RSS

En Moldavie, le candidat prorusse frôle une victoire au premier tour de la présidentielle

31 Oct

je conseille de relire le chapitre que Marianne et moi avons consacré à cette petite république dans notre livre URSS, vingt ans après, retour de l’Ukraine en guerre (delga), cela éclairera sans doute ce résultat d’élections Le candidat est outre pro-russe mais pro-soviétique, la grande nostalgie moldave. La déception de ce que représente l’Europe et la corruption des gens au pouvoir fait le reste. (note de danielle Bleitrach)

LE MONDE | 31.10.2016 à 03h04 • Mis à jour le 31.10.2016 à 10h01

Par Benoît Vitkine (Chisinau, envoyé spécial)

aA Google + Linkedin PinterestAbonnez-vous au
Monde.fr dès 1 €

Le candidat à l’élection présidentielle moldave Igor Dodon, le 30 octobre. | DANIEL MIHAILESCU / AFP

Igor Dodon a échoué d’un fil, mais peut d’ores et déjà se prévaloir d’un succès qui sonne comme un coup de tonnerre dans le ciel européen. Le candidat du Parti des socialistes moldaves, résolument prorusse, a été tout près de remporter, dès le premier tour, l’élection présidentielle organisée dimanche 30 octobre dans cette République de 3,5 millions d’habitants. Avec 48,7 % des voix et la quasi-assurance de rallier les 6 % d’électeurs d’une autre formation prorusse, « la victoire est inévitable », a-t-il clamé dimanche soir. Le second tour aura lieu le 13 novembre et dépendra largement de la participation, faible ce dimanche (49 %).

Ancien ministre de l’économie et du commerce qui a commencé sa carrière en soutenant le rapprochement de la Moldavie avec l’Union européenne, M. Dodon voit désormais en Vladimir Poutine un modèle, veut « ramener l’ordre » dans son pays et y défendre les « valeurs traditionnelles », expliquait-il au Monde peu avant la fermeture des bureaux de vote, depuis son quartier général de campagne tapissé de clichés le montrant en compagnie du président russe ou du patriarche orthodoxe de Moscou. Surtout, le candidat Dodon entend convoquer, s’il est élu, un référendum consultatif sur « l’orientation géopolitique » de la Moldavie, qui pourrait menacer l’accord d’association signé entre Bruxelles et Chisinau à la fin de 2013.

« C’est dans l’intérêt de la Moldavie d’avoir des relations proches avec la Russie, mais surtout avec son marché », explique-t-il, alors que le Kremlin a largement fermé la porte aux importations moldaves depuis la signature de l’accord. Moscou est aussi le principal soutien de la République de Transnistrie, amputée au territoire moldave depuis 1991.

 
1 commentaire

Publié par le octobre 31, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “En Moldavie, le candidat prorusse frôle une victoire au premier tour de la présidentielle

  1. josephhokayem

    novembre 1, 2016 at 1:02

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :