RSS

le Bénin a raison : rendons lui ses trésors artistiques

14 Août

Afficher l'image d'origine

A propos du Benin qui réclame qu’on lui restitue ses trésors culturels égarés comme le dieu Vaudou au musée de l’homme, c’est une revendication qui vient de loin et dont on peut se féliciter qu’elle intervienne comme une revendication politique.

Quand j’ai fait un séjour avec un groupe d’étudiantes dans ce pays, nous avions été voir le secteur de la psychiatrie à l’hôpital de Cotonou. En effet nous avions atterri dans un espèce de monastère qui recueillait des jeunes filles des villages environnants. Si les villageois en question, disciples du Vaudou me paraissaient tout à fait raisonnables, il n’en était pas de même du curé chez lequel nous résidions, lui et une dévote normande étaient complètement exaltés et prétendaient lutter contre le démon.J’ai parfois dit à quel point dans le Bénin proliféraient les sectes, soit à partir de cultes autochtones animistes, avec les vodous forces de la nature ou des interprétations syncrétiques d’autres cultes plus liés à l’occident et en général destinés à assurer la prospérité. J’étais fascinée par l’invention formelle tant dans les habitations que dans les statues, les costumes..; une interprétation constante et en perpétuel renouvellement comme cet artiste en train de constituer la marelle de la paix avec des objets de décharge…Je ne sais qu’une chose de lui il s’appelait georges… Un jeune homme qui voulait me fourguer des masques fabriqués en série à Taiwan, tentait de me détourner du spectacle en me disant « georges est fou, cela ne peut pas se vendre… Ca au moins ce sera la preuve que tu es venu ici pour tes amis »… Je n’ai aucune preuve mais je n’oublierai jamais Georges et son dédale réclamant la paix sur le monde… Comme je n’oublirai jamais ce militant communiste dans le nord, nous nou sommes serrés la main en disant l’un et l’autre que Marx avait tout compris et mes étudiantes ont ricané: « elle a trouvé un adepte »…

Afficher l'image d'origine

Mais revenons au monastère où nous étions, le père avait lui aussi la manie de bêtir et il ne cessait de construire des maisons, églises et surtout de gigantesques statues (4 à 5 mètre de haut) représentant la Sainte famille et une étrange « rose de l’Afrique ». Effectivement il y a avait en ce lieu un grand nombre de « possédées », dont l’une arrachée au culte de Mamy Watta dont on prétendait qu’elle était périodiquement téléportée dans un autre lieu à des kilomètres de là parce que l’Eglise catholique l’arrachait à son univers légitime…

Un peu inquiète mais aussi sujuguée,,  je suis allée voir le psychiatre en chef avec les étudiantes , un homme d’une grande beauté et d’une élégance étonnante, disciple de Tony Lainé m’a longuement expliqué ce qu’était l’aire Vaudou, celle ou le sang passe entre les êtres humains. C’était passionnant et au retour j’ai écrit un roman policier qui n’a jamais été publié et qui s’intitulait : « le Vaudou est toujours de bois ».

Le beau  psychiatre m’a fixé à un moment et m’a dit « Quand est-ce que vous nous restituez notre dieu Vaudou? » je suis restée interdite… mais j’en profite pour dire mon accord avec cette restitution, ce sera une réponse différée.

. je pourrais longuement vous parler du benin, des grèves, de ma rencontre avec des communistes en particulier dans le nord, mais je voudrais dire la découverte d’une culture et d’une production esthétique fabuleuse… J’ai conservé le manuscrit de mon roman policier qui vaut surtout pour la rencontre avec cette culture, peut-être vais-je un jour l’utiliser pour aider à soutenir la légitime revendication des béninois.

Afficher l'image d'origine

coomme tout le monde dans le nord j’ai découvert les tatas sombas… ces petits chateaux forts qui sont des demeures paysannes…

Danielle Bleitrach

 
Poster un commentaire

Publié par le août 14, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :