RSS

Etats-Unis: Hausse des violences, dégradations et troubles civils

12 Juin
http://www.businessbourse.com/2016/05/30/etats-unis-hausse-des-violences-degradations-et-troubles-civils/

Riot
Ce n’est seulement qu’une question de temps avant que notre nation qui est déjà profondément divisée ne commence à se déchirer.

Des vagues de colère, de frustration s’expriment actuellement. La violence et les troubles civils commencent à balayer les États-Unis, et les rassemblements politiques du candidat présidentiel républicain Donald Trump focalisent une partie de cette énergie qui se libère. La foule en colère qui a jeté des tee-shirts en flamme, des pierres, des bouteilles sur la police et sur les partisans de Donald Trump mardi soir, a voulu attirer l’attention des médias nationaux, et ils l’ont obtenue. Maintenant qu’il reste moins de 5 mois avant l’élection, ce genre de scène va se répéter encore et encore, et j’avais alerté à ce sujet en mars 2016. Des millions et des millions de nos jeunes américains adhèrent pleinement aux idées de la gauche radicale, et il est tout à fait évident qu’ils n’ont et n’auront pas peur d’utiliser la violence pour faire valoir leur cause.

De toute ma vie, je n’ai vu une Amérique aussi divisée. Les politiciens comme les médias ont sans cesse contribué à opposer les gens ou les groupes, les uns contre les autres, et partout où vous regardez, les tensions s’exacerbent.

Je l’ai déjà dit, et je le répète. Je crois que nous allons vivre la saison électorale la plus chaotique que nous ayons jamais connu, et le déchaînement de violence d’ici les cinq prochains mois choquera le monde entier.

Mardi soir, la foule en colère qui était rassemblée en dehors du centre de convention d’Albuquerque ne semblait pas se soucier des gens qu’ils avaient blessés alors que leur colère se déchaînait violemment. Selon Fox News, certains manifestants ont même essayé de mettre le feu aux chevaux de la Police montée…

police-montéeLa bande de déchaînés était composée de casseurs anti-Trump – agitant le drapeau mexicain et brûlant une bannière Trump.

les manifestants criaient: “Viva Mexico”, selon le Journal d’Albuquerque.

Les émeutiers ont même ciblé la police montée – ils en ont renversé un à terre (voir photo ci-après) – et ont jeté des tee-shirts enflammés sur d’autres. Qui peut vouloir mettre le feu à un cheval ?

Vous devez vraiment être complètement malade et tordu pour essayer de mettre le feu à un cheval !

Voilà ce qu’il se passe lorsque la violence s’empare d’un groupe d’individus. Les conséquences peuvent rapidement devenir incontrôlables et surtout prendre une tournure inattendue.

Voici comment CNS News décrit la scène chaotique en dehors du centre de convention d’Albuquerque…

gop-2016-trumpAu cours de l’un des plus horribles spectacles de la campagne présidentielle américaine, les manifestants du Nouveau-Mexique opposés à la candidature de Donald Trump ont jeté des T-shirts enflammés, des bouteilles en plastique et d’autres objets sur les agents de police, blessant plusieurs d’entre eux, et renversant des poubelles ainsi que des barricades.

La police a répondu en tirant des gaz lacrymogènes et des grenades fumigènes sur la foule à l’extérieur du centre de convention d’Albuquerque.

Selon l’un des rapports, des pierres lancées par certains des émeutiers ont effectivement traversé les fenêtres du centre de convention, blessant une certains nombre de personnes innocentes.

Qu’est-ce qui fait que les gens agissent ainsi ? Ce n’est pas à cela que l’Amérique est censée ressembler. Mais lorsque les principales fondations telles que la famille et l’église commencent à s’étioler, voilà comment les gens commencent à se comporter. Vous pouvez voir ci-dessous une vidéo qui montre des images de manifestants sautant sur les voitures de police la nuit dernière à Albuquerque (à partir de 2 min 20)…

Et bien entendu, la violence comme les troubles civils qui augmentent en Amérique ne se limitent pas aux seuls rassemblements de Donald Trump.

Dans toutes les grandes villes aux Etats-Unis, les crimes violents sont en forte augmentation avec des pourcentages à deux chiffres. A Chicago, le nombre de personnes qui ont été abattus jusqu’à présent en 2016 est 50 % plus élevé qu’à la même période, il y a un an

crime-sceneLe week-end dernier, Chicago a vu cinq autres tués ainsi que 40 blessés dans des tirs, ce qui est une légère baisse par rapport à la semaine dernière lors de la fête des mères où huit personnes avaient été tuées par balle et 42 autres blessés. ces deux derniers week-ends montrent clairement ce qu’il se passe dans cette ville criblée d’homicides, dans laquelle le nombre de personnes tuées par balle jusqu’à maintenant cette année est en train de devenir 50 % supérieur à ce qu’il était à la même période, il y a un an – ce qui est catastrophique puisque l’été qui est traditionnellement la saison la plus violente à Chicago n’est pas encore arrivée.

Oh la la !

Toujours au sujet des crimes violents, d’autres grandes villes américaines connaissent des pics similaires. Ce qui suit est un extrait d’un article récent du New York Times

crimesLes experts n’arrivent pas à se mettre d’accord quant à cette récente hausse d’homicides, mais vendredi, de nouvelles données qui ont montré une forte flambée des taux d’homicides dans plus de 20 villes, ont ravivé le débat quant à savoir s’il était temps de s’inquiéter.

Ces données ont montré des augmentations particulièrement importantes d’homicides dans six villes américaines au cours des trois premiers mois de 2016 comparativement à la même période l’an dernier – Il s’agit de Chicago, Dallas, Jacksonville en Floride, Las Vegas, Los Angeles et Memphis.

Si cela se produit maintenant, avec un marché financier au plus haut et un taux chômage légèrement meilleur qu’au pire moment lors de la dernière récession, mais que va t-il se passer dans ce pays lorsque les choses vont s’aggraver ?

Les gens désespérés commettent des actes désespérés, et si ces gens sont prêts à lancer des pierres et à mettre le feu à des chevaux parce qu’ils ne peuvent pas encadrer un candidat politique, mais alors que feront-ils lorsqu’il y aura des pénuries alimentaires ?

Pour savoir ce qui pourrait arriver dans ce cas précis, c’est très simple, il suffit d’observer ce qui se passe actuellement au Venezuela. Les gens en sont rendus àchasser les chiens et les chats pour se nourrir, car il n’ont quasiment plus rien à manger. On a recensé 107 pillages ou tentatives de pillages en série au cours du premier trimestre de 2016, et la criminalité est devenue totalement hors de tout contrôle.

Ce qui se passe au Venezuela finira aussi par arriver aux Etats-Unis, et la violence comme les troubles que nous verrons au cours des prochains mois ne seront qu’un petit aperçu de ce qui nous attend plus tard.

Ce qui est amusant, c’est qu’aucune de ces protestations politiques n’ont d’importance de toute manière. Pour moi, l’élite remuera ciel et terre afin de faire tout ce qui est nécessaire pour que Donald Trump n’arrive pas à la Maison Blanche. Ils ont déjà dépensé des dizaines de millions de dollars contre lui, et ils utilisent les médias qu’ils détiennent dans le but de le discréditer voire de le détruire.

Mais toutes leurs astuces vont beaucoup plus loin que cela, et ce n’est pas un jeu pour eux.

Je sais que beaucoup de gens placent de grands espoirs sur Donald Trump, et nous devrions prier pour lui ainsi que pour sa famille.

Cependant, l’époque où le peuple déterminait l’avenir de cette nation est révolue depuis longtemps. C’est l’élite qui conserve le monopole sur le processus politique et avec beaucoup de zèle.

Source: theeconomiccollapseblog

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 12, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :