RSS

Choses dites et médites entre deux marchands de saucisses serial killers…

10 Oct

.Afficher l'image d'origine

Heiner Müller citant Horace : mortel à l’homme est le méconnaissable

Après avoir écouté le débat Clinton-Trump, je repense, cela m’arrive souvent, au grand dramaturge allemand, Heiner Muller. Lui qui avait été dissident en RDA, il affirmait : « me dire que la RDA n’a pas existé c’est comme tenter de convaincre Proust que l’homosexualité n’existe pas. » Donc ce contestataire héritier de Brecht et d’Ernst Bloch, a passé la fin de sa vie a sauver la mémoire culturelle de la RDA. Pourquoi? Certainement pas par amour des bureaucrates censeurs auxquels ils s’était opposé la majeure partie de ladite vie, mais à cause de la nécessité d’avoir avec une réalisation communiste si imparfaite soit-elle, une alternative crédible pour les citoyens. Il expliquait: « avec la fin de la RDA, nous allons assister au débat entre deux marchands de saucisses: l’un dira « je mets plus de ketchup », l’autre « je mets plus de moutarde », mais ce sera toujours la même saucisse ». Inspiré sans doute par Ernst Bloch qui ayant fui la RDA expliquait sans le moindre humour en RFA que le pire des régimes communistes valait mieux que le meilleur des régimes capitalistes, parce qu’il conservait le principe espérance ».

Cette manière cynique de poursuivre l’engagement fait partie d’une construction-déconstruction qu’il applique à son théâtre, déconstruction critique, négation de la négation, ou la production d’une autre vision du monde qui consiste à montrer le déjà-connu sous un jour inattendu , une nouvelle perspective qui incite chacun à inventer au lieu de subir…

Ainsi le débat Clinton Trump est, si on le regarde en tant que communiste, tendance Müller-Bloch, le degré zéro de l’espérance entre deux marchands de la même saucisse, l’impossibilité de parvenir à une quelconque connaissance de l’oppression et l’aliénation, la soumission … Il est si l’on s’en tient à Freud, la fin du « sublime », c’est-à-dire la possibilité de diriger la pulsion sexuelle destructrice vers la création, un idéal plus élevé, la fin de toutes les barrières que la civilisation a pu ériger pour contenir la pulsion. Il n’a plus de tabous pour mieux conserver l’avidité de classe, il est la guerre de tous contre tous, le refus de la moindre frustration, le grand malaise dans la civilisation. Mais il est clair que l’on peut faire passer les Sarkozy, Hollande et les autres par le même prisme et cela ne concerne pas la seule société américaine. Une bande de serial killers de peu d’envergure, capables de faire sauter la planète sans autre ambition que soi-même.  Je ne vois pas d’issue dans l’immédiat mais je ne saurais m’en contenter. Il reste à écrire et quand on vous demande pourquoi, répondre que c’est parce qu’autrement on dort mal.

Que veut Müller et qui l’a poussé jusqu’à l’agonie à sauver les réalisations de la RDA:   Je voulais déterrer des choses qui avaient été ensevelies dans la boue, l’histoire et les mensonges. Déterrer les morts et les montrer au grand jour. La chair est peut-être pourrie, mais les rêves qui habitaient ces corps, les problèmes, les idées n’ont pas subi la même décomposition.

C’est un peu ce qui m’anime.

Danielle Bleitrach

 
3 Commentaires

Publié par le octobre 10, 2016 dans Uncategorized

 

3 réponses à “Choses dites et médites entre deux marchands de saucisses serial killers…

  1. Frank

    octobre 10, 2016 at 7:13

    bonjour chère Danielle,
    J’ai visité la RDA en 1972,1978 et 1984.
    Effectivement,la culture en rda échappait au capitalisme tout en restant ouverte aux influences rock,Jazz,littéraires de l’Ouestla domination de l’argent,en moins,etc…
    Tout y était remarquable comme ce qui s’est passé dans cette partie du globe où plus de la moitié de l’humanité vivait dans une société où le capitalisme était totalement aboli. jusqu’en 1990
    Merci,d’évoquer H.Muller je vais lire Heiner Müller en voix multiples par Bernard Umbrecht,en suivant le lien proposé ci dessus,
    Bien à toi et bonne journée
    frank

     
  2. L'Ornitho

    octobre 10, 2016 at 9:56

    Joli parallèle.

     
  3. etoile rouge

    octobre 10, 2016 at 5:04

    Tout y était remarquable dit FRANK alors pourquoi avoir laissé assassiner la RDA et pourquoi ces critiques contre le socialisme plus mortelle que celle contre le capitalisme? Manipulation , trahison?

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :