RSS

« La Russie n’a pas laissé les terroristes prendre  Damas »- selon le représentant russe à l’ONU

17 Déc

Voici vu de la Russie, de la réunion du Conseil de sécurité, leurs propositions et leur analyse de la situation. Il s’agit bien sûr de l’analyse russe mais comme celle-ci est systématiquement occultée par nos médias, il est utile d’en prendre connaissance (note et traduction de Danielle Bleitrach pour histoire et societe)

Vitaly Churkin © Mike Segar
L’engagement de la Russie dans la crise syrienne a empêché les terroristes de prendre le contrôle de Damas, il les a coupé de leur base militaire et économique et a aidé à regagner des territoires syriens occupés, selon ce qu’a déclaré l’émissaire de la Russie à l’ONU  Vitaly Churkin au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les « [Forces aériennes] de la Russie ont réussi à empêcher les terroristes de prendre le contrôle de Damas, nous avons sensiblement réduit les capacités économiques des groupes terroristes militaires et aidé à regagner de vastes territoires, » a déclaré Churkin lors d’une réunion du Conseil de sécurité à New York ce vendredi.

La Russie continue à essayer de servir de médiateur dans le  dialogue entre les forces gouvernementales et l’opposition syrienne et à « parvenir à un consensus pour régler  diplomatiquement la crise, » a ajouté M. Tchourkine.

« Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas d’ alternative à la résolution politique sur la base du dialogue inter-syrien parallèlement à la disposition  du cessez-le-feu , de l’accès à l’ aide humanitaire et la poursuite de la lutte contre le terrorisme » ,a déclaré l’émissaire russe, soulignant que Moscou a préconisé un règlement pacifique, tout en respectant la souveraineté de la Syrie et de l’intégrité territoriale.

Parlant de l’aide humanitaire de la Russie, Churkin a déclaré que  » l’ aide humanitaire et médicale massive est fournie à la population syrienne touchée par le conflit. Au cours des derniers jours, la vague principale de l’aide humanitaire a été apportée à Alep. « 

Comme lopération militaire dans l’est d’Alep est parvenue à sa fin , « le cessez-le-feu global et la reprise des pourparlers de paix «  devient un objectif ultime en Syrie, a noté Churkin, en ajoutant que Damas a plus d’une fois annoncé qu’il est ouvert au dialogue.

Churkin estime que le moment actuel doit être favorable pour commencer des pourparlers de paix – une idée qui fait écho à ce que l’envoyé spécial en Syrie à l’ONU  Staffan de Mistura a récemment déclaré, a souligné Churkin aux journalistes après la réunion du Conseil de sécurité.

L’émissaire russe a également discuté de la résolution française sur Alep, qui devrait veiller à ce que des observateurs internationaux soient déployés en Syrie.

«J’ai écouté ce que mon collègue français avait à dire et il y avait quelques éléments qui me semblaient douteux, mais nous avons besoin d’avoir un regard sur le texte, » a déclaré Tchourkine.

« Il faut des semaines pour déployer des observateurs. J’exprime le regret une fois de plus… que les Etats-Unis ait insisté pour avoir des observateurs sur la Syrie. Nous avons 300 observateurs de l’ONU, il a fallu plusieurs semaines pour déployer ces gens. Imaginer que vous pouvez le faire dans les deux ou trois jours est vraiment irréaliste « , a-t-il dit.

La réunion de vendredi a été initié à la demande de la France et était censée informer le Conseil de sécurité sur le processus d’évacuation qui implique des milliers de civils et de combattants qui quittent l’est d’ Alep.

L’évacuation a été suspendue vendredi après que les terroristes aient refusé de remettre les prisonniers de guerre pro-gouvernementaux en liberté comme cela avait été convenu, et ils ont tenté de faire sortir les armes lourdes, selon Lizzie Phelan de RT, citant un général gradé de l’ armée syrienne. Les forces gouvernementales ont également appelé à évacuer des blessés de deux villages chiites contrôlés par les militants. Phelan a rapporté que certains affrontements ont eu lieu pendant la journée.

Advertisements
 
1 commentaire

Publié par le décembre 17, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “« La Russie n’a pas laissé les terroristes prendre  Damas »- selon le représentant russe à l’ONU

  1. josephhokayem

    décembre 17, 2016 at 5:07

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :