RSS

La Cour des comptes européenne reconnait l’échec de la politique européenne en Ukraine, par Karine Bechet-Golovko

08 Déc

La Cour des comptes européenne vient de rendre un rapport spécial sur l’aide de l’UE en faveur de l’Ukraine. Et le constat est sec et sans appel: c’est un échec total, tant sur la manière dont l’aide a été apportée, que sur les effets produits puisque la conclusion est : « malgré le nouvel élan donné aux réformes depuis 2014, les résultats obtenus à ce jour restent fragiles. Les résultats des mesures de lutte contre la corruption ne sont pas encore visibles.« . L’Ukraine est un trou sans fond géré par des clans oligarchiques maniant la corruption en guise de politique d’Etat.

Le 7 décembre 2016, la Cour des comptes européennes a publiés un rapport spécial sur l’Ukraine, concernant la période 2007-2015. Les auditeurs ont fait beaucoup d’efforts pour ne pas trop porter d’attention au coup d’Etat du Maïdan et pour le considérer comme un des moments de la construction de la démocratie européenne ukrainienne. Mais finalement cela ne change pas grand chose à la conclusion: la politique de l’UE en Ukraine est un échec, car elle a été adoptée dans l’urgence, sans réflexion approfondie:

L’Union a réagi promptement à la crise de 2014 en mobilisant une enveloppe de 11,2 milliards d’euros sur sept ans, mais cette solution a été décidée dans l’urgence. L’UE a octroyé et versé rapidement des sommes considérables, sans avoir établi de stratégie au préalable.

La décision était politique: il fallait payer la révolution, pour que ceux qui prenaient le pouvoir aient le temps de s’installer au pouvoir. Donc, forcément, il n’y a pas eu de critères particuliers dans l’octroie de l’aide, ni de suivi sérieux dans l’utilisation qui en a été faite:

Des insuffisances dans la fixation des conditions de l’aide ou dans l’évaluation de leur réalisation ont affecté la conception de l’appui budgétaire et de l’aide financière. 

Les auditeurs se rassurent en soulignant que des cadres législatifs furent adoptés en ce qui concerne la lutte contre la corruption ou la réforme des finances publiques. Ces remarques sur le travail législatif ukrainien tombent juste après que le député ukrainien Alexandre Onichenko ne soit allé aux Etats Unis remettre au ministère de la Justice des documents compromettant Poroshenko, réception des documents confirmée par le FBI. Par des enregistrements audios, il met en lumière comment Poroshenko achetait les voix des députés pour faire voter certains textes, de 20 000 à 100 000$ la voix selon le « cours » du député en question et l’importance du vote. Il met également en évidence comment une partie des fonds versé par le FMI est utilisée pour la guerre dans le Donbass, dans laquelle Poroshenko est personnellement intéressé. Sans oublier qu’il a pris le contrôle, par l’intermédiaire de la nomination de proches, des grosses entreprises publiques: ils concluent des contrats avec des entreprises privées, qui elles servent à blanchir l’argent et à le reverser.
Le vent tourne, le FBI est intéressé par les documents présentés, l’UE par l’intermédiaire de la Cour européenne des comptes remet en cause sa politique de soutien aveugle et propose un certain mouvement de recul – en langage diplomatique:

Les auditeurs formulent plusieurs recommandations visant à améliorer l’efficacité de l’aide de l’UE en faveur de l’Ukraine. La Commission et le Service européen pour l’action extérieure devraient: • accorder une plus grande importance à la gestion des finances publiques dans le processus de dialogue avec l’Ukraine; • améliorer la formulation des conditions de l’aide financière et les versements de cette dernière; • renforcer le suivi de la mise en œuvre de l’aide de l’UE; • accorder une plus grande importance à la mise en œuvre effective des réformes et à leur pérennité; • prendre des mesures pour rendre plus efficace l’aide de l’UE octroyée à l’Ukraine dans le domaine du gaz.

La période de l’aveuglement prend fin, les temps changent et le projet Ukraine ne semble plus aussi rentable politiquement au regard de l’évolution de la situation internationale.

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 8, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :