RSS

Le patron de la CIA appelle Donald Trump à « se discipliner » 

16 Jan

Publié le 16/01/17 à 6:12

Je dois dire que la passe d’armes entre le chef de la CIA et le bouffon qu’il se sont donné comme maître du monde a un côté assez réjouissant. Comme tous les bouffons, celui-ci dit son fait à l’établissement et voir le chef de la CIA revendiquer les « intérêts de l’Amérique », le droit au secret et à la réserve alors qu’ils ont balancé sans le moindre état d’âme son pesant d’ordures sur Donald Trump pour préparer les conditions de sa destitution est jouissif si ce n’était pathétique quand on connaît les mœurs de ladite CIA. Tous ces gens-là qui ne valent pas tripette, ce sont les mêmes que ceux qui prétendent nous imposer des politiques qui asphyxient nos vies (note de Danielle Bleitrach pour Histoire et societe)

CIA chief John Brennan urges US President-elect Donald Trump to temper impulses amid Russia claims http://u.afp.com/4TBM 

Photo published for CIA chief urges Trump to temper impulses amid Russia claims

CIA chief urges Trump to temper impulses amid Russia claims

Allegations of Russian interference in US politics cast a shadow over inaugural preparations on Sunday, with the CIA chief warning that President-elect Donald Trump must tamp down his shoot-from-th…

Le chef de la CIA John Brennan a conseillé dimanche à Donald Trump de « se discipliner » au nom de la sécurité des Etats-Unis, le futur président estimant de son côté que les médias et les agences de renseignement lui devaient des excuses.

A cinq jours de son investiture présidentielle qu’il promet « grandiose » et dont la répétition s’est déroulée à Washington, le milliardaire peinait donc à dissiper les controverses.

« Je ne crois pas qu’il [Donald Trump] possède une appréhension complète des capacités, des intentions et des actions de la Russie », a déclaré le chef sortant de la CIA, John Brennan, en appelant le vainqueur de la présidentielle à être « très rigoureux en s’exprimant publiquement ». « Trump doit comprendre que les enjeux dépassent sa personne, il s’agit des Etats-Unis et de la sécurité nationale. Il va avoir l’occasion de passer à l’action, en contraste avec le fait de parler et tweeter ».

John Brennan a estimé « révoltant » que Donald Trump ait assimilé le travail des agences de renseignement américaines à des comportements en vigueur sous l’Allemagne nazie. « J’en prends ombrage (car) il n’y a aucune raison pour M. Trump de montrer du doigt les services de renseignement en leur reprochant d’avoir dévoilé des informations déjà disponibles publiquement ».

Il faisait allusion à des documents à l’authenticité incertaine, dévoilés cette semaine, qui affirment que les services russes d’espionnage disposeraient d’informations compromettantes sur Donald Trump.

(Avec AFP)

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 16, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :