RSS

L’Occident n’a pas besoin de la Turquie par Movses Ter-Oganesyan *

04 Août

http://nationalinterest.org/feature/the-west-doesnt-need-turkey-17209
;
vBarack Obama parle avec Recep Tayyip Erdoğan.  Wikimedia Commons / La Maison Blanche
Barack Obama parle avec Recep Tayyip Erdoğan. Wikimedia Commons / La Maison Blanche
Il est temps de mettre fin à cette relation unilatérale et destructrice.
Movses Ter-Oganesyan
1 août 2016

Le mois dernier le monde découvrait  le coup d’Etat militaire tenté en Turquie, suivie par la manière dont  le Président Erdoğan exploitait la situation dans le pays pour consolider davantage sa propre emprise sur le pouvoir. Cet autocrate a fait dans le massif:  soixante-dix mille personnes détenues, licenciées ou suspendues. Mis à part le personnel militaire et celui de la police, ce chiffre comprend des milliers d’enseignants, des doyens, des journalistes et des juges. La vitesse à laquelle ces personnes ont été appréhendées a suscité de nombreuses interrogations  lorsque les listes de détenus ont été effectivement publiées

Les arrestations massives de putschistes présumés a contraint le secrétaire d’État John Kerry à rappeler à la Turquie que l’ OTAN prévoit que le gouvernement respecte ses propres institutions démocratiques. Malheureusement, le message de Kerry vient beaucoup trop tard. La vérité est que la Turquie a utilisé son adhésion à l’ OTAN pour se moquer de la démocratie depuis des décennies. L’ OTAN a été un catalyseur, permettant la Turquie de se déchaîner dans la région, et, de fournir du carburant aux illusions  de la Turquie sur la relance de l’Empire ottoman.
Au risque de continuer à ruiner notre réputation internationale, et après des années où nous avons cherché toutes les excusezs excuses pour notre ancien allié, le temps est venu de mettre fin à cette relation unilatérale et destructrie. De savoir que  l’OTAN a offert la Turquie une garantie pour  sécurité nationale qui a bénéficié en Turquie bien plus qu’elle ne nous a bénéficié dans l’Ouest. Ceci est plus vrai aujourd’hui que jamais .

Sous la protection de l’OTAN, la nation de plus en plus islamisé a rejoint les rangs de l’Arabie Saoudite et l’Iran en se fondant sur les groupes terroristes proches pour faire avancer sa politique étrangère. Depuis l’éclatement de l’Union soviétique, la Turquie a développé ses  propres intérêts au détriment de l’union militaire, devenant la queue qui tente de remuer le chien, la réalisation souvent un succès remarquable.

Sous l’égide de l’OTAN, la Turquie a rendu sa frontière sud à peu près inexistante, ce qui permet la libre circulation des armes, des militants et des mercenaires en Syrie et au Moyen-Orient, sans égard pour les conséquences. Cette politique irresponsable a contribué à créer des sanctuaires dans lesquels  recrutent pour ISIS et la branche d’Al-Qaïda Jabhat al-Nusra- La Turquie devrait regretter son soutien  en raison de la vague d’attentats terroristes le pays a connu cette année, culminant dans le bombardement de l’aéroport international Ataturk à la fin Juin.

La mesure dans laquelle la Turquie a apporté son soutien à ISIS a été mis en évidence dès 2014, lorsque l’armée turque a bloqué tout soutien aux Kurdes syriens alors qu »ils luttaient contre les membres de l’État soi-disant islamique dans la ville de Kobani. L’armée turque activement bloque les Kurdes, nos principaux alliés sur le terrain, de la lutte contre ISIS, et que les anciens membres de l’Etat islamique aient révélé que  la République de Turquie permet la circulation sans restriction des djihadistes pour  continuer à lutter contre les Kurdes.
Après avoir aidé et infirmiers ISIS puissamment , le gouvernement turc a décidé de capitaliser sur sa position  géographique qui lui a permis de rejoindre  l’OTAN, cette fois en faisant chanter l’Europe. En menaçant d’ouvrir le robinet et inonder l’Europe avec les réfugiés fuyant la situation au  Moyen-Orient que la Turquie a contribué à créer avec ISIS-Turquie elle-même a exigé  la garantie d’un redémarrage des négociations d’adhésion à l’UE, ainsi que la libéralisation des visas pour ses citoyens voyageant aux Etats membres de l’UE. Qu’est-ce qui pourrait en arriver de mal ? Pensez à Paris.

Cette politique politicienne rusée de la Turquie a fait chanter avec succès l’Union européenne qui a fermé les yeux sur ses abus flagrants des droits de l’homme et de la presse, tout en légitimant cyniquement sa politique agressive aux yeux de sa population. Combien de fois avons nous ignoré  le rapport des médias sur le fait que la Turquie est considérée comme «la plus grande prison du monde » pour les journalistes ?

Pendant la guerre froide, l’importance de la Turquie a été renforcée en tant que  flanc sud de l’OTAN. La Turquie a exploité sa géographie et a reçu les meilleurs bénéfices  de l’accord avec les avantages cumulés militaires avec  l’aide de milliards de dollars, la formation militaire par nos soins, ainsi qu’une garantie de sécurité. Aujourd’hui, il n’y a pas d’Union soviétique, et la Turquie cherche à dominer ses pays voisins en se cachant derrière les jupes de l’ OTAN quand cela chauffe.

La Turquie a besoin de nous beaucoup plus que nous avons besoin d’elle. La Turquie doit être dégrisée avant qu »elle ne se moque plus encore des États-Unis, de l’OTAN et de l’Europe ou, pire encore, avant de forcer l’Occident à entrer dans une confrontation basée uniquement sur les intérêts nationaux turcs, qui semblent être centrés sur  la renaissance de la décrépit Empire ottoman.

Movses Ter-Oganesyan travaille l’Institut de recherche et d’ analyse eurasienne. Ses intérêts de recherche comprennent le Caucase  ainsi que la politique étrangère américaine. Il est proche de  l’Arménie dans son conflit avec l’Azerbadjian, .on peut aussi considérer que ses analyses correspondent à certains positionnements kurdes mais aussi israéliens.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le août 4, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :