RSS

WikiLeaks: des membres du renseignement américain demandent à Obama d’examiner les preuves sur le prétendu «piratage» russe

18 Jan

Publié: Jan 2017 17:43 17 GMT | Dernière mise à jour: Jan 2017 18:31 17 GMT

En provenance de RT en espagnol, qui ayant été accusé de participaer à la destabilisation du gouvernement américain, mène une campagne active pour dénoncer l’inanité de ces accusations (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et société)

Le document souligne que l’absence de telles preuves témoigne d’une « intense campagne d’accusations pour discréditer les Russes. »

WikiLeaks: le renseignement américain  demande à Obama d'examiner des preuves sur le prétendu «piratage» russe

Image illustrative Ruvic Reuters
Suivez nous sur Facebook

Mardi, WikiLeaks a rapporté via Twitter que certains des professionnels des grandes agences de renseignement américaines, y compris de la CIA et de la NSA ont préparé un document adressé au président Barack Obama dans lequel ils demandent à examiner les preuves concernant l’existence des « hacks » de la Russie lors des élections présidentielles de 2016 ou d’admettre le manque de preuves.

La pétition, qui émane de plus de 20 anciens fonctionnaires du gouvernement, a été publiée à la page consortiumnews.com et elle invite le président à déclassifier les informations sensées montrer que Moscou a manipulé les institutions pour le président élu Donald Trump .

 » En tant que président, pour quelques jours, vous [Obama]  avez le pouvoir de demander des preuves concrètes d’un lien entre les Russes et WikiLeaks, qui a publié la plupart des informations en question,  » dit la lettre.

Le document souligne que l’absence de ces éléments de preuve conduit à soupçonner qu’il s’agit d’une « intense campagne d’accusations pour discréditer les Russes » et aussi ceux qui, comme Trump, « veulent traiter avec eux [ la Russie] de manière constructive ».

«Nous lui suggérons [ à Obama] qu’il consulte la NSA pour tout élément de preuve indiquant que les résultats de la « bidouille » russe ont été remis à WikiLeaks. Si la NSA peut fournir ces éléments de preuve, vous devriez demander à ce qu’ils soient déclassifiés et plus tard publiés (…) Si l’agence ne le peut pas, cela signifie probablement qu’ils n’ont aucune preuve », note la publication.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 18, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :