RSS

Pourquoi s’en faire pour des imbéciles ?

28 Nov

Ce matin j’ai « pété les plombs », mais comme l’a dit Philippe ce n’est pas grave et puis en rentrant après m’être consolée avec 6 huîtres, 6 oursins et un ballon de vin blanc, j’ai trouvé la description du combat de mes amis odessites et je l’ai déposé sur le blog. On peut pas leur faire faux bond…

Oui mais d’un autre côté ça ne s’est pas amélioré : l’animateur de réveil communiste a publié mon texte de hier auquel il n’a visiblement rien compris avec le commentaire suivant: « une réaction de bon sens d’un membre du clan minoritaire ».

Comme Gilles Questiaux que par ailleurs j’aime bien, appartient à la section du 20 e arrondissement c’est lui qui est minoritaire aux côtés de son nouveau chef de « clan » Pierre Laurent dans leur section… Que voulez-vous je connaissais un temps où il n’y avait que des communistes et il ne sert à rien de le déplorer même si on se dit qu’il est dur de voir mourir Fidel et rester tant de surprenants individus. Remarquez ce ton assez étonnant adopté par Gilles Questiaux me concernant « un  membre du clan minoritaire » semble le fruit d’une contemination de ses amis du Parti de gauche qui ont décidé selon ce tract de nous attacher au char triomphal de mélenchon tel les esclaves ramenés par le général défilant avec ses trophées à Rome… de la campagne autonome promise par l’option 1 selon ce tract il ne reste plus grand chose.

On notera que ce tract que par politesse je ne qualifierai pas nous met sur le même plan qu’Ensemble de Clémentine Autain dont les membres peuvent se réunir dans une cabine téléphonique et qui se caractèrise par les étonnantes prises de position de son leader Clémentine qui non seulement a dénoncé les viols des allemandes par l’armée rouge pour relativiser le rôle de certains délinquants à Cologne; Et qui aujourd’hui constate pour saluer la mort de Fidel que « la légitimité du castrisme » s’effrite à Cuba. Quand je pense que les groyupuscules se sont engouffrés dans cette alliance mélenchonesque parce qu’ils en avaient après Pierre laurent qui a salué froidement la mort de Fiderl, mais sans les excès propre à la dite clémentine et à son mouvement Ensemble sur lequel il nous est proposé de nous homogénéiser.

Le Parti de Gauche salue notre ralliement à Mélenchon, mais ...

Mes camarades passent d’une position à l’autre, maintenant certains se disent prêts à faire campagne pour Mélenchon, je leur conseille de ne pas obéir au PG, mais bien à ce qui a été voté à savoir notre droit à une campagne autonome. . D’ailleurs, il semble que mélenchon qui est un peu moins bête que les leaders de son minuscule parti aient reconnu lui aussi la nécessité de l’autonomie de notre campagne. L’union est un combat, avec les camarades du PG cette affirmation est plus que jamais d’actualité… mais je n’imaginais pas que quelques camarades contaminés en seraient réduits à transformer le parti en « clans » …

Moi ma position est la suivante: je fais campagne pour mes idées de communiste et je dis « le PCF a choisi de soutenir Mélenchon, le PCF le soutient sur nos bases de communistes et là je développe les bases du PCF pas celles de Mélenchon. Je leur dis vous savez que quand il y a eu des communistes vous avez eu des acquis sociaux que l’on veut vous enlever aujourd’hui comme la sécurité sociale. Alors la seule solution c’est qu’il y ait un maximum d’élus communistes dans le cadre de cette campagne présidentielle et il y a aussi les législatives. Votez communiste.

Danielle

 
6 Commentaires

Publié par le novembre 28, 2016 dans Uncategorized

 

6 réponses à “Pourquoi s’en faire pour des imbéciles ?

  1. Thoraise

    novembre 28, 2016 at 2:44

    Questiaux a pété les plombs!
    Il a cosigné un appel de soutien critique à JLM: « RCC, PRCF, Réveil Communiste ».
    Ce n’est plus seulement « chacun sa ligne,chacun son blog », c’est désormais chaque blog est une organisation autonome! L’émiettement +++!

     
  2. histoireetsociete

    novembre 28, 2016 at 4:52

    je signale que je suis exactement sur les positions du PCF. Les communistes ont voté. Même si j’ai quelques doutes sur la manière dont dans certains coins on a fait voter les morts et mis à jour des cotisations dans le cadre des mairies, je ne cherche pas la petite bête. On me dit que la majorité (jamais de toute l’histoire du PCF on vit si courte majorité sur des questions aussi tordues) donc j’accepte notre loi commune à savoir que nous soutenons la candidature de mélenchon mais nous faisons une campagne communiste autonome. Donc comme toujours je suis disciplinée par respect de mes camarades. Et même si je pense qu’il faut virer Pierre laurent et pas mal d’autres, tant que ce ne sera pas le choix majoritaire de mes camarades je respecterai leur choix. Parce que le fond est que j’ai toujours considéré que les communistes méritaient le respect. collectif et individuel. Je ne serais pas rentré au parti sur d’autres bases.

    PS. A ma connaissance Gilles Questiaux n’est pas au PRCF mais à l’ANC de Charles horeau et c’est ce groupe là qui a incité au vote melenchon.Il est vrai qu’il y a eu une ruée groupusculaire vers melenchon… Pauvre parti… Le lion devenu vieux… les coups de pieds des ânes…

     
  3. leca

    novembre 29, 2016 at 3:29

    C’était beau de voir le secrétaire du parti Pont Alexandre 3 rendre hommage à Fidel avec un portrait de lui à ses cotés. Comment ? Ce n’était pas lui ? Ah bon. En même temps Mélenchon tout comme Ségolène Royale en 2007 (elle aussi à l’époque une favorite des sondages) a décidé de ne plus faire chanter l’Internationale à la fin de ses meetings. Posture d’un coté , réalisme electoral de l’autre.
    Laurent c’est Tsipras, Mélenchon c’est Varoufakis. Il n’y a qu’une feuille de vigne (farcie) de différence entre eux. Tous les deux au sein du PGE (si si ! on l’oublie un peu en ce moment mais ils y sont tous les deux ) outre les deux grecs nous parlent aussi de Corbyn, Podemos, Sanders.; des leurres qui ne feront rien on le sait.
    Alors ? j’hésite entre l’abstention dès le premier tour et le vote pour nos ennemis trotskystes. Il parait que lutte ouvrière n’a pas encore renoncé à le dictature du prolétariat. Ce sont bien les seuls.

     
  4. GQ

    novembre 29, 2016 at 6:56

    Bonjour Danielle, deux remarques je n’ai pas utilisé le mot « clan » mais le mot « camp », « clan minoritaire  » et « camp minoritaire » ce n’est pas la même chose. Ayant été minoritaire pratiquement tout le temps pendant mon existence, je ne considère pas cette épithète comme infamante. J’ai parfaitement compris le sens général de ton texte, qui en appelle au ralliement à la majorité au nom de l’unité du parti, contrairement à Chassaigne qui tombe le masque. On voit que pour lui en tout cas le non à Mélenchon était un oui au PS, à partir du moment où ce n’était pas à lui-même.

    Par ailleurs les gens du PG ne sont pas mes amis, je n’en connais aucun.

    fraternellement.

     
    • histoireetsociete

      novembre 29, 2016 at 7:10

      Cher Gilles, je maintiens que tu avais écrit « clan » et que tu l’as corrigé et je suis ravie de t’avoir aidé à prendre conscience de cet aspect ridicule parce que dans cette affaire notre appartenance à un camp majoritaire ou minoritaire n’a aucune importance. Ce que dit mon texte c’est que nous nous sommes rangés dans « un camp » ou un autre souvent avec la même préoccupation. Toi tu me reparles de Chassaigne, moi je crois qu’il ne faut pas faire attention seulement à ce que choisissent les directions mais bien à une dynamique, celle du texte en faveur du candidat communiste était celle qui indiquait le plus clairement la volonté de conserver un parti communiste au delà des manoeuvres des uns et des autres. Et crois moi celles de la seine saint denis par exemple ne le cèdent en rien à celles de Cghassaigne… Il faut dépasser cela et c’est pour cela que j’en appelle à l’unité du parti et pour cela respecter la décision majoritaire. Ca tu l’as compris mais tu n’as pas vu la suite, celle de la campagne autonome du parti, celle donc des contenus de cette campagne, de ses buts. Mais sache mon cher Gilles que quel que soit ce que je vous reproche politiquement à vous qui vous êtes lancés dans une opération à mes yeux destructrice du parti, je conserve une opinion sur chacun d’entre vous, il y en a certains dont tu fais partie que j’estime et d’autres que je méprise et cela ne date pas de cette expérience… Je n’ai plus confiance en eux depuis longtemps, pas plus que je n’ai confiance dans cette direction, mais l’important n’est pas là, d’abord je peux me tromper et ensuite l’essentiel est ce que nous devrons accomplir ensemble. Avec toute mon amitié.
      Danielle Bleitrach

       
  5. GQ

    novembre 29, 2016 at 7:42

    Tu es dans l’erreur, je n’ai pas corrigé le texte.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :