RSS

« Pékin préférerait rompre les relations avec les Etats-Unis » si Trump viole le principe d’«une seule Chine»

10 Jan

Publié: Jan 2017 13:28 9 GMT

L’un des journaux les plus importants en Chine met en garde les USA sur des conséquences graves si Trump décidait de renforcer ses relations avec Taiwan.S’il s’agit pour le moment de mise en garde, il est clair que la situation se tend un peu partout (note et traduction de Danielle Bleitrach pour Histoire et société)

Le dirigeant de Taiwan Tsai Ing-wen à l’aéroport de Houston, Texas, États-Unis, le 7 janvier 2017 James Nielsen Reuters
Suivez nous sur Facebook

Le principe d’ « une seule Chine » n’est pas un « caprice » de Pékin, assure la rédaction du Global Times, un des journaux les plus importants dans le pays asiatique. Il a ajouté que ce principe est une obligation que les présidents américains devraient suivre pour  « maintenir les relations entre les deux pays et respecter l’ordre actuel de l’Asie-Pacifique. »

L’article a été publié après la visite que la dirigeante de Taiwan Tsai Ing-wen a faite ce week-end à Houston, États-Unis. La publication admet que la ville du Texas était seulement une étape de transit pour la présidente taïwanaise lors de son voyage dans les pays d’Amérique centrale avec laquelle Taipei entretient des relations bilatérales mais il rappelle que, à son retour, Tsai fera un autre arrêt sur le territoire des États-Unis, cette fois à San Francisco.

L’éditorial spécule sur le fait que Tsai Ing-wen passera par la ville californienne pour rencontrer le président américain nouvellement élu, Donald Trump .

Tsai et Trump se sont déjà parlé au téléphone, ce qui a causé beaucoup de critiques de la part du  gouvernement chinois. les autorités du géant asiatique insistent pour que la Maison Blanche respecte le principe de «une seule Chine» et brise les relations diplomatiques avec Taiwan.

« Trump n’a pas encore été investi, et pour Pékin il n’y a pas nécessité de sacrifier les relations bilatérales pour Taiwan. Mais si la politique d’ « une seule Chine » est violée  après son investiture, notre pays sera entièrement préparé. Pékin préférera rompre les relations avec les USA, si nécessaire, »dit le journal chinois.

« Pékin n’a pas besoin de manifester sa reconnaissance à Trump pour ne pas rencontrer Tsai. La politique d’une seule Chine est le principe de base réitéré dans les trois communiqués conjoints sino-américains. Il est aussi le fondement de leur relation bilatérale profonde. La fidélité à ce principe n’est pas une demande capricieuse de la part de la Chine adressée aux présidents des États-Unis, mais une obligation de présidents américains s’ils veulent maintenir des relations sino-américaines et respecter l’ordre existant de l’Asie-Pacifique. Si Trump revient sur la politique d’une seule Chine après sa prise de fonction, le peuple chinois demandera au gouvernement de se venger. Il n’y a pas de place pour la négociation » dit l’article.

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 10, 2017 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :