RSS

Poutine: Les vieux conflits mondiaux ne sont toujours pas résolus

27 Déc
 peut-être y a-t-il dans ce constat, dont le pessimisme correspond à celui dont je faisais preuve dans un récent article de ce blog, une espérance puisque comme je le signalais dans cet article, au titre des vieux conflits non résolus il y a le conflit israélo-palestinien.  S’il y a tout à craindre d’une fuite en avant du gouvernement israélien, plus ou moins lâché par Obama, mais flanqué d’un extrémiste comme Trump qui risque fort de l’étreindre mortellement, . les vieux conflits dit Poutine se sont ossifiés sans s’être résolus et ils portent une charge explosive  Tous les fascismes et racismes potentiels se polarisent autour de ces antagonismes jadis marqués par l’anti-impérialisme et autour desquels on voit se développer des fachismes à la Daech qui non content de créer des guerres civiles tendent à les étendre dans une zone aussi vaste que le Caucase et l’Asie centrale. Si donc chacun des anciens conflits menace de déclencher une crise majeure, l’espérance de nouvelles conditions de négociations parait une des pistes possibles, d’où la nécessité de construire de nouvelles organisations qui se construisent y compris hors des Etats-Unis et même de l’oNU. (note et traduction de danielle Bleitrach)

Poutine a exprimé sa préoccupation que les conflits tels que le Moyen-Orient continuent.

Poutine a exprimé sa préoccupation sur la perpétuation des conflits comme ceux du Moyen-Orient  | Photo: Reuters

Publication 26 Décembre 2016 (il y a 12 heures 40 minutes)
Le président russe a discuté de la persistance des conflits mondiaux au cours d’une réunion du Conseil de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC).

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi que les vieux connflictos dans le monde ne sont pas résolus, en  se référant à l’Afghanistan, à la Syrie et au Moyen-Orient.

« Nous savons combien il est difficile étant  donné le développement des relations dans de nombreuses régions du monde, que  le nombre de points chauds problématiques  diminue , alors que les anciens conflits ne sont pas dépassés du moins en  quantité souhaitée, » a déclaré M. Poutine lors d’une réunion du Conseil de organisation du traité de sécurité collective (OTSC).

Le président russe a déclaré que la persistance des conflits dans diverses régions du monde inquiète la réunion informelle de l’OTSC qui a discuté de la situation de la sécurité de ses pays membres et a abordé les réalités actuelles du monde.

L’OTSC se compose de l’Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie et le Tadjikistan.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 27, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :