RSS

Trump a gagné le débat mais quoiqu’il advienne ce ne peut être qu’ une catastrophe.

10 Oct

Afficher l'image d'origine

Je viens d’écouter sur BMTV; le débat Clinton- Trump, les premiers commentaires embarrassés tentent de minimiser la réalité: la défaite franche et massive d’Hillary Clinton. C’est même caricatural et indécent pour qui a écouté le débat d’entendre immédiatement les journalistes mal à l’aise tenter de renverser l’impression ressentie par le téléspectateur en continuant la caricature. je me demande si cela marche, les commentateurs au fil des heures évoluent et ajustent leurs attaques contre Trump. Fascinant.

Donald Trump, qui demeure la meilleure et la seule chance pour que la candidate démocrate soit élue, a incontestablement marqué des points non pas en défendant son programme mais en démontant l’hypocrisie et la vanité des propos et du bilan de son adversaire.

Dès le départ il fait voler en éclat ce dont on nous a rebattu les oreilles, à savoir l’enregistrement sur ces exploits sexuels et en mettant en avant ce que madame Clinton a toléré de son époux.Il a souligné que lui c’était des mots et Clinton des faits.ce qui n’est pas contestable, il avait d’ailleurs invité quatre victimes de viol supposé dont une à douze ans par Bill Clinton et l’une d’elle dénonçait la complicité d’Hillary, celle ci a dû botter en touche en disant que sa copine Michelle Obama lui avait conseillé de ne pas se commettre. Etonnant après le déchaînement sur le sujet auquel on vient d’assister, l’intervention hystérique d’un Robert de Niro. . Sur les courriels, il a cogné , une férocité jusqu’ici inusitée mais qui en dit long sur qui est candidat.« Si je gagne, je vais donner l’ordre à mon ministre de la justice de nommer un procureur spécial pour faire la lumière sur votre situation, parce qu’il n’y a jamais eu autant de mensonges, autant de choses cachées », a lancé Donald Trump a l’égard de sa rivale démocrate. Si j’étais président, « vous seriez en prison ! », luia-til- même lancé. Un violeur pédophile et une délinquante, on voit qui peut-être président , la democrate au tapis sans que pour autant le Républicain contesté en soit rehaussé. 

Tous des porcs passons à autre chose! . Même système de défense sur la manière dont il a échappé à l’impôt fédéral , certes j’ai profité des lois que madame Clinton a cautionnées et dont ses plus importants donateurs comme Soros bénéficient également et ce n’est pas un hasard s’ils la soutiennent. Après les révélations de wikileaks et les phrases d’Hillary sur la double morale privée et publique qu’elle tente maladroitement d’attribuer à Lincoln, Trump qui tourne comme un ours en cage, tandis que son adversaire reste droite face aux cameras respectant les conseils de ses conseillers en communication, parait une bombe face au « système » représenté par Clinton. Ce qu’il a à proposer n’a rien de convaincant mais ce qui l’est incontestablement est la mise à mort de la double face de la démocrate.

Pour les Américains, important également la question de l’élection des juges à la Cour suprême. Trois juges démocrates qui ont largement atteint la limite d’âge s’accrochent en attendant l’élection d’un président démocrate. Si Trump est élu il changera tout ça ce qui est un clin d’oeil aux autres candidats républicains, dont on pu voir dans les primaires à quel point ils étaient proches des évangélistes, des anti-avortements, alors concéder à ce monde ultra-conservateur la clé du système judiciaire n’était pas sans pertinence. mais là encore tout est à craindre. Même affirmation anti-musulmane et anti-immigration, mais le bilan d’Obama dans le domaine du soutien aux minorités hispaniques ou afro-américaines est on le voit dans la multiplication des bavures policières proche de zéro. la défense paraît purement verbale et le discours de trump en crédibilisé.

Qu’il s’agisse de la protection sociale ou surtout de la politique étrangère, il n’a rien à proposer mais il peut sans se tromper décrire la catastrophe des solutions choisies par Obama.En particulier il dénonce la manière dont sur cette question de politique étrangère l’Amérique dirigée par le duo Clinton-Obama a prétendu avoir un double adversaire l’Etat islamique et Assad, ils ont soutenu les rebelles alors qu’ils ignorent qui ils sont et ils attaquent la Russie au lieu de combattre ensemble. Ils laissent la Russie se développer, en particulier d’un point de vue nucléaire, alors même que l’armée américaine s’épuise dans des combats incessants qui comme l’intervention auprès de Kaddhafi ne font qu’accroître le chaos.

Trump a choisi de négliger les républicains modérés et de mépriser l’établissement, il n’a plus revendiqué la position au centre de présidentiable mais celle qui lui avait réussi jusqu’ici, mettre les pieds dans le plat et témoigner de ce qui l’unit sur le fond à la dite Hillary, leur appartenance à un même milieu, leurs vices communs.

Si j’étais un électeur américain, je serais bien embarrassée, aussi embarrassé sans doute que l’électeur français l’est devant le pannel qui lui est proposé avec cet étalage d’egos narcissiques – à ce propos je n’ai pas pu écouter l’émission de karine le Marchand, cinq minutes avec Nicolas Sarkozy sur le tutoiement avec bernadette m’ont suffi et je me suis endormie devant les exploits de l’inspecteur Murdoch sur la 3, ce qui m’a permis de me réveiller à trois heures pour écouter le débat aux etats-Unis.

le problème est que si nous sommes comptables nous Français de la catastrophe électorale annoncée pour nos présidentielles; nous allons comme le reste de l’humanité subir un des deux abominables candidats propulsés sur le devant de la scène par la sélection américaine et ça c’est terrible. Parce que nous Français, nous devenons de plus en plus semblables aux citoyens des Etats-Unis, le nuage toxique qui se répand depuis la presse capitaliste américaine, le système de propagande qui peut imposer de tels individus à des gens excédés est en train de détruire notre capacité politique et critique, la seule différence est que l’aire d’action de nos présidents est moins étendu que celui des Etats-Unis, simplement désormais ils chassent en meute.

Voilà le résultat le plus clair de la conjugaison d’un système quasi monarchique complètement verrouillé par l’argent et d’une absence d’alternative réelle avec l’effacement des communistes, c’est à dire une base de classe et un projet de civilisation. Il n’y a plus que des jeux politiciens; la transcendance du politique par une référence à la justice, l’égalité et la paix pour l’humanité a perdu toute réalité, elle n’est plus que jeux de ring et coups bas. Quand il n’y a aucune possibilité de mettre en cause la domination de classe, il ne reste plus qu’à tourner autour de la transgression  sexuelle, les tabous à lever sont de l’ordre du physique, c’est la pulsion, le refus de la plus élémentaire frustration donc la fin du contrat social  et c’est qui est apparu dans ce débat, il n’y a plus la moindre bienséance, la bourgeoisie prétendant édifier l’ordre républicain, celle des Révolutions française et américaine, les fondateurs républicains submergés par l’avidité et baissant le caleçon, c’est le bordel, un grand malaise dans la civilisation.

danielle Bleitrach

PS. Marianne me signale que ce qui fait le buzz chez les Russes est la mouche qui s’obstine à venir sur le visage d’hillary Clinton, avec sur le fond l’idée qu’une mouche ne se trompe jamais…

 
1 commentaire

Publié par le octobre 10, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Trump a gagné le débat mais quoiqu’il advienne ce ne peut être qu’ une catastrophe.

  1. etoile rouge

    octobre 10, 2016 at 5:31

    Pas d’affolement, les classes sociales existent les communistes aussi. Ce qui est nécessaire est bien un retour sur l’expérience socialiste soviétique , évidemment positive lorsque l’on voit de tels cons et assassins envahir nos écrans. Ce qui rend la République sensible à la barbarie américaine capitaliste est l’abscence , le refus des classes intellectuelles et capitalistes de l’indépendance nécessaire de notre pays, peuple, Nation. Le Pen et le FN n’apporteront que des trahisons de ce point de vue. Il faut reprendre en mains l’outil communiste et chasser les pleutres, ceux qui ont aidé à la chute du communisme , aidé nos ennemis et sont responsables aussi de ces clowns dangereux aujourd’hui . Il faut libérer le PCF du clown LAURENT et de sa clique pro UE donc pro capitaliste

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :