RSS

Thomas Bernhard: Heidegger une vache philosophique lâchant ses bouses coquettes dans la Forêt-Noire…

16 Oct

Prenez le temps d’écouter ce texte de Thomas Bernard, non seulement comme le dit Bourdieu après la lecture du texte: Heidegger a été un homme trop pris au sérieux, mais la force du style de Thomas Bernhard c’est le répétition qui creuse le trou dans lequel peut être enfouie la vache métaphysique… C’est l’art de coller au grotesque du personnage pour nous faire mieux sentir la profondeur abominable de ses engagements nazis et le caractère stupide de ceux qui nous ont vendu sa philosophie.

« Heidegger était un homme tout à fait dépourvu d’esprit, dénué de toute imagination, dénué de toute sensibilité, un ruminant philosophique foncièrement allemand, une vache philosophique continuellement pleine […] qui paissait sur la philosophie allemande et qui, pendant des décennies, a lâché sur elle ses bouses coquettes dans la Forêt-Noire. »
Thomas Bernhard, ‘Maîtres anciens’, trad. Gilberte Lambrichs, p.73, Folio

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 16, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :