RSS

Violences policières : l’ONU met la France à l’amende

06 Juin

Un rapport du Comité contre la torture des Nations unies fustige l’usage « excessif » de la force employée par les représentants de l’ordre ces derniers mois.

PAR 6MEDIAS

Publié le 15/05/2016 à 18:30 | Le Point.fr
Un rapport de l'ONU s'inquiète de "l'usage excessif de la force" employée par la police en France. 
Un rapport de l’ONU s’inquiète de « l’usage excessif de la force » employée par la police en France.  © AFP/ DAMIEN MEYER
Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le juin 6, 2016 dans Uncategorized

 

4 réponses à “Violences policières : l’ONU met la France à l’amende

  1. Chapes

    juin 11, 2016 at 1:53

    Le capitalisme a non seulement construit une terre de malheurs pour le plus grand nombre, par le crime*, la dictature et les guerres, l’exploitation, la destruction, le feu, le sang, la mort, le racisme, le terrorisme, le fascisme… ! Pour autant il persiste et aggrave la situation dans tous les domaines, il est donc obligatoire d’y mettre le holà, afin de bâtir au mieux et au plus tôt, tous ensembles, une société qui soit enfin digne de l’humanité !
    *https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=les+22+pr%C3%A9sidents+africains+assassin%C3%A9s+par+la+france+depuis+1
    Depuis les années 1945, 22 présidents africains, ont été assassinés par les dirigeants successifs de la France. Couverts par de larges complicités en France et dans le monde, les criminels sont allés très loin dans l’horreur et ils iront, aussi loin que les peuples ne parviendront pas à mettre le holà, les preuves sont foison :
    http://lesbrindherbes.org/2016/03/21/syrie-verite-sort-puits/#comment-
    Les dirigeants d’au moins 80 pays après tant de Nations, de peuples, de dirigeants agressés, s’en sont pris à la Syrie dès 2011, par la pratique terroriste incluse.
    Terrorisme qu’ils ont créé, armé et auquel ils ont recours dans toutes ses variantes, certains parmi eux ayant au moins entériné ces horreurs. Tous sont couverts, par la plupart des pouvoirs et des organisations politiques existants*.
    De plus en plus redoutés par les populations, ces pouvoirs, accapareurs, exploiteurs et destructeurs des ressources et de la vie, étendent leurs interventions et ils aggravent la situation dans tous les domaines. Ce sont eux et nul autre, qui répandent le terrorisme dans de nombreuses régions de la planète : Des hordes fanatiques et barbares tels les talibans, ont été formés par les services spéciaux nord-américains au Pakistan. Par les mêmes, le dit état dit islamique, les divers djihads et d’autres, ont été formés en partie en Irak… Le terroristme a pour mission, ordonnée par le capitalisme, de combattre et de remplacer les régimes en place. Le capitalisme confirme ainsi sa nature profonde, d’exploiteur destructeur des ressources et de la vie. Le terrorisme et le fascisme découlent, non de notre espèce, nullement de l’Islam, mais tout de toute évidence, de nul autre que le capitalisme, système pervers et criminel, anachronique. Pour être le facteur de la déchéance de l’humanité, il a outrepassé bien au-delà son temps, il doit donc être éliminé, en même temps, qu’un tout autre monde doit être construit.
    Les vocations ici et là dans le monde, en France comme ailleurs, vers les djihads ne doivent rien au hasard. De même le terrorisme, n’a rien d’inconnu ni d’insaisissable pour les pouvoirs successifs, de quelque couleur qu’ils soient !
    En nombre croissant, les populations affluent* de pays où a sévi et où sévit toujours plus gravement le capitalisme, par sa pratique guerrière, coloniale et terroriste, de vols des ressources de la planète. Ces populations chassées des Balkans, de l’Irak, la Libye, la Syrie, l’Afghanistan…, sont déportées, se sont les victimes des rapines coloniales endémiques, aggravées du terrorisme de récente mouture, dont le capitalisme est seul l’auteur ! Le terme migrant, réducteur de la réalité, ne vise qu’à masquer l’horrible situation !
    Voyons-le aussi, depuis bien des d’années, antérieurement à l’afflux actuel massif des populations, les migrations plus ou moins larvées vers nos pays, ont été de même murement calculées de la part du capitalisme* : Les Nations, devenues des obstacles à la réalisation de son infecte mondialisation, sont en cours accéléré de liquidation ; par les pires moyens mis en œuvre, elles sont carrément décapitées.
    Décapiter ! Ils y tiennent les ordures : voir leurs EI et autres djihads baptisés islamiques, histoire de brouiller les cartes, tous médias mobilisés à 1000% !

    Les tensions découlant de cette situation entre les communautés, tel le racisme, sont recherchées récupérées par le capitalisme. Il n’y a pas si longtemps, lui-même a pratiqué un racisme ouvert, forcené et sanglant, du temps de ses envolées nationalistes.
    Depuis, il est passé à sa mondialisation pourrie ! Voir les causes des guerres mondiales et coloniales, dont l’horreur sanc cesse aggravée des guerres coloniales contemporaines.

    Les peuples ne doivent pas tomber dans le piège grossier du racisme, tout au contraire, ils doivent se rassembler, s’unir, afin de combattre, pour en finir définitivement avec leur ennemi commun, le capitalisme. Démasquons et déjouons ses tentatives, il a toujours cherché à diviser pour régner. Les différences entre hommes et femmes, comme entre origines et races, sont bénéfiques, elles sont source de richesse pour l’humanité.
    Le seul combat qui vaille, il a toujours valu, est rassembleur des femmes, des hommes, de tous les peuples de notre planète, lesquels sont, chaque seconde qui passe, toujours plus massivement exploités et détruits, par le capitalisme. A notre époque, il a ajouté le terrorisme, ainsi que des armes et des pratiques, sans cesse plus diaboliquement perfectionnées à sa logistique. Fruits de son dévoiement systématique des connaissances et de la science qui en découle.

    Voir et revoir les pratiques du capitalisme, sa dictature, ses guerres, son colonialisme passé et contemporain, son terrorisme, le fascisme (sa source)… CQFD

    Les prémisses à la situation présente, sont inscrites, parmi bien d’autres forfaitures, tels les assassinats des 22 dirigeants africains, lesquels ont été commandités, non par la France, non par son peuple, mais par ses dirigeants successifs ; le général de Gaulle inclus, a été l’initiateur de la Françafrique et de la 5ième république de pouvoir personnel pour le pire, pour causes, au service exclusif du capitalisme.
    Les crimes qui définissent et stigmatisent le capitalisme, ont été et sont couverts, par l’ensemble du panel politique de la France également*. Les complicités sont larges, la plupart se taisent au moins ! * Ne voit-on pas apparaître ce qui manque ?
    On verra plus loin, des suggestions pour sortir le monde du chaos.

     
  2. chapes

    juillet 29, 2016 at 1:20

    Une fois de plus (1917…, 1942 45, 2015…), un immense et chaleureux merci au grand peuple russe, à sa valeureuse armée,
    à leur remarquable chef d’État Vladimir Poutine.
    Mise à jour du 26 mars 2016
    Avant-propos : La source de la vie sur terre est un mystère, elle existe sûrement aussi ailleurs dans l’univers, Ne tranchons pas sur notre (nos ?) origine. Elle a fait et elle fait l’objet de débats et de confrontations, de guerres, toutes instructives à analyser.
    Admettons une évolution de la vie, à partir de sa (ses ?) source initiale. Notre espèce aurait pour ancêtres certains singes ? Pourquoi pas ! Des découvertes ont montré que nous avons évolué sur une longue période, pour être en gros ce que nous sommes au présent. Et Sans nul doute en devenir, y- a-t-il des raisons contre ?
    Ce devenir sera-t-il dans la continuité de ce que nous savons ? Soit que le plus fort a souvent éliminé, pour se nourrir au départ, puis en l’exploitant jusqu’à le détruire, parfois et même souvent. Nous en sommes encore là, nous piétinons depuis pas mal de temps, avec à notre époque la possibilité, qu’est parvenu le système dominant actuel, ne tournons pas autour du pot, le capitalisme, à dévoyer délibérément pour le pire, les connaissances et la science. Ce qui lui permet de s’emparer, d’accaparer, et d’exploiter jusqu’à détruire ( nous sommes là loin de toute morale), y compris les ressources de la planète et la vie, sauf la sienne, ce qu’il espère, y parviendra-t-il ? La réponse est en chacun de nous lecteurs.
    Au cours de notre évolution, des expériences positives, des tentatives humanistes ont existé, elles sont tues, déformées, présentées, pour causes à examiner, comme un échec, comme le pire, le mal absolu. Faut-il que chacun se mette définitivement en tête, qu’il n’existe pas autre chose, et même rien de mieux que ce système ? Sûrement pas !
    Des scientifiques des historiens, des dits philosophes, des personnalités politiques et autres, ont abordé et ils abordent certains ces questions, mais rarement dans notre histoire, cela à été en dépassant le cadre imposé par les systèmes, équivalents sur le fond en place. Certains ont expliqué que les idées dominantes étaient celles du pouvoir en place, cette réflexion partielle, en partie conservatrice, doit être approfondie, si nous voulons échapper au marasme, à l’horreur capitaliste. Ce qui implique à l’humanité, d’en finir enfin, avec ce système criminel et anachronique ; ce document aborde quelques pistes.
    Certains n’abordent le sujet que pour brouiller les cartes. Ils sont le plus grand nombre, dans le contexte des médias, toujours plus sous la botte capitaliste.
    Pourquoi ne pas miser et ne pas tout faire, pour rejeter et en finir définitivement avec le capitalisme ? (voir plus loin des suggestions) Le capitalisme doit-être clairement désigné, ce qui est très rarement le cas et ce n’est pas le fait du hasard ; ce système, passé et présent, doit partout être étudié, expliqué. Il devrait en être conclu, la nécessité de nous donner les moyens pour en finir avec lui.
    Le capitalisme doit être combattu et battu ; une toute autre société ne peut qu’être attendue par l’immense majorité des 7 milliards que nous sommes sur terre.
    Ci-dessous un examen de la situation brûlante et gravissime du monde contemporain, et quelques propositions, pour parvenir à sortir de l’enfer et pour aller de l’avant !
    ———————————————————–
    Le capitalisme a non seulement construit une terre de malheurs pour le plus grand nombre, par le crime*, la dictature et les guerres, l’exploitation, la destruction, le feu, le sang, la mort, le racisme, le terrorisme, le fascisme… ! Pour autant il persiste et aggrave la situation dans tous les domaines, il est donc obligatoire d’y mettre le holà, afin de bâtir au mieux et au plus tôt, tous ensembles, une société qui soit enfin digne de l’humanité !
    *https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=les+22+pr%C3%A9sidents+africains+assassin%C3%A9s+par+la+france+depuis+1
    Depuis les années 1945, 22 présidents africains, ont été assassinés par les dirigeants successifs de la France. Couverts par de larges complicités en France et dans le monde, les criminels sont allés très loin dans l’horreur et ils iront, aussi loin que les peuples ne parviendront pas à mettre le holà, les preuves sont foison :
    http://lesbrindherbes.org/2016/03/21/syrie-verite-sort-puits/#comment-
    Les dirigeants d’au moins 80 pays après tant de Nations, de peuples, de dirigeants agressés, s’en sont pris à la Syrie dès 2011, par la pratique terroriste incluse.
    Terrorisme qu’ils ont créé, armé et auquel ils ont recours dans toutes ses variantes, certains parmi eux ayant au moins entériné ces horreurs. Tous sont couverts, par la plupart des pouvoirs et des organisations politiques existants*.
    De plus en plus redoutés par les populations, ces pouvoirs, accapareurs, exploiteurs et destructeurs des ressources et de la vie, étendent leurs interventions et ils aggravent la situation dans tous les domaines. Ce sont eux et nul autre, qui répandent le terrorisme dans de nombreuses régions de la planète : Des hordes fanatiques et barbares tels les talibans, ont été formés par les services spéciaux nord-américains au Pakistan. Par les mêmes, le dit état dit islamique, les divers djihads et d’autres, ont été formés en partie en Irak… Le terroristme a pour mission, ordonnée par le capitalisme, de combattre et de remplacer les régimes en place. Le capitalisme confirme ainsi sa nature profonde, d’exploiteur destructeur des ressources et de la vie. Le terrorisme et le fascisme découlent, non de notre espèce, nullement de l’Islam, mais tout de toute évidence, de nul autre que le capitalisme, système pervers et criminel, anachronique. Pour être le facteur de la déchéance de l’humanité, il a outrepassé bien au-delà son temps, il doit donc être éliminé, en même temps, qu’un tout autre monde doit être construit.
    Les vocations ici et là dans le monde, en France comme ailleurs, vers les djihads ne doivent rien au hasard. De même le terrorisme, n’a rien d’inconnu ni d’insaisissable pour les pouvoirs successifs, de quelque couleur qu’ils soient !
    En nombre croissant, les populations affluent* de pays où a sévi et où sévit toujours plus gravement le capitalisme, par sa pratique guerrière, coloniale et terroriste, de vols des ressources de la planète. Ces populations chassées des Balkans, de l’Irak, la Libye, la Syrie, l’Afghanistan…, sont déportées, se sont les victimes des rapines coloniales endémiques, aggravées du terrorisme de récente mouture, dont le capitalisme est seul l’auteur ! Le terme migrant, réducteur de la réalité, ne vise qu’à masquer l’horrible situation !
    Voyons-le aussi, depuis bien des d’années, antérieurement à l’afflux actuel massif des populations, les migrations plus ou moins larvées vers nos pays, ont été de même murement calculées de la part du capitalisme* : Les Nations, devenues des obstacles à la réalisation de son infecte mondialisation, sont en cours accéléré de liquidation ; par les pires moyens mis en œuvre, elles sont carrément décapitées.
    Décapiter ! Ils y tiennent les ordures : voir leurs EI et autres djihads baptisés islamiques, histoire de brouiller les cartes, tous médias mobilisés à 1000% !

    Les tensions découlant de cette situation entre les communautés, tel le racisme, sont recherchées récupérées par le capitalisme. Il n’y a pas si longtemps, lui-même a pratiqué un racisme ouvert, forcené et sanglant, du temps de ses envolées nationalistes.
    Depuis, il est passé à sa mondialisation pourrie ! Voir les causes des guerres mondiales et coloniales, dont l’horreur sanc cesse aggravée des guerres coloniales contemporaines.

    Les peuples ne doivent pas tomber dans le piège grossier du racisme, tout au contraire, ils doivent se rassembler, s’unir, afin de combattre, pour en finir définitivement avec leur ennemi commun, le capitalisme. Démasquons et déjouons ses tentatives, il a toujours cherché à diviser pour régner. Les différences entre hommes et femmes, comme entre origines et races, sont bénéfiques, elles sont source de richesse pour l’humanité.
    Le seul combat qui vaille, il a toujours valu, est rassembleur des femmes, des hommes, de tous les peuples de notre planète, lesquels sont, chaque seconde qui passe, toujours plus massivement exploités et détruits, par le capitalisme. A notre époque, il a ajouté le terrorisme, ainsi que des armes et des pratiques, sans cesse plus diaboliquement perfectionnées à sa logistique. Fruits de son dévoiement systématique des connaissances et de la science qui en découle.

    Voir et revoir les pratiques du capitalisme, sa dictature, ses guerres, son colonialisme passé et contemporain, son terrorisme, le fascisme (sa source)… CQFD

    Les prémisses à la situation présente, sont inscrites, parmi bien d’autres forfaitures, tels les assassinats des 22 dirigeants africains, lesquels ont été commandités, non par la France, non par son peuple, mais par ses dirigeants successifs ; le général de Gaulle inclus, a été l’initiateur de la Françafrique et de la 5ième république de pouvoir personnel pour le pire, pour causes, au service exclusif du capitalisme.
    Les crimes qui définissent et stigmatisent le capitalisme, ont été et sont couverts, par l’ensemble du panel politique de la France également*. Les complicités sont larges, la plupart se taisent au moins ! * Ne voit-on pas apparaître ce qui manque ?
    On verra plus loin, des suggestions pour sortir le monde du chaos.

    Préalablement à la mise en œuvre du terrorisme sous sa forme actuelle, nous avions été pourtant prévenus, dès les années 1960, par ce qui a été appelé la révolution verte, avec l’introduction des engrais chimiques et des pesticides dans les terres cultivées. Mais l’efficacité de ces crimes pourtant majeurs, n’ayant pas été jugée assez radicale, leur sale coup largement étrangement couvert, ce qui doit conduire à y réfléchir, a encouragé le capitalisme, à intervenir plus gravement encore.
    Les tenants essentiels du capitalisme, servis par le panel de leurs arrosés, ont alors carrément transposé les chambres à gaz des nazis mis en selle par leurs homologues de l’époque, à l’unique gigantesque chambre à gaz qu’est l’atmosphère terrestre :

    Depuis les années estimées 1995, leurs avions équipés spécifiquement, sillonnent nos cieux, ils y déversent des matières toxiques et mortelles**, comme toujours pour le pire, dans un large et dramatique accompagnement de l’horreur !
    Les coupables auraient dû, dès 1995, être clairement désignés et condamnés, et le capitalisme aurait dû être mis au ban de l’humanité, il n’aurait pas pu enchaîner le terrorisme, une autre société devaient être édifiée…

    Les enseignements qui sont à tirer sont de toute évidence : Que ce qui n’a pas été fait, doit l’être, sans rémission et sans plus perdre de temps !
    Examinons ce qui doit être fait et comment y intervenir, à partir d’un état des lieux estimé au plus juste, forcément partiel dans ce document !
    On peut certes toujours mettre dans Google : « les vidéos de Claude Bourguignon » et « Chemtrails et morgelllons » On y voit plus que des constats.
    Ne soyons pas étonnés si Google est sans cesse attaqué par la grande racaille et ses complices !
    Les peuples ne peuvent, en aucun cas, attendre des dangereux et obsolètes parasites, de leur système le capitalisme, de ses tenants essentiels, qu’ils fassent, autrement qu’hypocritement, amende honorable de leurs forfaitures, et encore moins, qu’ils fassent machine arrière.
    Pour le profit exclusif de ses tenants essentiel, le capitalisme a réussi à instaurer à peu près partout son pouvoir pratiquement dictatorial et absolu. Dans l’optique de sa perverse et irrecevable compétitivité et du fait de son dévoiement systématique des connaissances et de la science, il tourne radicalement le dos au seul emploi qui s’impose et qui exige : Le plus strict respect de l’intérêt général, lequel impose parmi bien d’autres mesures, la remise immédiate en leur état de qualité évidente, de l’atmosphère, des eaux et des terres de notre planète, et leur strict respect par la suite.
    Respecter la vie et la nature, étant impossible pour le capitalisme, confirme et implique qu’il doit disparaître !

    L’examen honnête des conséquences du nucléaire civil et militaire est également indispensable, les mesures résultantes doivent-être prises.

    Toutes ces orientations et mesures incontournables enfin prises et respectées, conduiront forcément à envisager et à organiser en même temps, la vie sur terre de toute autre manière.
    De plus en plus d’espèces, dont l’espèce humaine, disparaissent, pour être agressées et détruites de mille manières par le capitalisme, voilà où nous en sommes !
    Cette situation doit entraîner obligatoirement un changement de mains, conduisant un changement total de la société. Ce pourquoi les populations doivent être totalement engagées ; pour ceci, ne tournons pas autour du pot, elles doivent parvenir à dénicher et à se munir de leurs propres avant-garde, c’est à dire de leurs enfin propres leaders et organisations politiques, ce dont elles se sont laissées déposées, depuis de longues années ! Coucou les historiens ! Réveillons-nous les ex camarades !
    L’examen de la situation réelle, doit aussi nous faire prendre très au sérieux, l’objectif du capitalisme provenant de diverses sources, qui projetterait de ramener la population terrestre, de 7 milliards à 500 millions d’habitants.
    De bonnes mesures sont en cours d’application, il était temps !
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Recul-du-terrorisme-et-reconciliation-nationale-en-Syrie-entretien-avec-Ayssar-Midani-38410.html
    Les génocidaires doivent être reconnus, désignés, combattus et battus, ce qui incontournable, apparaît possible, depuis que la Russie, ayant rejoint l’Iran, les Kurdes syriens, bien sûr aussi, le pouvoir syrien de Bachar al Assad, et quelques autres, s’est attaquée au terrorisme. Dans le respect de la souveraineté des Nations reconnue par l’ONU au moins dans les textes, soit en accord avec le pouvoir légal* et le peuple syrien !
    * La cote populaire du Président Bachar al Assad, lequel semble bien être, un parmi les grands personnages positifs contemporains et même de l’histoire de l’humanité, d’où l’agressivité, la hargne et l’hypocrisie des obsolètes ; son audience, n’a rien à voir avec celle des Hollande, de ses prédécesseurs et de son successeur dans le même contexte maintenu ; cote mesurée peu de temps, après leur prise du pouvoir !
    A peine élu en 2012, Hollande a pu se permettre à la tribune de l’ONU, de décréter que les ennemis à abattre, étaient le président syrien et l’Iran. La forfaiture a été largement acceptée, alors et depuis par la racaille. Les rares voix qui ont fait un correct état des lieux, ont été et elles sont déformées ou étouffées. Même la Russie parfois apparait ambigüe à ce sujet. Il faut comprendre, qu’elle ne seule, prendre de front l’ennemi.
    Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France, comme largement ailleurs dans le monde un grand ménage s’impose ! Nul besoin de couper les têtes, nous sommes pratiquement 7 milliards.
    En 1940, 95% des Français étaient pétainistes, ils avaient compris certaines choses cinq ans plus tard ! Là encore le nazisme, les différents fascismes, la guerre en conséquence, avaient été le fait exclusif du capitalisme !
    Les fautes du capitalisme, les peuples les ont toujours payé au prix fort. Voir le terrorisme, que le capitalisme qui en est exclusivement source et pratique, cherche à répandre dans le monde !
    Il faut se rendre compte que le capitalisme, fait la guerre aux peuples, de multiples manières sans perdre même une seule seconde. D’autant avec l’informatique, avec ses automates, ses bourses, ses paradis fiscaux, avec ses drogues dont ses médias, avec ses armées, ses guerres permanentes, avec le terrorisme et le fascisme qui sont de source et pratique exclusivement capitaliste !
    Les dérives des expériences communistes, sont à regarder de près, elles découlent pour une large part, de perméabilités et pesanteurs, liées aux systèmes d’exploitation antérieurs, forcément au capitalisme à notre époque.
    Rappel : En juin 1945, Maurice Thorez, alors chef du PCF, avait décrété que l’avenir de paix et de la démocratie passait par la fusion PCF-PS. Le ver était déjà dans le fruit ! On trouve sa déclaration in extenso dans Google. Par contre, les commentaires de ce texte, confiés à des gauchistes, sont à prendre avec des pincettes.
    Les seules républiques qui ont values, ont été, elles seront des républiques populaires !
    Ne soyons alors pas étonnés des accusations de certains, à l’encontre de la Russie, pour la raison que depuis le 30 septembre 2015, elle s’est attaquée au terrorisme, en aucun cas aux populations. Ce qui est strictement l’inverse pour le capitalisme !

    Il existe une contradiction de la part de la Russie, reconnue capitaliste ! C’est bien parti toutefois concernant la très grave situation mondiale, surtout si la Russie poursuit, – renforcée de ceux qui sentant le vent tourner, prendront sous certaines conditions, le train en marche, il faut se souvenir de la 2ième guerre mondiale, – jusqu’à l’éradication totale du terrorisme*, ce qui est une, parmi les conditions à remplir , pour la survie de l’humanité.
    La Russie et ses alliés, bénéficieraient alors d’une confiance et d’un soutien grandissant de la part des populations, c’est le bon processus en cours qui constituera(it) de plus en plus gros obstacles, pour ceux qui, auteurs et praticiens du terrorisme, s’acharnent à aggraver la situation*. Ils sont coincés, le capitalisme, ne peut être et n’apparaître autre, que ce qu’il est sur le fond : Exploiteur destructeur et persévérant dans ses horreurs ; chaque jour qui passe, il confirme qu’il a outrepassé bien au-delà son temps, par exemple :

    * Autour du 11 février, les ordures de l’OTAN réunies à Bruxelles, ont envisagé d’intervenir militairement en Syrie. Ceci n’a pas été dénoncé par les médias mobilisés à 100%, sont arque boutés pour tenter de faire croire aux populations, que le terrorisme est de source islamique : Branle-bas le combat pour la sauvegarde du coupable ! Manipuler et tromper les peuples n’a rien de nouveau, mais c’est devenu un enjeu majeur pour la survie du capitalisme !

    Certains feraient bien de s’engager davantage, au lien de compter prudemment les coups en marge. Comment savoir par avance dans quel sens la situation va évoluer ? Prudence ! Ceci est constat et un encouragement à l’engagement, ce n’est pas une agression !

    * La contrainte à l’égard du capitalisme, exige d’être menée à son terme ! Mais voyons le, l’éradication du terrorisme enfanté de A à z par le capitalisme, implique nécessairement, de débarrasser conjointement la planète de ce système ! Il n’est pas amendable, preuves surabondantes à l’appui depuis Thermidor !

    Les peuples ? : Ils sont conduits, trahis, malmenés, détruits, depuis trop d’années, par des pouvoirs largement corrompus et par des partis, syndicats et organisations infiltrés. Pour avoir été perméables, ils se sont faits mettre en touche ! Voir par exemple en France, les débris du PCF, le gauchisme…, faussement populaires, comme par exemple le trotskisme, le tandem exhibitionniste Mélenchon Tsipras, dont les gesticulations ont été médiatisées au moment opportun par la racaille. Tous, ne sont autres, qu’accompagnateurs complices du capitalisme. Pour les débris du PC, leur chef actuel, Pierre Laurent le doucereux, est un adepte visible, de l’Europe pourtant rejetée en 2005 avec raison par les Français, pour être nulle autre qu’un des sous-ensembles, pour le pire en cours accéléré du NOM !
    Les peuples sont manipulés et exploités par bien plus que les 80 pouvoirs. Car à côté de ceux-ci, comment ont réagi les autres pouvoirs dans le monde ?
    La nature, la vie sur terre, les peuples, sont victimes du capitalisme !

    Nos démocraties ? La démocratie est et sera fiction et leurre, aussi longtemps que les peuples, ne retrouverons pas les moyens de prendre leurs affaires en main ! Il y a eu maintes tentatives, il en subsiste ici et là, étudions toutes ces expériences, réussites et échecs, allons de l’avant, ne perdons ni espoir ni plus de temps, c’est la bonne option !
    Les dites primaires ? Sont exclusivement des pantomimes, elles permettent aux plus malins des bonimenteurs, de se mettre en avant ; triés et supportés par les médias, (tous doivent bénéficier de l’aval préalable du capitalisme). Les nombreuses expériences ont toutes montré qu’à peine élus, dans le contexte, la plupart des élus tournent le dos à leurs promesses, quels que soit leur tactique personnelle, leur profil apparent, leur verve et mine ! A droite, ne voit-t-on pas monter la cote du dangereux, ils le sont tous, du bildergberg Alain Juppé. Rappel : Juppé a été en 1995, à l’avant-garde des premières attaques d’envergures, contre la Sécurité sociale. A l’époque,, il y a eu des ripostes importantes..,
    Une fois de plus (1917…, 1942 45, 2015…), un immense et chaleureux merci au grand peuple russe, à sa valeureuse armée,
    à leur remarquable chef d’État Vladimir Poutine.
    Mise à jour du 26 mars 2016
    Avant-propos : La source de la vie sur terre est un mystère, elle existe sûrement aussi ailleurs dans l’univers, Ne tranchons pas sur notre (nos ?) origine. Elle a fait et elle fait l’objet de débats et de confrontations, de guerres, toutes instructives à analyser.
    Admettons une évolution de la vie, à partir de sa (ses ?) source initiale. Notre espèce aurait pour ancêtres certains singes ? Pourquoi pas ! Des découvertes ont montré que nous avons évolué sur une longue période, pour être en gros ce que nous sommes au présent. Et Sans nul doute en devenir, y- a-t-il des raisons contre ?
    Ce devenir sera-t-il dans la continuité de ce que nous savons ? Soit que le plus fort a souvent éliminé, pour se nourrir au départ, puis en l’exploitant jusqu’à le détruire, parfois et même souvent. Nous en sommes encore là, nous piétinons depuis pas mal de temps, avec à notre époque la possibilité, qu’est parvenu le système dominant actuel, ne tournons pas autour du pot, le capitalisme, à dévoyer délibérément pour le pire, les connaissances et la science. Ce qui lui permet de s’emparer, d’accaparer, et d’exploiter jusqu’à détruire ( nous sommes là loin de toute morale), y compris les ressources de la planète et la vie, sauf la sienne, ce qu’il espère, y parviendra-t-il ? La réponse est en chacun de nous lecteurs.
    Au cours de notre évolution, des expériences positives, des tentatives humanistes ont existé, elles sont tues, déformées, présentées, pour causes à examiner, comme un échec, comme le pire, le mal absolu. Faut-il que chacun se mette définitivement en tête, qu’il n’existe pas autre chose, et même rien de mieux que ce système ? Sûrement pas !
    Des scientifiques des historiens, des dits philosophes, des personnalités politiques et autres, ont abordé et ils abordent certains ces questions, mais rarement dans notre histoire, cela à été en dépassant le cadre imposé par les systèmes, équivalents sur le fond en place. Certains ont expliqué que les idées dominantes étaient celles du pouvoir en place, cette réflexion partielle, en partie conservatrice, doit être approfondie, si nous voulons échapper au marasme, à l’horreur capitaliste. Ce qui implique à l’humanité, d’en finir enfin, avec ce système criminel et anachronique ; ce document aborde quelques pistes.
    Certains n’abordent le sujet que pour brouiller les cartes. Ils sont le plus grand nombre, dans le contexte des médias, toujours plus sous la botte capitaliste.
    Pourquoi ne pas miser et ne pas tout faire, pour rejeter et en finir définitivement avec le capitalisme ? (voir plus loin des suggestions) Le capitalisme doit-être clairement désigné, ce qui est très rarement le cas et ce n’est pas le fait du hasard ; ce système, passé et présent, doit partout être étudié, expliqué. Il devrait en être conclu, la nécessité de nous donner les moyens pour en finir avec lui.
    Le capitalisme doit être combattu et battu ; une toute autre société ne peut qu’être attendue par l’immense majorité des 7 milliards que nous sommes sur terre.
    Ci-dessous un examen de la situation brûlante et gravissime du monde contemporain, et quelques propositions, pour parvenir à sortir de l’enfer et pour aller de l’avant !
    ———————————————————–
    Le capitalisme a non seulement construit une terre de malheurs pour le plus grand nombre, par le crime*, la dictature et les guerres, l’exploitation, la destruction, le feu, le sang, la mort, le racisme, le terrorisme, le fascisme… ! Pour autant il persiste et aggrave la situation dans tous les domaines, il est donc obligatoire d’y mettre le holà, afin de bâtir au mieux et au plus tôt, tous ensembles, une société qui soit enfin digne de l’humanité !
    *https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=les+22+pr%C3%A9sidents+africains+assassin%C3%A9s+par+la+france+depuis+1
    Depuis les années 1945, 22 présidents africains, ont été assassinés par les dirigeants successifs de la France. Couverts par de larges complicités en France et dans le monde, les criminels sont allés très loin dans l’horreur et ils iront, aussi loin que les peuples ne parviendront pas à mettre le holà, les preuves sont foison :
    http://lesbrindherbes.org/2016/03/21/syrie-verite-sort-puits/#comment-
    Les dirigeants d’au moins 80 pays après tant de Nations, de peuples, de dirigeants agressés, s’en sont pris à la Syrie dès 2011, par la pratique terroriste incluse.
    Terrorisme qu’ils ont créé, armé et auquel ils ont recours dans toutes ses variantes, certains parmi eux ayant au moins entériné ces horreurs. Tous sont couverts, par la plupart des pouvoirs et des organisations politiques existants*.
    De plus en plus redoutés par les populations, ces pouvoirs, accapareurs, exploiteurs et destructeurs des ressources et de la vie, étendent leurs interventions et ils aggravent la situation dans tous les domaines. Ce sont eux et nul autre, qui répandent le terrorisme dans de nombreuses régions de la planète : Des hordes fanatiques et barbares tels les talibans, ont été formés par les services spéciaux nord-américains au Pakistan. Par les mêmes, le dit état dit islamique, les divers djihads et d’autres, ont été formés en partie en Irak… Le terroristme a pour mission, ordonnée par le capitalisme, de combattre et de remplacer les régimes en place. Le capitalisme confirme ainsi sa nature profonde, d’exploiteur destructeur des ressources et de la vie. Le terrorisme et le fascisme découlent, non de notre espèce, nullement de l’Islam, mais tout de toute évidence, de nul autre que le capitalisme, système pervers et criminel, anachronique. Pour être le facteur de la déchéance de l’humanité, il a outrepassé bien au-delà son temps, il doit donc être éliminé, en même temps, qu’un tout autre monde doit être construit.
    Les vocations ici et là dans le monde, en France comme ailleurs, vers les djihads ne doivent rien au hasard. De même le terrorisme, n’a rien d’inconnu ni d’insaisissable pour les pouvoirs successifs, de quelque couleur qu’ils soient !
    En nombre croissant, les populations affluent* de pays où a sévi et où sévit toujours plus gravement le capitalisme, par sa pratique guerrière, coloniale et terroriste, de vols des ressources de la planète. Ces populations chassées des Balkans, de l’Irak, la Libye, la Syrie, l’Afghanistan…, sont déportées, se sont les victimes des rapines coloniales endémiques, aggravées du terrorisme de récente mouture, dont le capitalisme est seul l’auteur ! Le terme migrant, réducteur de la réalité, ne vise qu’à masquer l’horrible situation !
    Voyons-le aussi, depuis bien des d’années, antérieurement à l’afflux actuel massif des populations, les migrations plus ou moins larvées vers nos pays, ont été de même murement calculées de la part du capitalisme* : Les Nations, devenues des obstacles à la réalisation de son infecte mondialisation, sont en cours accéléré de liquidation ; par les pires moyens mis en œuvre, elles sont carrément décapitées.
    Décapiter ! Ils y tiennent les ordures : voir leurs EI et autres djihads baptisés islamiques, histoire de brouiller les cartes, tous médias mobilisés à 1000% !

    Les tensions découlant de cette situation entre les communautés, tel le racisme, sont recherchées récupérées par le capitalisme. Il n’y a pas si longtemps, lui-même a pratiqué un racisme ouvert, forcené et sanglant, du temps de ses envolées nationalistes.
    Depuis, il est passé à sa mondialisation pourrie ! Voir les causes des guerres mondiales et coloniales, dont l’horreur sanc cesse aggravée des guerres coloniales contemporaines.

    Les peuples ne doivent pas tomber dans le piège grossier du racisme, tout au contraire, ils doivent se rassembler, s’unir, afin de combattre, pour en finir définitivement avec leur ennemi commun, le capitalisme. Démasquons et déjouons ses tentatives, il a toujours cherché à diviser pour régner. Les différences entre hommes et femmes, comme entre origines et races, sont bénéfiques, elles sont source de richesse pour l’humanité.
    Le seul combat qui vaille, il a toujours valu, est rassembleur des femmes, des hommes, de tous les peuples de notre planète, lesquels sont, chaque seconde qui passe, toujours plus massivement exploités et détruits, par le capitalisme. A notre époque, il a ajouté le terrorisme, ainsi que des armes et des pratiques, sans cesse plus diaboliquement perfectionnées à sa logistique. Fruits de son dévoiement systématique des connaissances et de la science qui en découle.

    Voir et revoir les pratiques du capitalisme, sa dictature, ses guerres, son colonialisme passé et contemporain, son terrorisme, le fascisme (sa source)… CQFD

    Les prémisses à la situation présente, sont inscrites, parmi bien d’autres forfaitures, tels les assassinats des 22 dirigeants africains, lesquels ont été commandités, non par la France, non par son peuple, mais par ses dirigeants successifs ; le général de Gaulle inclus, a été l’initiateur de la Françafrique et de la 5ième république de pouvoir personnel pour le pire, pour causes, au service exclusif du capitalisme.
    Les crimes qui définissent et stigmatisent le capitalisme, ont été et sont couverts, par l’ensemble du panel politique de la France également*. Les complicités sont larges, la plupart se taisent au moins ! * Ne voit-on pas apparaître ce qui manque ?
    On verra plus loin, des suggestions pour sortir le monde du chaos.

    Préalablement à la mise en œuvre du terrorisme sous sa forme actuelle, nous avions été pourtant prévenus, dès les années 1960, par ce qui a été appelé la révolution verte, avec l’introduction des engrais chimiques et des pesticides dans les terres cultivées. Mais l’efficacité de ces crimes pourtant majeurs, n’ayant pas été jugée assez radicale, leur sale coup largement étrangement couvert, ce qui doit conduire à y réfléchir, a encouragé le capitalisme, à intervenir plus gravement encore.
    Les tenants essentiels du capitalisme, servis par le panel de leurs arrosés, ont alors carrément transposé les chambres à gaz des nazis mis en selle par leurs homologues de l’époque, à l’unique gigantesque chambre à gaz qu’est l’atmosphère terrestre :

    Depuis les années estimées 1995, leurs avions équipés spécifiquement, sillonnent nos cieux, ils y déversent des matières toxiques et mortelles**, comme toujours pour le pire, dans un large et dramatique accompagnement de l’horreur !
    Les coupables auraient dû, dès 1995, être clairement désignés et condamnés, et le capitalisme aurait dû être mis au ban de l’humanité, il n’aurait pas pu enchaîner le terrorisme, une autre société devaient être édifiée…

    Les enseignements qui sont à tirer sont de toute évidence : Que ce qui n’a pas été fait, doit l’être, sans rémission et sans plus perdre de temps !
    Examinons ce qui doit être fait et comment y intervenir, à partir d’un état des lieux estimé au plus juste, forcément partiel dans ce document !
    On peut certes toujours mettre dans Google : « les vidéos de Claude Bourguignon » et « Chemtrails et morgelllons » On y voit plus que des constats.
    Ne soyons pas étonnés si Google est sans cesse attaqué par la grande racaille et ses complices !
    Les peuples ne peuvent, en aucun cas, attendre des dangereux et obsolètes parasites, de leur système le capitalisme, de ses tenants essentiels, qu’ils fassent, autrement qu’hypocritement, amende honorable de leurs forfaitures, et encore moins, qu’ils fassent machine arrière.
    Pour le profit exclusif de ses tenants essentiel, le capitalisme a réussi à instaurer à peu près partout son pouvoir pratiquement dictatorial et absolu. Dans l’optique de sa perverse et irrecevable compétitivité et du fait de son dévoiement systématique des connaissances et de la science, il tourne radicalement le dos au seul emploi qui s’impose et qui exige : Le plus strict respect de l’intérêt général, lequel impose parmi bien d’autres mesures, la remise immédiate en leur état de qualité évidente, de l’atmosphère, des eaux et des terres de notre planète, et leur strict respect par la suite.
    Respecter la vie et la nature, étant impossible pour le capitalisme, confirme et implique qu’il doit disparaître !

    L’examen honnête des conséquences du nucléaire civil et militaire est également indispensable, les mesures résultantes doivent-être prises.

    Toutes ces orientations et mesures incontournables enfin prises et respectées, conduiront forcément à envisager et à organiser en même temps, la vie sur terre de toute autre manière.
    De plus en plus d’espèces, dont l’espèce humaine, disparaissent, pour être agressées et détruites de mille manières par le capitalisme, voilà où nous en sommes !
    Cette situation doit entraîner obligatoirement un changement de mains, conduisant un changement total de la société. Ce pourquoi les populations doivent être totalement engagées ; pour ceci, ne tournons pas autour du pot, elles doivent parvenir à dénicher et à se munir de leurs propres avant-garde, c’est à dire de leurs enfin propres leaders et organisations politiques, ce dont elles se sont laissées déposées, depuis de longues années ! Coucou les historiens ! Réveillons-nous les ex camarades !
    L’examen de la situation réelle, doit aussi nous faire prendre très au sérieux, l’objectif du capitalisme provenant de diverses sources, qui projetterait de ramener la population terrestre, de 7 milliards à 500 millions d’habitants.
    De bonnes mesures sont en cours d’application, il était temps !
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Recul-du-terrorisme-et-reconciliation-nationale-en-Syrie-entretien-avec-Ayssar-Midani-38410.html
    Les génocidaires doivent être reconnus, désignés, combattus et battus, ce qui incontournable, apparaît possible, depuis que la Russie, ayant rejoint l’Iran, les Kurdes syriens, bien sûr aussi, le pouvoir syrien de Bachar al Assad, et quelques autres, s’est attaquée au terrorisme. Dans le respect de la souveraineté des Nations reconnue par l’ONU au moins dans les textes, soit en accord avec le pouvoir légal* et le peuple syrien !
    * La cote populaire du Président Bachar al Assad, lequel semble bien être, un parmi les grands personnages positifs contemporains et même de l’histoire de l’humanité, d’où l’agressivité, la hargne et l’hypocrisie des obsolètes ; son audience, n’a rien à voir avec celle des Hollande, de ses prédécesseurs et de son successeur dans le même contexte maintenu ; cote mesurée peu de temps, après leur prise du pouvoir !
    A peine élu en 2012, Hollande a pu se permettre à la tribune de l’ONU, de décréter que les ennemis à abattre, étaient le président syrien et l’Iran. La forfaiture a été largement acceptée, alors et depuis par la racaille. Les rares voix qui ont fait un correct état des lieux, ont été et elles sont déformées ou étouffées. Même la Russie parfois apparait ambigüe à ce sujet. Il faut comprendre, qu’elle ne seule, prendre de front l’ennemi.
    Il y a quelque chose de pourri dans le royaume de France, comme largement ailleurs dans le monde un grand ménage s’impose ! Nul besoin de couper les têtes, nous sommes pratiquement 7 milliards.
    En 1940, 95% des Français étaient pétainistes, ils avaient compris certaines choses cinq ans plus tard ! Là encore le nazisme, les différents fascismes, la guerre en conséquence, avaient été le fait exclusif du capitalisme !
    Les fautes du capitalisme, les peuples les ont toujours payé au prix fort. Voir le terrorisme, que le capitalisme qui en est exclusivement source et pratique, cherche à répandre dans le monde !
    Il faut se rendre compte que le capitalisme, fait la guerre aux peuples, de multiples manières sans perdre même une seule seconde. D’autant avec l’informatique, avec ses automates, ses bourses, ses paradis fiscaux, avec ses drogues dont ses médias, avec ses armées, ses guerres permanentes, avec le terrorisme et le fascisme qui sont de source et pratique exclusivement capitaliste !
    Les dérives des expériences communistes, sont à regarder de près, elles découlent pour une large part, de perméabilités et pesanteurs, liées aux systèmes d’exploitation antérieurs, forcément au capitalisme à notre époque.
    Rappel : En juin 1945, Maurice Thorez, alors chef du PCF, avait décrété que l’avenir de paix et de la démocratie passait par la fusion PCF-PS. Le ver était déjà dans le fruit ! On trouve sa déclaration in extenso dans Google. Par contre, les commentaires de ce texte, confiés à des gauchistes, sont à prendre avec des pincettes.
    Les seules républiques qui ont values, ont été, elles seront des républiques populaires !
    Ne soyons alors pas étonnés des accusations de certains, à l’encontre de la Russie, pour la raison que depuis le 30 septembre 2015, elle s’est attaquée au terrorisme, en aucun cas aux populations. Ce qui est strictement l’inverse pour le capitalisme !

    Il existe une contradiction de la part de la Russie, reconnue capitaliste ! C’est bien parti toutefois concernant la très grave situation mondiale, surtout si la Russie poursuit, – renforcée de ceux qui sentant le vent tourner, prendront sous certaines conditions, le train en marche, il faut se souvenir de la 2ième guerre mondiale, – jusqu’à l’éradication totale du terrorisme*, ce qui est une, parmi les conditions à remplir , pour la survie de l’humanité.
    La Russie et ses alliés, bénéficieraient alors d’une confiance et d’un soutien grandissant de la part des populations, c’est le bon processus en cours qui constituera(it) de plus en plus gros obstacles, pour ceux qui, auteurs et praticiens du terrorisme, s’acharnent à aggraver la situation*. Ils sont coincés, le capitalisme, ne peut être et n’apparaître autre, que ce qu’il est sur le fond : Exploiteur destructeur et persévérant dans ses horreurs ; chaque jour qui passe, il confirme qu’il a outrepassé bien au-delà son temps, par exemple :

    * Autour du 11 février, les ordures de l’OTAN réunies à Bruxelles, ont envisagé d’intervenir militairement en Syrie. Ceci n’a pas été dénoncé par les médias mobilisés à 100%, sont arque boutés pour tenter de faire croire aux populations, que le terrorisme est de source islamique : Branle-bas le combat pour la sauvegarde du coupable ! Manipuler et tromper les peuples n’a rien de nouveau, mais c’est devenu un enjeu majeur pour la survie du capitalisme !

    Certains feraient bien de s’engager davantage, au lien de compter prudemment les coups en marge. Comment savoir par avance dans quel sens la situation va évoluer ? Prudence ! Ceci est constat et un encouragement à l’engagement, ce n’est pas une agression !

    * La contrainte à l’égard du capitalisme, exige d’être menée à son terme ! Mais voyons le, l’éradication du terrorisme enfanté de A à z par le capitalisme, implique nécessairement, de débarrasser conjointement la planète de ce système ! Il n’est pas amendable, preuves surabondantes à l’appui depuis Thermidor !

    Les peuples ? : Ils sont conduits, trahis, malmenés, détruits, depuis trop d’années, par des pouvoirs largement corrompus et par des partis, syndicats et organisations infiltrés. Pour avoir été perméables, ils se sont faits mettre en touche ! Voir par exemple en France, les débris du PCF, le gauchisme…, faussement populaires, comme par exemple le trotskisme, le tandem exhibitionniste Mélenchon Tsipras, dont les gesticulations ont été médiatisées au moment opportun par la racaille. Tous, ne sont autres, qu’accompagnateurs complices du capitalisme. Pour les débris du PC, leur chef actuel, Pierre Laurent le doucereux, est un adepte visible, de l’Europe pourtant rejetée en 2005 avec raison par les Français, pour être nulle autre qu’un des sous-ensembles, pour le pire en cours accéléré du NOM !
    Les peuples sont manipulés et exploités par bien plus que les 80 pouvoirs. Car à côté de ceux-ci, comment ont réagi les autres pouvoirs dans le monde ?
    La nature, la vie sur terre, les peuples, sont victimes du capitalisme !

    Nos démocraties ? La démocratie est et sera fiction et leurre, aussi longtemps que les peuples, ne retrouverons pas les moyens de prendre leurs affaires en main ! Il y a eu maintes tentatives, il en subsiste ici et là, étudions toutes ces expériences, réussites et échecs, allons de l’avant, ne perdons ni espoir ni plus de temps, c’est la bonne option !
    Les dites primaires ? Sont exclusivement des pantomimes, elles permettent aux plus malins des bonimenteurs, de se mettre en avant ; triés et supportés par les médias, (tous doivent bénéficier de l’aval préalable du capitalisme). Les nombreuses expériences ont toutes montré qu’à peine élus, dans le contexte, la plupart des élus tournent le dos à leurs promesses, quels que soit leur tactique personnelle, leur profil apparent, leur verve et mine ! A droite, ne voit-t-on pas monter la cote du dangereux, ils le sont tous, dont le bildergberg* Alain Juppé. Rappel : Juppé a été en 1995, à l’avant-garde des premières attaques d’envergures, contre la Sécurité sociale. A l’époque,, il y a eu des ripostes importantes..,
    *http://www.urantia-gaia.info/2011/06/08/revelations-sur-les-banques-suisses-et-les-bilderberg/
    Les apparences de la dite démocratie sont trompeuses, les peuples sont depuis longtemps mis en touche, d’où le résultat. Aux élections actuelles en France ; couramment 50% + 10 à 12 % de non-inscrits, s’abstiennent, pour n’avoir, ni perspectives ni pour bien sûr de leaders, qui répondent à leurs demandes et espérances pourtant justifiées. Cela se comprend, on comprend aussi, pourquoi et de quelles manières, le capitalisme a réussi à disposer des moyens qui lui permettent, sous une apparence de démocratie, avec (ses primaires, ses votes piégés, son bipartisme, ses partis et ses syndicats, faillis équivalents…), de parvenir à être toujours plus anti social, dans l’objectif d’enrichir sans cesse sa caste. Il y est parvenu ; le nombre des milliardaires a doublé en 9 années, constatons les conséquences et arrêtons les dégâts ! Cette situation conduit la racaille capitaliste, à être toujours plus totalitaire, dictatoriale, terroriste, criminelle, obsolète ; ce système doit donc définitivement disparaître. CQFD.
    Il doit être reconnu, que le capitalisme est le système qui par la guerre, de tous les instants et sous toutes ses formes à l’encontre des populations, le terrorisme n’émanant que de lui, s’empare, accapare, exploite et détruit, les ressources et la vie ! Ceci est le fait d’une catégorie*, en quelque sorte dans ses gènes primitifs en toute conscience conservés et exacerbés par elle, ne pensons pas gènes animaux, les animaux sont sans aucune retenue, toujours plus maltraités et détruits par le capitalisme, comme le sont par lui la nature et la vie en général ! Ce qui doit le conduire à être mis inexorablement au ban de l’humanité, soit en conséquence, à disparaitre définitivement en tant que système !
    Le capitalisme, ne tournons pas autour du pot, doit être partout reconnu, étudié, expliqué, désigné ; il doit-être combattu et battu, en même temps, une toute autre société doit-être édifiée**.
    Comme quoi, les peuples, se doivent d’être les plus forts !* Hypothèse importante fort probable, qui doit pour autant être examinée : Le terrorisme a pour source, non l’espèce humaine en général, mais une catégorie de notre espèce, à notre époque c’est le capitalisme, qui remarquons-le, n’utilise le pire toujours dangereux pour lui*, que s’il l’estime indispensable.
    * La preuve, les conditions apparaissent réunies, pour que le peuples, sous certaines conditions**, parviennent enfin, à s’en débarrasser.

    Reprenons au début de ce document : Les dirigeants d’au moins 80 pays… ; il s’agit effectivement des pouvoirs qui sont en place dans chaque pays. Il doit toujours être examiné au mieux cas par cas, la nature réelle de la relation pouvoir-population.

    **Levons nos têtes, les chemtrails sont visibles, pratiquement partout au quotidien ! Les organisations qui expliquent et dénoncent ces traînées, agissent pratiquement toujours à fleuret moucheté, il y a bien anguille sous roche !
    Dans le contexte présent, des faits dénoncés par certaines organisations dans pratiquement tous les domaines, ne sont ni repris ni exploités, ils sont au contraire soigneusement étouffés** !
    Dans les conditions énoncées ici en partie seulement, ne soyons pas étonnés du délitement général, de la rapide et profonde dégradation de la situation mondiale contemporaine !
    ** Les peuples doivent en conséquence, obligatoirement trouver et mettre en place, leurs enfin propres leaders et organisations politiques. C’est une procédure incontournable, qui exige confiance et probité réciproque, soit une maturité suffisante de notre espèce ; en sommes-nous là après nos 4 milliards d’années d’évolution ? Pourquoi pas ! Existe-t-il une autre solution qui vaille ?
    UN TOUT AUTRE MONDE EXISTE, IL POURRAIT ÊTRE L’HEURE DE NOUS Y METTRE, SI CELA EST, ALORS NE RATONS PAS LE COCHE !

     
  3. chapes

    août 1, 2016 at 7:53

    – ALEP EST SUR LE POINT DE TOMBER – Mis à jour le 1er août 2016
    Mais lesquels ont donc pu constituer des armées terroristes qui soient au top de l’horreur et de la criminalité, équipées d’armement au top, de stratégies au top… Elles rappellent le nazisme, tiens tiens ! Lesquels ayant misés sur le nazisme, lui avaient permis d’émerger, d’exister, de se répandre, pour nuire ô combien* ? Nous avons affaire toujours au même système, en cours de mondialisation, lequel par les pires moyens, les guerres, coloniales incluses, dont les contemporaines et le terrorisme dans toutes leurs variantes, s’empare, accapare, exploite et détruit, les ressources et la vie.
    Pour ceux qui pensent ou qui veulent faire croire qu’il s’agit de notre espèce, mettons ça sur la table et étudions sérieusement et à fond la question.

    Effectivement, par les moyens de la guerre et du terrorisme dans toutes leurs variantes, le capitalisme s’empare et accapare, exploite et détruit les ressources de la planète et la vie. Ayant engendré une société criminelle, facteur de déchéance de l’humanité, il a outrepassé et au-delà son temps !

    * Souvenons-nous ! Certains avaient débarrassé la planète du nazisme, lequel avait été mis en selle par les sus nommés, qui avaient plus que trainer leur patte, avant de s’engager partiellement dans le combat. A notre époque, les homologues de ceux de l’époque, ne pouvant être autres, sont strictement les mêmes ! La preuve, ils ont récidivé et ils persistent avec acharnement, en ayant à notre époque, créé, armé, et pratiqué le terrorisme dans toutes ses versions.
    Ils persistent, signent, et ils enfoncent le clou, autant qu’ils en ont l’espace de liberté ! Leurs horreurs du passé, sont confirmées par celles au présent, ils sont une espèce en voie de disparition, ceci bien évidemment sous certaines conditions** qui doivent être examinées sérieusement et à fond.
    Une bataille, plusieurs batailles perdues ne préjuge pas qui gagnera la guerre, qui faisant rage sur tous les fronts, doit être gagnée par les peuples !

    UN AUTRE MONDE EXISTE,

    INCONTOURNABLE, IL EST A LA PORTEE DE L’HUMANITE.

    ALLONS-Y ! RETROUSSONS NOS MANCHES

    ET SECOUONS NOS NEURONES !
    ** Une condition également incontournable, exige que les peuples, trouvent et mettent en selle, au mieux, partout leurs propres leaders et organisations politiques ; ce qui loin d’être le cas, exige une maturité populaire qui permette une rencontre avec ces leaders, lesquels existent, mais surtout potentiellement dans le contexte présent.

     
  4. Chapes

    août 14, 2016 at 8:54

    Deux lois scélérates se conjuguent : La loi dite travail,
    permet l’application juridique de la loi dite Macron
    Il s’agit là d’un aspect important de l’adaptation du capitalisme, à sa malfaisance, à la société sans cesse dégradée par lui dans tous les domaines, société qu’il est parvenu à imposer jusqu’à maintenant aux populations.
    Comment peut-on évoquer le travail et l’emploi, cette loi scélérate appelée malignement loi travail, sans se rendre compte que le travail, sous la botte capitalisme, est accompli dans le monde, exclusivement, pour et par la recherche forcenée du profit maximal, obtenu le plus rapidement, là où son coût est le moins cher, à tel moment à tel endroit dans le monde, soit là où les populations, sont parmi les plus exploitées, et donc les plus pauvres et malheureuses. Ce qui ne profite en rien, au contraire, où que ce soit, ailleurs aux populations**. Dans ce contexte, les peuples du monde, victimes directes ou non du terrorisme, lequel n’étant autre que de source et pratique capitaliste*. En conséquence, nous sommes tous, potentiellement victimes du capitalisme. En finir avec le terrorisme, implique donc obligatoirement, d’en finir conjointement avec le capitalisme. Je me sens proche et encouragé par le trio Marx, Engels et Lénine, qui doivent bondir dans leurs tombes au vu du désastre en cours.
    Mais ce qui n’est autre qu’un génocide à l’échelle mondiale, n’étant pas jugé assez radical par la racaille, le capitalisme, ses tenants, font pulvériser dans l’atmosphère terrestre depuis les années 1995, des particules porteuses de maladies et de mort. On peut mettre chemtrails et morgellons, dans le moteur de recherche du vilain décrié Google.
    Les capitalistes, leurs nombreux sbires, veulent, cherchent et parviennent dans le contexte, à aller encore plus profond, plus vite et plus grave encore, avec ce qu’ils font appeler le transhumanisme, lequel annonce de leur part, une volonté liquidatrice massive des populations sur ce qu’était notre si belle planète***. La loi dite travail, ambiguïté du terme, voir ci-dessus, est combattue selon les apparences, fermement par la CGT, laissons de côté les autres dont FO, qui est et une création reconnue de la CIA ! La CGT, de dérives en dérives, qui auraient dû depuis longtemps, conduire les travailleurs à la réflexion et à faire le ménage, est devenue depuis belle lurette, comme les autres, complice permissive du pire, ici par la pratique du gauchiste : Le gauchisme, cette maladie infantile qui existe et perdure, est reconnue depuis plus d’un siècle, pour conduire les travailleurs à l’impasse et à l’échec ! La CGT a donc choisi ici cette méthode. Elle apparaît ferme et jusqu’au-boutiste, alors que comme Pierre Laurent pour le dit PCF, les uns et les autres ne dépassant le contenu de la loi, cela évite évidemment de prendre l’ensemble des données qui concernent le travail, soit celui de l’activité humaine. Le piège est grossier ! Et le résultat recherché par les pantins, c’est que la mobilisation populaire, bien en-dessous de ce qu’elle devrait et pourrait-être, s’essouffle !
    Mais pourquoi tout ce cirque, par la voie de casseurs sus ? Dont on connaît les causes et l’origine ! Tout simplement afin de permettre au capitalisme de remporter une bataille de plus, en dépit des enjeux graves et importants, pour notre peuple, notre pays et les autres.
    Voyons-le, la guerre fait rage sur tous les fronts, à l’encontre des peuples, terrorisme inclus de la part nul autre que du capitalisme. Iil nous faut revoir de fond en comble le dispositif, lequel fut un temps trop lointain, adapté et porteur des meilleures valeurs, avec d’excellents résultats.
    La guerre, qui est la lutte entre deux classes antagonistes, irréductible, incontournable et permanente, entre le capitalisme et les peuples, elle doit obligatoirement être remporter par les peuples !
    Le capitalisme pratiquement partout, sauf à de rares exceptions, dispose largement des institutions présidences, parlements… des instruments, armées polices, justice…, de l’essentiel des partis, syndicats, églises, associations… Il possède et conduit de même les institutions mondiales, comme le FMI, les banques, l’OMC, les bourses, les paradis fiscaux, ses planches à billet…
    Que représentent face à aux fausses valeurs parasitées et trichées par le capitalisme, les vraies valeurs qui sont à déterminer et à défendre, celles du travail, de l’activité humaine, respectueuses de l’intérêt général, c’est-à-dire de la vie et de l’intérêt de chacun, hormis les parasites recnnus ; criminels exploiteurs destructeurs, qui ayant outrepassé leur temps au-delà ! Leur système, le capitalisme doit donc être expliqué, reconnu, combattu, battu, pour disparaître à jamais ! Pour y parvenir, les peuples doivent murir pour parvenir à trouver et à mettre en selle, leurs enfin propres leaders et organisations politiques.
    ————————————————————-
    * Le terrorisme n’ayant jamais eu, et il n’aura jamais eu en aucun cas, la moindre validité, dans les combats que les peuples ont à mener à l’encontre de leurs exploiteurs destructeurs, de leur système le capitalisme. Ce qui désigne sans conteste, la source et les praticiens du terrorisme.
    ** Si le nombre de milliardaire a doublé en 9 années, par contre les salaires arrachés, quand les populations le peuvent, sont vite repris dans le contexte, on en a vu quelques causes ci-dessus ! Les activités, ce dit travail, sont à revoir de fond en comble, comme le reste.
    *** Le capitalisme ne peut cacher, qu’il a été, nul autre que lui en tant que système et catégorie asociale et criminelle, la source du nazisme, comme il est la source des différentes familles fascistes et du terrorisme à grande échelle dans le monde. En France, la racaille, pratiquement tous partis confondus, dispose dans le Front qui en toute démagogie se prétend national, d’un parti fasciste. remarquons-le largement banalisé, qui lui sert non seulement de repoussoir, mais diaboliquement aussi de roue de secours !
    Le capitalisme par les pires moyens ? Dont la guerre et le terrorisme dans toutes leurs variantes, partout où il l’estime profitable pour lui, s’empare et accapare, exploite et détruit les ressources et la vie. En conséquence, ce système criminel, anachronique et obsolète, est irrémédiablement, condamnée et destiné à disparaître, sans retour, sous certaines conditions, certaines étant abordées ci-dessus !
    ————————————————————-
    Le sport, comme la plupart des domaines, est dévoyé par des nuisibles.
    Pour qui le Président Hollande* nous prend-il, pour avoir dit qu’une victoire française en football, remonterait le moral des Français. Alors que comme tous ses prédécesseurs*, il n’a participé, comme ailleurs ses homologues, qu’à l’altération de la situation de notre pays et du monde, à celle accélérée des conditions de vie de sa population, et à leur pendant, l’enrichissement croissant faramineux, d’une minorité d’exploiteurs destructeurs parasites !
    Cet envahissement de cocoricos nationalistes limités à un sport, dont on sait combien il est vicié, comme la plupart des domaines par d’énormes scandales, visait à endormir la population, à tenter de lui faire oublier la gravissime dégradation de la situation.

    * Rien de bon est à attendre de son successeur, si le contexte est maintenu,

    UN AUTRE MONDE EXISTE, ALLONS-Y, RETROUSSONS NOS MANCHES ET SECOUONS NOS NEURONES !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :