RSS

Des communistes allemands contre la russophobie; la paix, la grande question de l’heure

30 Mai

 Afficher l'image d'origine

Les pays de l’UE doivent créer sans tarder un front uni de solidarité avec la Russie

Traduit du russe par Marianne Dunlop pour Histoire et société 28/05/2016

Moscou, refusant de se plier aux plans stratégiques des « maîtres de l’univers »est attaquée « injustement » par les partisans de la guerre froide. Pour les pays de l’UE, il est temps de cesser d’être une « arrière-cour » des Etats-Unis et de créer pour leur propre sécurité un front uni de solidarité avec la Russie, estime Eckert. Les tentatives de l’OTAN pour provoquer la guerre avec la Russie ne sont pas suffisamment dénoncées par les partisans européens de la paix, note avec regret dans les pages de la Neue Rheinische Zeitung,  un membre de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, Irène Eckert.

 

L’objectif N° 1 dans la lutte pour la paix

L’OTAN est sans aucun doute une alliance militaire. Oui, cela fait trop longtemps que notre pays joue le rôle d’un vassal obéissant des États-Unis d’Amérique au service de leur politique belliqueuse, impérialiste de domination. Le 9 mai 1955 – dix ans exactement après la fin de la Seconde Guerre mondiale – le gouvernement [le chancelier allemand Konrad] Adenauer a cédé à la pression et a rejoint l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord, scellant ainsi la division de l’Allemagne. Sur le sol allemand à Büchel sont jusqu’à présent stationnés des missiles nucléaires américains, actuellement en cours de modernisation.

Ramstein dans le Palatinat: poste de commandement américain des drones de combat

C’est sur la base de l’OTAN et des Etats-Unis à Ramstein en Rhénanie-Palatinat, à l’ouest de Kaiserslautern qu’est effectuée la planification et la gestion de toutes les opérations « anti-terroristes » avec l’utilisation de drones de combat. Au total, la «garnison» de Kaiserslautern compte 52 .000 citoyens des États-Unis. Il est prévu d’agrandir encore l’immense hôpital de campagne local. Le Pentagone a récemment quadruplé ses dépenses en Europe, afin de repousser une agression russe imaginaire. En comparaison avec le budget militaire de l’année précédente, on assiste à une augmentation de 3,4 milliards USD, soit 3,1 milliards d’euros. Le 2 février [le journal] Handelsblatt en a informé ses lecteurs allemands. Le message, cependant, n’a pas provoqué d’indignation au sein du mouvement de paix en Allemagne. L’appel à « Arrêter le déploiement militaire anti-russe » n’a pas trouvé un écho suffisant lors de la « Marche pascale » pour la Paix. Si vous entrez ce slogan [dans la barre de recherche], le web mondial offrira un seul résultat. Il peut être trouvé sur le site Web du Parti communiste Allemand de la Saxe, dont les membres ont en outre ajouté: «OTAN hors de l’Ukraine! »  A la place de ces déclarations énergiques et indispensables contre les tentatives persistantes de l’OTAN pour déclencher une guerre, on a seulement des bavardages sans fin sur « un front uni anti-gouvernement [des forces de gauche et de droite], « et de vagues  » proclamations anti-fascistes.  »

L’Ukraine est une base de l’OTAN pour le déploiement de forces contre la Russie

Autour de ces slogans absolument prématurés et restés sans suite, tels que: «L’Allemagne hors de l’OTAN! – L’OTAN, hors de l’Allemagne! »- se déroulent de nombreuses discussions. Elles sont même présentées comme base pour parvenir à un consensus minimum. C’est oublier que, en réalité, ces slogans peuvent être juste une vaste entreprise de détournement. Un mouvement anti-guerre, qui se batte pour la paix dans le monde et digne de son nom devrait explicitement agir contre la stratégie anti-russe de plus en plus agressive, menée par la force principale de l’OTAN et sa suite soumise. Dans l’intérêt de notre propre survie, il y a un besoin urgent de créer un front uni de solidarité avec la Russie. Toutes les objections de la pseudo-gauche sur ce  » pays contrôlé par les oligarques » ne peuvent qu’entraver la prise de conscience que les oligarques n’ont pu être jugulés que grâce à la sagesse pragmatique, à la ligne patriotique de Poutine, et que la Russie fait tout pour sauver de la guerre son pays déjà rudement éprouvé. Par conséquent, notre tâche en tant qu’opposition à la guerre est de montrer que notre grand voisin à l’est se retrouve une fois de plus et de manière tout à fait injustifiée dans le viseur des partisans tant de la guerre froide que d’un conflit militaire ouvert. Tout cela n’a rien à voir avec l’idéologie et l’opposition des systèmes.

La Russie est un partenaire clé dans la lutte pour la paix

La Russie se retrouve dans le collimateur de la puissance hégémonique car elle résiste aux plans stratégiques des maîtres de l’univers et refuse de fournir ses ressources gratuitement. Dans une situation similaire s’est également retrouvé un allié de longue date [de Moscou], la Syrie. Il faudrait remercier la Russie et son intervention militaire dans le conflit syrien pour le fait que jusqu’à présent a été évitée une guerre à grande échelle et endiguée une vague de terrorisme. Pour y parvenir, elle [la Russie], a non seulement dû utiliser toutes ses compétences diplomatiques, mais aussi opérer des frappes aériennes ponctuelles, dans des délais limités, et en conformité avec le droit international. Nous devons aussi être reconnaissants à la diligence de la direction russe pour la résolution pacifique de la question nucléaire iranienne. Les nouvelles internationales et les programmes analytiques sur RT international forment un contrepoids intellectuel important à nos médias, qui sont contrôlées par des cartels. À l’heure actuelle, c’est la Russie – en collaboration avec la Chine et l’Amérique du Sud –qui démontre au monde comment on doit réellement respecter le droit international.

Épaule contre épaule avec la Chine et l’Amérique du Sud: pour défendre la Charte des Nations Unies

Avec Poutine, Lavrov et ses conseillers, nous pouvons réapprendre à respecter la souveraineté des autres pays. Si nous voulons vivre en paix avec nos voisins, nous n’avons pas le droit d’intervenir dans les affaires d’un gouvernement local. Nous devons trouver un terrain d’entente avec les pays voisins, quelle que soit la législation particulière de ces pays. Lorsque vous utilisez une rhétorique soi-disant de gauche pour dénoncer la perte par l’Organisation des Nations Unies de son rôle passé–c’est une tromperie qui ne sert que les intérêts de l’empire [US]. La Charte de l’ONU a été adoptée afin d’assurer la paix dans le monde. Toute personne qui attaque, discrédite et jette le doute sur ce document, est coupable de fomenter la guerre. Ainsi, celui qui recourt à la politique de changement de régime, très bientôt nolens volens [bon gré mal gré] commence à détourner les yeux du financement de mercenaires, qui, depuis les cinq dernières années, sont envoyés en Syrie et continuent de ravager ce beau pays. Celui qui a ce sujet parle toujours de guerre civile, n’a pas le droit de s’appeler un artisan de la paix.

Assistance aux réfugiés, en pratique: appliquer les résolutions de l’ONU

Toute personne qui veut aider les réfugiés sur une base permanente, devrait mettre un terme à l’incitation à la guerre et au financement des atrocités commises par les terroristes mercenaires, comme le réclament depuis longtemps les résolutions pertinentes des Nations Unies. Comme précédemment, la majorité des réfugiés sont des réfugiés internes. Afin d’organiser l’acheminement de l’aide humanitaire, comme font les Russes depuis plusieurs années à l’est de l’Ukraine et en Syrie, il faut un soutien international. Il est nécessaire de condamner les Etats-Unis, la récente décision d’équiper les soi-disant rebelles syriens modérés de missiles anti-aériens. Cela vaut également pour les mercenaires saoudiens qui interfèrent avec le processus de négociation à Genève.

Arrêter la démagogie anti-russe

Ceux qui, en revanche, soutiennent la thèse de « l’annexion de la Crimée », qui, non seulement inventent une intervention russe, mais même une menace pour la sécurité de l’Ukraine de la part de la Russie n’apporteront rien la cause de la paix. Tous ceux qui – comme les États-Unis – voient dans la Fédération de Russie la principale menace pour la paix mondiale et minimisent l’ampleur des atrocités commises par les terroristes internationaux, ne font que renforcer l’influence des principales forces de l’OTAN. En tant que secrétaire de presse du complexe militaro-industriel, il sera peut être en mesure d’obtenir une certaine reconnaissance. Les partisans du mouvement anti-guerre, cependant, n’ont rien à faire de ces gens-là. Toute personne qui veut la paix et a l’intention de faire descendre les gens dans la rue pour se battre pour elle, ne devrait pas chercher le plus grand mais le plus petit dénominateur commun. Cela nécessite des slogans tels que:

  • bas les pattes de la Russie!
  • l’OTAN hors d’Europe de l’Est!

– arrêter le financement du terrorisme, non seulement en Syrie et en Ukraine, mais aussi dans tout autre pays!

  • mettre en pratique les résolutions de l’ONU, respecter le droit international, arrêter la persécution des dirigeants des pays étrangers! La coopération plutôt que la confrontation, la diplomatie au lieu d’une course aux armements!
  • respecter les traités!

Auteur: Irène Eckert

 

Irene Eckert est professeur dans un lycée privé, membre du conseil d’administration de l’organisation publique « Comité des politiques de paix – une Europe sans armes nucléaires », ainsi qu’un membre de longue date de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, fondée à La Haye en 1915.

Publication 18 avril 2016.

Photo: Reuters

Sources en russe:

http://www.kpu.ua/ru/84189/neue_rheinische_zeitung_stranam_es_neobhodymo_srochno_sozdat_edynyj_front_solydarnosty_s_rossyej

https://russian.rt.com/inotv/2016-05-26/Neue-Rheinische-Zeitung-Ruki-proch

Texte original allemand :

http://www.nrhz.de/flyer/beitrag.php?id=22760

publié initialement le 18/04/2016 sur Eirenae’s blog

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le mai 30, 2016 dans GUERRE et PAIX

 

Une réponse à “Des communistes allemands contre la russophobie; la paix, la grande question de l’heure

  1. simione alain

    mai 31, 2016 at 10:54

    Voulez-vous mourir pour les Etats Unis d’Amérique? Voilà la question posée à tous les européens par la politique des USA et la multiplication partout dans le monde de leurs bases militaires pouvant dégénérer à tout moment en incident militaire. 2 pays sont accusés : la RUSSIE , la CHINE! Quel pays a envahi la CHINE? Aucun
    Quel pays concurrence la CHINE: les USA. Quel pays a envahi les USA??? La liste est longue!
    Quel pays immense et peu peuplé est bourré de richesses naturelles? la RUSSIE , 150 millions d’habitants. USA et UE 1 milliard…et ce serait la RUSSIE qui nous menacerait? IGNOBLE!
    Quels pays gaspilleur d’énergie, foutriquet de la pollution, inégalitaire au possible, ayant pratiqué la guerre à l’est , sont intéressés par ces richesses sachant qu’eux n’en possèdent guère : les USA et l’Union Allemande c’est à dire l’UE
    Qui seraient les victimes du feu nucléaire: les peuples d’Europe de l’Oural à l’Atlantique.
    Les USA si loin seraient relativement ménagés comme pour chaque conflit mondial
    Voilà pourquoi ils ont besoin de fanatiser les peuples d’Europe par un nouveau fascisme contre les peuples de Russie, contre les peuples non européens, les ROMS poursuivis de leur haine et tout ce qui appelle à la réflexion, la contestation réelle et non hollywoodienne ( régime change). Les communistes bien sûr, les libres penseurs citoyens de seconde zone aux USA et dans de nombreux pays de l’UNION CLERICALE, toutes les minorités, le droit des femmes et bien sur, l’esclavage social de la classe ouvrière dont les dirigeants veulent la destruction des droits, libertés, niveau de vie, d’études etc…et un chômage s’apparentant à un génocide social!

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :