RSS

Qui sont les « anarchistes » qui pourrissent les manifs ? Interview d’un black block Gaston Besson

20 Juin

Donc voici l’hisoire de cet « aventurier anarchistes qui a déjà combattu les Serbes en Croatie et recrute pour les bataillons nazis d’Ukraine (nos alliés) Voici dailleurs le portrait du même… Est-ce un hasard si la police ne l »’arrête pas, Ce type d’extrême-droite qui se prétend contre le capital est probablement un agent de la CIA.. et il aide monsieur Valls dans son interdiction des manifs…

 

Gaston Besson a 47 ans et se bat du côté pro-ukrainien

Une vingtaine de Français sont actuellement en train de combattre en Ukraine. Côté pro-russe et côté pro-ukrainien. France Info a pu joindre Gaston Besson, l’un d’entre eux. Ce Français a décidé de lutter contre les Russes.

Des Français sur le front ukrainien. A l’Est de l’Ukraine, les combats entre pro-russes et pro-ukrainiens se poursuivent et la situation humanitaire devient critique. « Des milliers de personnes n’ont plus accès à l’eau, à l’électricité et aux soins médicaux« , a estimé la Croix Rouge internationale ce lundi. Parmi les combattants se trouve une vingtaine de Français, de part et d’autre de la ligne de front.

« On est ultra-nationalistes, socialistes et libertaires » (Gaston, 47 ans, Français qui combat en Ukraine)

Des Français qui se sont engagés volontairement dans ce conflit, et qui s’affrontent autour des villes de Donetsk et Lougansk. Entre référence aux brigades internationales de la Guerre d’Espagne, nationalisme exacerbé et opportunisme des mercenaires, qui sont ces Français partis faire le coup de feu dans le Donbass ? France Info a joint Gaston Besson, l’un d’entre eux, engagé côté pro-ukrainien.

Le Bataillon Azov ( 600 hommes ) est a 10 Km du centre de Donetsk . Assault demain matin.

Il a 47 ans et a passé une vingtaine d’années à écumer les conflits du globe. Lui, qui se présente comme un « idéaliste« , un « révolutionnaire de gauche« , s’est engagé en Croatie, avant de rejoindre les guérillas du Laos, de Birmanie, du Surinam ou de Colombie. Une expérience militaire qu’il met au service des ultra-nationalistes ukrainiens depuis sept mois. Il a rejoint le bataillon Azov, sous contrôle des nationalistes ukrainiens du Pravy Sektor. « On est ultra-nationalistes, socialistes et libertaires« , dit-il.

 
1 commentaire

Publié par le juin 20, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “Qui sont les « anarchistes » qui pourrissent les manifs ? Interview d’un black block Gaston Besson

  1. salimsellami

    juin 20, 2016 at 12:22

    A reblogué ceci sur salimsellami's Blog.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :