Economie, guerre et paix

 

Une réponse à “Personne ne «vole» votre travail, vous dépensez trop en guerres : le fondateur d’Alibaba aux USA

  1. lemoine001

    janvier 22, 2017 at 8:09

    Ce brave chinois commet une erreur classique : il considère que ceux qu’ils critiquent ne sont pas rationnels. Il aurait dû d’abord rechercher leurs raisons. Pourquoi cette domination du capital financier sur le capital industriel ? Pourquoi ce besoin de l’impérialisme US de contrôler le monde (dont il siphonne les ressources grâce au dollar !) ? Mais ce genre d’interrogation l’aurait obligé à s’interroger sur lui-même, sur son pays, sur la pente sur laquelle il est engagé.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :