RSS

Ziouganov: sur la situation en Russie, les élections de septembre et le Brexit

01 Juil

A la place des élections se prépare à nouveau une grosse arnaque

Le 24 Juin, le jour de la dernière session de la Douma d’Etat, le président du Comité central du Parti communiste Ziouganov a tenu une conférence de presse

24/06/2016

https://kprf.ru/party-live/cknews/156491.html

 

«Au cours des 4,5 dernières années, nous avons fait quelques pas dans la bonne direction. Sur notre initiative, a été adoptée une loi sur la politique industrielleet la planification stratégique, soutenue par le président. Mais le pouvoir n’a pas eu le courage d’allouer le financement nécessaire ».

« Nous avons présenté le projet de loi« Éducation pour tous », dont une douzaine de points ont été retenus. Mais, néanmoins, le système de QCM à l’examen de fins d’études secondaires continue de sévir. Les examens ressemblent plus à une opération commandoqu’à un contrôle des connaissances basé sur le respect des futurs diplômés ».

«Nous avons proposé un ensemble de lois sur le renforcement de notre défense nationale. Je dois dire que sur ce point il y a eu des progrès. Le chantier du « MiG-31 » a été remis en route, on développe le « MiG-41 » et le « Tu-160 » a été perfectionné. Enfin on procède à une nouvelle modernisation de l’aviation civile ».

« Mais sous ces projets pâtissent du manque de financement. Nous avons insisté pour que dix pour cent des dépenses budgétaires aillent au soutien de l’agriculture. Ils ont essayé de faire quelque chose pour aider, mais, néanmoins, on ne décolle pas du un et demi pour cent, et lescampagnes continuent d’agoniser ».

« Tout un paquet de mesures pour la protection de la nature et de l’environnement ont été avancées. Ces lois mettraient fin aux incendies de forêt, permettraient à tous de respirer un air pur et frais. Cependant, bien que la plupart de ces lois aient été adoptées, il n’y a pas non plus de financement ».

« Cependant, le principal problème de la Douma est que  » Russie unie « ne s’est pas encore affranchie de la tutelle du gouvernement. Et tout ce qui émane du gouvernement est marqué du sceau de la bêtise. En conséquence, cela a conduit à une baisse générale de toutes les industries ».

« Il suffit de savoir qu’en 2012, lorsque la Douma a commencé à travailler, le taux de croissance du PIB était de 3,4 pour cent. La tâche de tout parti est au moins de les garder. Si ces taux avaient été maintenus au niveau de 3 pour cent, nous aurions reçu 88 milliards de roublessupplémentaires de produit intérieur brut. Quarante pour cent du budget assurés. Autrement dit, nous aurions encore 35 milliards de roubles. Ce sont deux budgets actuel s ».

 

[…]

« La page la plus honteuse de la Douma actuelle est le refus de « Russie unie »de voter pour la loi sur les « enfants de la guerre » [la génération sacrifiée d’enfants qui ont dû participer à l’effort de guerre : malnutrition et travail dans les usines d’armement]. D’un côté on célèbre le 70e anniversaire de la Victoire, on défile ensemble dans le «régiment immortel». Et d’un autre côté, même à la cinquième tentative, seuls 205 députés l’ont votée, et les «enfants de la guerre » sont restés à une pension moyenne de 10-12 mille roubles, pire que la norme de Buchenwald ».

 

«C’est une honte rien que d’en parler. Je pense que la nouvelle composition de la Douma oseratout de même résoudre le problème. Quand M. Medvedev nous dit qu’il n’y a pas d’argent, qu’il faut être raisonnable, c’est la plus grande tromperie. Le pays dispose de 36 milliards de roubles répartis dans trois fonds. Six milliards sont conservés dans les banques américaines à 2-3 pour cent. Nous-mêmes empruntons leur argent à 5-8 pour cent. Et nous prêtons à nos entrepriseà 20-25 pour cent. Pour une telle opération en Amérique, vous obtenez la chaise électrique comme un voyou de grand chemin ».

 

[…]

 

« Le bilan en matière de politique générale, financière, économique et sociale, à mon avis, est non seulement un échec, il est extrêmement dangereux, car au lieu d’une élection normale, il semble se préparer à nouveau une grosse arnaque ».

{il s’agit de la nouvelle « réforme » électorale, visant à minimiser le rôle des partis}

 

« Dans aucun pays au monde, si vous avez fait dégringoler l’économie, la finance, les salaires, les pensions et les bourses d’études, le bien-être social, vous ne pourrez jamais obtenir même un tiers des voix. Certains de ceux qui ont participé aux primaires de « Russie unie » racontent maintenant par écrit qu’ils ne sont pas prêts à aller en prison. On voit déjà des tentatives de fraude, même à l’intérieur d’une même parti ».

 

« Nous sommes prêts pour le dialogue.  Nous avons préparé un programme et nous allons le mettre en œuvre. Il est absolument constructif. Il a été soutenu par les grands collectifs de travail, le Forum économique d’Oriol, ainsi que le forum des peuples de la Russie à Oufa. Nous sommes pour un dialogue honnête dans les élections « .

 

« C’est ce genre de dialogue qui a été en partie entamé au cours de cette session, grâce aux efforts de Narychkine. Mais si Jirinovski n’avait pas monopolisé un tiers du temps à la Douma d’Etat avec ses bouffonneries sans fin, pour n’ont ni queue ni tête à part la tentative de détruire toutes les bases de l’Etat! Tout de ses suggestions, si vous commenciez à les mettre en œuvre, conduiraient à la guerre civile dans les 48 heures. A commencer par la dissolution des partis, et pour finir l’abolition des sujets [régions, républiques, districts] de la Fédération de Russie. Derrière cela, il y a des technologies politiques et rien de plus ».

Le Brexit

« Dans le même temps, je voudrais exprimer ma satisfaction devant le référendum en Grande-Bretagne. Personnellement, j’ai regardé à une heure du matin les résultats préliminaires. J’ai vu la confusion complète des organisateurs, qui ont commencé ce gâchis. Personnellement, je suis très heureux des résultats du référendum ».

 

« Il y a quinze ans, j’ai écrit un livre« La mondialisation et le destin de l’humanité », qui prédisait trois scénarios. La situation s’est développée selon le pire scénario. Les mondialistes ont été bloqués en Yougoslavie, ils ont éprouvé des difficultés en Irak, en Syrie et en Libye. Ils ont réalisé qu’ils ne réussiraient pas à devenir les maîtres de la planète».

 

« L’Angleterre a montré au monde qu’elle protègeraitses conquêtes sociales. Car l’accord transatlantique l’en priverait. Ils ont déclaré soudainement qu’ils ne souhaitaient pas accueillir des millions de réfugiés. Déjà avec un million de réfugiés, l’Europe étouffe. Les Britanniques ont fait comprendre que, bien que l’Amérique soit leur frère aîné, ils sont assez grands pour prendre des décisions. Et ils vont diriger leur pays comme ils l’entendent ».

 

«Les simples citoyens britanniques ont exprimé leur volonté assez fortement. Ils ne veulent pas se laisser dicter leur conduire par l’aristocratie ou plutôt la bureaucratiede Bruxelles. Ils veulent conserver leur culture et leurs traditions nationales, développer les garanties sociales, sans être soumis aux diktats. Je pense que la suite se fera aux Pays-Bas, en France. L’Italie et en Espagnen’aiment pas non plus l’ordre existant. Donc, aujourd’hui, nous assistons à un moment très important dans l’histoire, qui va suivre maintenant un chemin quelque peu différent des plans des globalistes qui, au cours des 15 dernières années ont souffert leur troisième défaite majeure ».

Traduction MD pour H&S

 
Poster un commentaire

Publié par le juillet 1, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :