RSS

En provenance d’Allemagne et de Haïti : le jeune Karl Marx… bientôt?

26 Déc

Le jeune Karl Marx (sortie en janvier 2017? )

Le Jeune Karl Marx

Raoul Peck a filmé la vie du jeune Karl Marx avec Août Diehl

Paris 1844: En Allemagne, les voix de l’opposition intellectuelle massivement opprimée par toutes les censures sont de plus en plus fortes. En France, les ouvriers du faubourg Saint-Antoine se sont une fois de plus mis en mouvement, ils sont au cœur de toutes les révolutions. Le jeune Karl Marx, on le voit dans la première image alors qu’il était rédacteur à Francfort s’était déjà intéressé au « vol des bois » comme prélude à la Révolution. Même en Angleterre cela remue, mais il ne s’agit plus seulement de renverser le roi. A Manchester, la révolution industrielle commence et Engels en est témoin, il écrit sur la situation de la classe laborieuse. A 26 ans, Karl Marx est sa femme Jenny sont déjà en exil à Paris. Là, il rencontre en 1844 le jeune Friedrich Engels, le fils d’un propriétaire d’usine qui est passionné par le phénomène de paupérisation du  prolétariat anglais. Le Dandy Engels représente la dernière pièce du puzzle, dont a besoin Karl Marx pour développer sa nouvelle vision du monde. Malgré la censure et de la police, les émeutes et les fuites, ils mettent au point leur vision qui va se traduire par le Manifeste du parti communiste. Sans exagération, le changement théorique et politique le plus complexe de l’histoire depuis la Renaissance. Pensé de façon inattendue par deux fils de familles aisés, brillants, arrogants et drôles.souterrainmauvaismédiocrebonclasse mondiale

L’auteur Raoul Peck est haïtien et son histoire comme l’originalité de ses films (Lumumba) même documentaire et film…

lire sur Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Raoul_Peck

Advertisements
 
2 Commentaires

Publié par le décembre 26, 2016 dans Uncategorized

 

2 réponses à “En provenance d’Allemagne et de Haïti : le jeune Karl Marx… bientôt?

  1. Frank

    décembre 26, 2016 at 5:36

    Bien à toi,chère Danielle et pour aborder le nouvel an,Voici une vingtaine de citations sympas:

    « L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes. […] Ne soyez jamais absolument certains de quoi que soit. » [Bertrand Russell.]

    « Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou. » [Friedrich Nietzsche.]

    « Le danger, ce n’est pas ce qu’on ignore, c’est ce que l’on tient pour certain et qui ne l’est pas. » [Mark Twain.]

    « La philosophie nous enseigne à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter. » [Aldous Huxley.]

    « Ose savoir. » [Emmanuel Kant.]

    « Je suis citoyen des États-Unis et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. J’aimerais le voir agir selon des critères moraux respectables. Cela n’a pas grande valeur morale de critiquer les crimes de quelqu’un d’autre – même s’il est nécessaire de le faire, et de dire la vérité. Je n’ai aucune influence sur la politique du Soudan, mais j’en ai, jusqu’à un certain point, sur la politique des États-Unis. » [Noam Chomsky, The Guardian, 20 janvier 2001.]

    « Méfiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins. » [Jean-Jacques Rousseau.]

    « Comment se fait-il que nous ayons tant d’informations et que nous sachions si peu de choses ? » [Noam Chomsky.]

    « Réfléchir c’est difficile, c’est pourquoi la plupart des gens jugent. » [Carl Gustav Jung.]

    « Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre. […] Même sous la Constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave. » [Condorcet.]

    « On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu’il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu’on est en train de faire en son nom, il est probable qu’elle ne le permettra pas. » [Noam Chomsky.]

    « La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat.» [Hannah Arendt.]

    « Si vous ne lisez pas le journal, vous êtes mal informés. Si vous lisez le journal, vous êtes mal informé. » [Mark Twain.]

    « Les hommes naissent ignorants mais pas stupides. C’est l’éducation qui les rend stupides. » [Bertrand Russell.]

    « En ces temps d’imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » [George Orwell.]

    « Dans une société bien huilée, on ne dit pas ce que l’on sait, on dit ce qui est utile au pouvoir. » [Noam Chomsky.]

    « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » [Albert Einstein.]

    « Le secret du bonheur c’est la liberté, et le secret de la liberté c’est le courage. » [Thucydide.]

    « Tout chef sera un détestable tyran si on le laisse faire. » [Alain.]

    « Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. » [Agatha Christie.]

    « Le fascisme n’est pas le contraire de la démocratie mais son évolution par temps de crise. » [Bertolt Brecht.]

    « Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent. » [George Orwell.]

    « Je vous souhaite à tous d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne, comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de l’Histoire et le grand courant de l’Histoire doit se poursuivre grâce à chacun. Si, aujourd’hui comme alors, une minorité active se dresse, cela suffira, nous aurons le levain pour que la pâte lève. » [Stéphane Hessel.]

    « La réponse aux fausses informations, ce n’est pas la censure, c’est plus d’informations, discutées en commun. Trop de gens dépendent d’une seule source, comme Facebook, pour s’informer. Lorsque vous allez sur votre page Facebook, c’est Facebook qui décide quelles nouvelles vous voyez sur votre page. Ils créent plus de silence qu’ils ne créent d’informations. Vous comprenez à quel point il est dangereux qu’une entreprise puisse avoir assez de pouvoir pour remodeler notre façon de penser. Nous devons utiliser et répandre l’idée que la pensée critique importe maintenant plus que jamais, étant donné que les mensonges semblent devenir très populaires. Si les gens utilisaient plus de sources pour s’informer, la vérité l’emporterait. » [Edward Snowden.]

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :