RSS

Un juge fédéral ordonne la publication des photos sur les abus en Irak et en Afghanistan

21 Jan

Après avoir été gorgé hier de la vision de l’investiture du très brutal et raciste Trump et des hypocrites manœuvres de son prédécesseur sur la grandeur de l’Amérique, il me prend l’envie de dire à quel point cette grandeur est un abus de droit illustré par ces photos. Mais pas seulement, la grandeur de l’Amérique c’est aussi ce juge qui impose qu’elles soient publiées. A l’hypocrisie de cette cérémonie, celle d’un Trump proclamant le patriotisme américain et plus encore à Obama inventant de la vertu là où il n’y en a aucune, il faut opposer le tranquille courage de regarder en face ce qu’on a créé de malheurs (traduction et note de Danielle Bleitrach pour histoire et société).
abusos-1

Un juge fédéral aux Etats Unis a décidé que le Pentagone doit publier les 2000 photos qu’a réservé l’armée à la prison de  Abú Ghraib  et d’autres en Irak et en Afganistan.

Le juge du district de  Manhattan Alvin Hellerstein a déclaré que la diffusion des images est autorisée parce que le ministre de la Défense Ashton Carter n’a pas démontré en quoi la diffusion de ces photos pourrait mettre en péril les militaires étatsuniens déployés hors du pays.

La décision de Hellerstein est une victoire pour l’Organisation de l’Union Américaine des Libertés civiles (ACLU) et pour un autre groupe de défense des droits civils et des vétérans qui ont présenté une demande s’appuyant sur la Loi de la liberté de l’information de 2004 pour exiger la diffusion des photos.

abusos-2

Un juge fédéral ordonne que le pentagone diffuse les photos de Abú Ghraib et d’autres prisons.

Les premières photos qui ont montré les abus sur les prisonniers commis par les militaires étatsuniens à Abú Ghraib ont été diffusées en 2004 et ont montré que certains détenus avaient subi des abus physiques et sexuels, des exécutions simulées et des tortures électriques.

Le nombre de photos qui pourraient être révélées n’est pas connu mais on estime le chiffre aux alentours de 2000 clichés, selon les documents judiciaires et le registre du Congrès des Etats-Unis.

« Ces photos, qui représentent un triste épisode de notre histoire sont l’objet d’un grand intérêt public et d’importance historique, ce qui fait que nous ne devrions pas dans une démocratie comme la notre qu’elles soient transmises à l’opinion publique  » a dit l’avocat des demandeurs, Lawrence Lustberg. « Le tribunal a réaffirmé avec sagesse la base de notre nation pour un gouvernement transparent » a-t-il analysé.

Le porte-parole Preet Bharara, le procureur de Manhattan, qui a défendu l’attitude du Pentagone, a refusé de faire des commentaires sur la décision judiciaire. Après que le juge Hellerstein ait ordonné en mars 2015 la diffusion de plus de photos, Carter a autorisé la publication de 198 clichés et il a assuré qu’elles constituaient un échantillon représentatif de toutes celles qui existaient.

abusos-3

Dans sa décision intervenue ce mercredi de janvier 2017, le juge Hellerstein a dit que la présence de troupes des Etats-Unis en Irak a été réduit à 5000 sur les 100.000 qui étaient au début du mandat d’Obama et qu’il s’agissait de conseillers et pas de forces de combat.

Le juge dit que bien que des risques continuent d’exister en Irak, y compris dans les zones dans lesquelles il y a l’État Islamique, cela ne peut pas justifier que soient occultées les images du traitement reçu par les prisonniers dans les prisons militaires américaines en Irak et en Afghanistan.

« Mon jugement repose sur le fait que le pouvoir exécutif n’a pas démontré les raisons qui peuvent justifier sa conclusion de ce que la diffusion des photos ferait courir un risque aux militaires américains à l’extérieur », a-t-il  argumenté.

Hellerstein avait ordonné dans un première jugement en 2005 la diffusion des images mais les leaders du Congrès ont autorisé par la suite qu’elles ne soient pas diffusées à cause du risque supposé que cette publication ferait courir aux militaires américains.

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le janvier 21, 2017 dans Amérique, guerre et paix, medias, société

 

4 réponses à “Un juge fédéral ordonne la publication des photos sur les abus en Irak et en Afghanistan

  1. josephhokayem

    janvier 21, 2017 at 3:43

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

     
    • Zer

      janvier 21, 2017 at 11:45

      Et bien,quel bel exemple cette démocratie Occidental.
      Pire que des animaux,on croirait voir la descendance d’Adolphe Hitler qui poursuit les pires atrocités affligés aux êtres humains.
      C’est honteux et écoeurant à la fois,qu’elle haine.

       
  2. etoile rouge

    janvier 29, 2017 at 7:32

    Le capitalisme est la matrice du nazisme! Les états unis étant un pays profondément raciste, qui refuse l’égalité des droits et l’égalité effective économique et culturelle est donc pour l’inégalité dont le terme le plus significatif est le fascisme et ses dérivés.
    La torture vient d’être rendue nécessaire par TRUMP, elle est utilisée avant lui par les précédents présidents US. Voltaire peut se retourner dans sa tombe. Les USA c’est la dictature de la caste capitaliste et ses alliés contre toutes les autres classes sociales . Pour maintenir leur pouvoir, leurs patrimoines, leurs dividendes sur le monde le racisme, la torture, les inégalités les plus puantes, une constitution digne d’un abattoir, les églises les plus réactionnaires, une éducation inexistante pour les classes populaires , leurs génocides historiques contre les amérindiens tout cela ne peut donner une démocratie mais un système fascisant et capitaliste.
    La démocratie n’est pas occidentale, le pouvoir du peuple est nécessaire pour tous les peuples! Il ne peut être résolu sans analyse des classes du peuple, car le capitalisme est une société de classe. Si l’URSS est tombée c’est parce que les classes à fort développemnt universitaire et politique ont voulu , parce que cadres, un système les enrichissant beaucoup plus que le peuple soviétique. Sur le fond des millions de cadres et des couches alliées ont souhaité se distinguer par les biens et le pouvoir recréant de fait des classes sociales et atomisant de l’intérieur l’URSS.
    Dans le même temps en Europe, l’eurocommunisme critique sans fin du socialisme existant dont le seul effet est la chute des partis communistes, leur explosion , la fin du socialisme et la victoire du capitalisme devenant comme tout vainqueur plus assoiffé de pouvoir et de fric.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :