RSS

les clowns et le fond du problème… Les noirs nuages sont aussi chez nous

06 Juin

Afficher l'image d'origine

Trumptopia

« Pendant des années, il était facile de voir les nuages noirs politiques s’amonceler sur l’Europe, avec ses coalitions hargneuses et ses vieilles rengaines sur les conflits. Le père de Marine Le Pen, le sévère et vieux Jean-Marie, était sur la scène en France, des décennies avant que Donald Trump n’ait commencé son ascension vers la gloire en surfant sur les nuages nocifs de la culture merdique de l’Amérique, assisté par des hôtes célestes comme les anges Kardashian et le chérubin booboo. Pour tous les moutons de la vie américaine moderne, le système des deux partis avait toujours semblé aussi solide que les tours de granit du pont de Brooklyn… »

Source : Kunstler Blog Traduction Vers Où Va-t-O

États­-Unis : 3 Jobs, 60 Heures de boulot par semaine, pour survivre !

« Que peut­-on faire de plus lorsque vous travaillez 60 heures par semaine en cumulant trois emplois à temps partiel et que vous n’arrivez toujours pas à vous en sortir ? Aux États­-Unis aujourd’hui, beaucoup de gens ont pris plus d’un emploi supplémentaire afin d’essayer de joindre les deux bouts, mais malgré tous ces efforts, ils sont toujours à court d’argent, à la fin du mois. Et encore, ceux qui travaillent réellement seraient les plus chanceux, car dans 20 % des familles américaines, plus personne ne travaille… N’oubliez pas qu’aux États­-Unis actuellement, il y a plus de 100 millions d’Américains en âge de travailler qui sont sans emploi (d’une part, c’est la vérité et d’autre part, c’est vérifiable), et comme je l’ai déjà expliqué, les annonces de suppressions d’emplois par les grandes entreprises sont en hausse de 24 % par rapport à la même période de l’année 2015. Mais le chômage n’est seulement qu’une partie d’un problème bien plus vaste. Il y a cette idée fausse selon laquelle si vous avez un travail, vous devez bien vous en sortir. Malheureusement, étant donné l’augmentation du nombre de «travailleurs pauvres» aux États­-­Unis, cette idée est totalement fausse. »

Source : The Economic Collapse Blog Traduction Business Bourse

Comment l’Amérique est cependant encore en état de faire payer sa crise au reste du monde ? Il y a la plus forte baisse du ollar et cette  baisse accroît les difficultés pour la zone euro et le Japon au moment où leurs devises montent en flèche. Le monde risque, en effet, gros dans ce jeu d’esquive des responsabilités avec des pays surendettés qui essaient, par tous les moyens, d’exporter leurs problèmes déflationnistes chez les autres en faisant baisser légèrement les taux de change.

Le yen japonais s’est apprécié à 105.6, son niveau le plus élevé depuis septembre 2014, ce qui a consterné les exportateurs qui comptaient sur une moyenne de 117.5 cette année. Les décisions chaotiques des dernières semaines ont mis à mal la stratégie de reprise du Japon. Des analystes de Nomura ont affirmé qu’Abenomics était maintenant « mort dans l’œuf ».

La zone euro aussi est en danger, même si, dans le premier trimestre, elle a vu avec plaisir sa croissance augmenter légèrement. L’euro a touché, en début de journée, la barre des 1.16 face au dollar. Il a grimpé de 7% en données corrigées des échanges commerciaux depuis que la Banque centrale européenne a lancé son assouplissement quantitatif dans un effort déguisé pour faire baisser le taux de change.

On retrouve toujours le même problème au sein de l’Europe, l’impossibilité pour la France d’échapper par sa dévaluation à cet étau…

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 6, 2016 dans Uncategorized

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :